Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

« Elle pourra éliminer à moyen terme, tous les CET de la wilaya»: Une centrale de tri «Eco-digesteur» bientôt

par S. M.

Un investissement pour la réalisation d'une centrale de tri -des déchets ménagers d'une capacité de 240 tonnes/jour et recourant à la technologie écologique «Eco-digesteur» est en gestation à Oran. Le projet qui est un partenariat entre un investisseur oranais et un ingénieur français sera réalisé dans le cadre de la règle 51/49, a-t-on appris, lundi, des initiateurs de ce projet. «Les études technico-économiques sont en voie d'achèvement. La future centrale de tri des déchets alimentaires et organiques devra être opérationnelle, dans 12 à 18 mois. Il s'agit d'une technologie de pointe pour le traitement des déchets organiques qui offre plusieurs avantages : recyclage à la source, fermentation accélérée, suppression des odeurs désagréables, élimination des déchets en 24 heures et le meilleur est que les déchets seront valorisés c'est-à-dire transformés en compost bio, répondant aux normes internationales (NFU 44051).

Le principal atout de cette technologie est la production de compost bio, en 24 heures seulement, au lieu de 3 à 4 mois, par la méthode traditionnelle. La future centrale aura une capacité moyenne de 240 tonnes/jour. Elle sera la 1re centrale ‘Eco-digesteur' en Algérie et en Afrique. Il existe un potentiel important en déchets alimentaires et organiques, à Oran. Notre projet devra permettre, à moyen terme, d'éliminer tous les centres d'enfouissement techniques de la wilaya. Non seulement, on va débarrasser la wilaya de ces déchets organiques, mais on pourra produire un compost bio qui sera utilisé pour l'agriculture», se félicite Djellali Zouaya, initiateur de ce projet. Cet investisseur ambitieux est en contact avec l'ingénieur Albert Danon qui a développé la technologie «Eco-digesteur» pour recycler les déchets alimentaires à la source. Cette technique basée sur le principe de fermentation accélérée est une solution adaptée pour la réduction des déchets alimentaires organiques de restauration collective, scolaires ou d'entreprise, de cantine ou cuisine centrales sans injonction de liquide, d'émissions de gaz nocifs ou d'odeurs. L'installation de l' ‘Eco-digesteur' ne nécessite qu'un branchement électrique monophasé ou triphasé, selon la capacité de la machine. Il ne consomme pas d'eau, ne rejette aucune eau grise et fonctionne automatiquement. L'activité des micro-organismes, décuplée par la haute température des machines, pendant le processus de fermentation, a pour conséquence la destruction massive des parasites actifs, des œufs d'insectes et des divers germes. Le traitement doit se faire à une température de 70°, pendant plus d'une heure, afin d'éliminer tous les éléments pathogènes. Le groupement d'Oran produit en moyenne 1.600 tonnes de déchets par jour.

Le CET du groupement d'Oran reçoit, quotidiennement, 1.300 tonnes de déchets, alors que le reste est acheminé vers les 2 autres CET de la wilaya. Ces gros volumes de déchets domestiques, accentués par l'inutilisation de techniques spécifiques pour valoriser les déchets organiques issus de l'alimentation en compost, génèrent des coûts considérables et des difficultés pour l'enfouissement de ces déchets.

Le recyclage n'est plus une option mais une nécessite pour optimiser la durée de vie des casiers du CET du groupement d'Oran, soutient une source autorisée à l'EPIC CET d'Oran. La solution est le compostage des déchets organiques qui représentent 60% de la masse des ordures ménagères, en plus de 30% des déchets secs (papiers, plastique et métaux), il ne restera finalement que 10% de déchets à enfouir.