Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

EN - Les membres du BF ont été unanimes: Lucas Alcaraz limogé

par M. Benboua

C'était dans l'air depuis quelque temps, mais l'information s'est confirmée, hier, lors de la réunion du Bureau fédéral ; le sélectionneur espagnol Lucas Alcaraz a été limogé par la Fédération algérienne de Football, sur demande des membres du BF, à peine six mois de son arrivée à la tête des ‘Verts'. « Les membres du Bureau fédéral ont décidé, à l'unanimité, le limogeage de l'entraîneur national », a déclaré cette source ayant requis l'anonymat au niveau de la FAF. Alcaraz quittera donc sa fonction à la tête de la sélection algérienne plutôt que prévu. Ce dernier s'est déplacé, hier, dans la matinée vers l'Espagne, juste après la fin du regroupement des joueurs locaux au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa (Alger) et qui pour rappel était prévu du 8 au 11octobre. Alcaraz, qui a perdu la confiance de ses dirigeants et celle des supporters algériens, notamment après la dernière défaite à Yaoundé, pour le compte de la 5ème et avant-dernière journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, n'a trouvé aucun soutien auprès de Zetchi, qui a longtemps refusé l'idée de se séparer du technicien espagnol. Il avait, souvent, précisé que l'avenir de Lucas Alcaraz serait décidé après la rencontre contre le Nigeria. Tout en précisant que l'objectif qui a été assigné à l'Espagnol était la CAN 2019. Cependant, la pression exercée par les pouvoirs publics sur le président de la FAF et les résultats négatifs enregistrés par Lucas Alcaraz, ont favorisé ce départ prématuré de l'ancien driver de Grenade. D'ailleurs, Kheireddine Zetchi a indiqué, récemment, que « s'il fallait s'en séparer il saurait trouver les solutions adéquates ». Hier, Alcaraz a fait ses adieux aux joueurs locaux après la fin de la dernière séance, avant de rejoindre son lieu d'hébergement et ramasser toutes ses affaires. Les discussions concernant les indemnités de rupture de son contrat devraient commencer dans les prochains jours, selon ce qui nous a été révélé. A sa nomination, en avril dernier, Lucas Alcaraz, 51 ans, était le 4ème sélectionneur, à prendre la tête de l'équipe nationale algérienne, depuis le départ de Vahid Halilhodzic à l'issue du Mondial 2014.