Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Tlemcen: 200 commerces fermés en une année

par Khaled Boumediene

Un total de 60 tonnes de denrées alimentaires impropres à la consommation ont été saisies et 200 établissements commerciaux fermés (par arrêté du wali), en 2017, par la direction du commerce de la wilaya de Tlemcen, a-t-on appris auprès de M. Amar Helaili, en marge de la semaine nationale de la qualité, inaugurée par le secrétaire général de la wilaya, M. Amieur Mohamed, au palais des études andalouses de Tlemcen sous le thème «Rendre les marchés digitaux plus justes pour les consommateurs», et ce à l'occasion de la Journée mondiale des droits de consommateurs (le 15 mars de chaque année).

Les produits saisis et détruits sont essentiellement des viandes rouges et blanches, pâtisserie, lait et dérivés, conserves végétales, jus, œufs et divers autres produits alimentaires, a précisé le directeur du commerce de Tlemcen. Près de 4. 000 commerçants ont été poursuivis en justice, durant la même année, dans le cadre du contrôle économique et de la répression des fraudes, en raison des infractions commises (défaut de facturation, pratique illicite, défaut d'hygiène, surfacturation, défaut d'affichage des prix, …).

Par ailleurs, le secrétaire général de la wilaya a appelé, lors de son allocution d'ouverture de la manifestation «Semaine de la qualité» prononcée devant les représentants de la Sûreté nationale, la Gendarmerie nationale, les Douanes, la Protection civile, la direction de Santé, l'Action sociale, la jeunesse et sports, l'éducation, la formation professionnelle, l'environnement, la chambre de commerce et d'industrie, la SDO-Sonelgaz, ainsi que les opérateurs économiques et les associations de protection des consommateurs, les inspections de contrôle, à conjuguer leurs efforts pour mener des actions et des campagnes de sensibilisation et de prévention des accidents domestiques, des intoxications alimentaires et de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Un programme riche a été concocté lors de ces journées de la qualité. Outre des communications portant sur la prévention des accidents domestiques, la prévention des intoxications alimentaires et la lutte contre le gaspillage, d'autres thèmes étaient également à l'ordre du jour, tels la promotion du produit national, la diminution du sel, sucre et matières grasses, ainsi que les droits des consommateurs.