Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Emigration clandestine: Un «intermédiaire» arrêté à Oran

par K. Assia

  Un individu, âgé de 26 ans, chargé d'organiser les traversées clandestines a été présenté, jeudi, au parquet et placé sous mandat de dépôt. Cet intermédiaire habitant le village dit ‘Karia' à Bousfer a été arrêté, mercredi, dans les alentours de la Pêcherie par les services de la police judiciaire de la 7ème Sûreté urbaine, à la suite d'une plainte déposée à son encontre par 2 personnes. Ces dernières ont affirmé lui avoir versé 6 millions de centimes, chacune, pour les mettre en contact avec les réseaux de passeurs et les aider ainsi à rallier l'autre rive de la Méditerranée. Ne voyant rien venir, les 2 individus ont déposé plainte. Les enquêteurs n'écartent pas l'existence d'autres victimes. La semaine dernière, 6 personnes candidates à l'émigration clandestine ont été arrêtées, à Mers El Kébir, par les éléments de la brigade de la gendarmerie d'Aïn El Truck. Deux passeurs ont, aussi, été appréhendés à Bousfer.

Les gendarmes ont récupéré, à l'issue de cette opération, un bateau de plaisance, 10 jerricans remplis d'essence, notamment. Des dizaines de tentatives d'émigration clandestine ont été mises en échec, ces derniers mois, à Oran, et plusieurs réseaux de passeurs ont été démantelés.