Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Tlemcen: Le réseau routier renforcé

par Khaled Boumediene

  Une rocade côtière entre Marsat Ben M'hidi et Ghazaouet de 59 km, une pénétrante autoroutière reliant Ghazaouet et la RN 98 de 10 km, un dédoublement de la RN 7A entre Maghnia et Marsat Ben M'hidi de 60 km, un port de plaisance à Honaine et un autre grand port de pêche à Sidna Ouchaâ (commune de Dar Yaghmoracen), la planification des infrastructures routières, autoroutières et portuaires, a connu, ces dernières années, un essor intense dans la wilaya de Tlemcen. Il y a aujourd'hui un large consensus, aussi bien parmi les cadres de ce secteur que les citoyens de la wilaya, pour reconnaître tout l'intérêt de tels projets routiers, autoroutiers et équipements portuaires qui ont des effets positifs et de grandes retombées sur le développement économique et social de toute la région. « Ces grands projets structurants prendront en compte plusieurs nouveaux enjeux prioritaires dont le placement du territoire de la wilaya au cœur des grands axes de communication, la résorption des problèmes de congestion du trafic, dans le cadre d'une stratégie multimodale, la lutte contre l'insécurité routière et autoroutière et la dynamisation du secteur portuaire qui doit s'adapter aux mutations socio-économiques de la wilaya caractérisées par des exigences de développements internes au pays et par les nouveaux contextes de la mondialisation et de la globalisation du commerce. Ces investissements productifs augmenteront la capacité du potentiel de croissance, à moyen et long termes, et accentueront la dynamique du marché intérieur et contribueront au développement durable », a souligné le directeur des Travaux publics, Radjaa Mohamed, lors d'une brève entrevue. Notre interlocuteur a fait savoir que le projet de la rocade côtière de 59 km entre Ghazaouet et Marsat Ben M'hidi est en voie d'achèvement, il ne reste qu'un petit tronçon de 7 km dont les travaux de terrassements et de béton bitumineux sont en cours de réalisation par l'entreprise ‘STARR' au giratoire de Bab Khroufa où aboutira ce nouvel axe routier majeur entre ces deux villes du littoral. La première phase du projet de la pénétrante autoroutière de Ghazaouet de 13 km est en voie d'achèvement, ce qui facilitera grandement le trafic routier de cette zone où circulent un grand nombre de camions poids lourds pour rejoindre le port de Ghazaouet.

Ce réseau routier sera renforcé, selon le DTP de Tlemcen, par un nouveau raccordement de 10 km qui reliera la RN 98 à cette pénétrante à Bab Khroufa, située à l'entrée de la ville portuaire de Ghazaouet. Les autorités de la wilaya n'attendent que la levée du gel de ce projet d'un montant de 15 milliards de DA. Toutes les procédures de cahiers des charges, d'avis d'appel d'offres et de choix des entreprises ont été finalisées pour lancer les travaux après la décision de dégel des pouvoirs publics. Par ailleurs, les travaux publics de construction des ouvrages de protection (jetées ou digues) et des ouvrages d'accostage (quais, appontements) sont totalement achevés au port de pêche de Sidna Ouchâa, qui a pour objet de réduire la grande pression exercée, actuellement, sur le port de pêche et de commerce de Ghazaouet. Pour livrer cette infrastructure portuaire qui aura un impact sur la relance de la pêche dans cette région, des essais de dragage et des travaux d'alimentation en eau potable et de raccordement à l'énergie sont actuellement en cours pour l'exploitation de ce nouveau port d'une capacité d'accueil de 295 unités, entre petits métiers, sardiniers, chalutiers et thoniers. Selon le directeur de la Pêche et des Ressources halieutiques de la wilaya de Tlemcen, Boukabrine Sahnoune, l'étude de la halle à marais de catégorie 1 est achevée, pour la soumettre à la tutelle, en vue de son inscription et le lancement des travaux des structures de commercialisation des produits de la pêche. L'étude des cases pêcheurs est en cours par les services des Travaux publics. L'élévateur à bateau d'entretien et de maintenance des bateaux sera installé par l'unité de gestion des ports de pêche de Tlemcen. A noter que l'étude d'extension (de 2,6 à 3 km) de la piste d'atterrissage de l'aéroport international «Messali Hadj» de Zenata, réalisée par la SETOR a été récemment transmise au ministère de tutelle pour l'inscription de cette opération qui permettra, selon le DTP de Tlemcen d'accueillir les avions gros porteurs.