Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Blida - Aéronautique «Rocketry» : 8 universités en compétition

par Tahar Mansour

Pas moins de huit universités, Saad Dahleb de Blida, USTOran Mohamed Boudiaf, Djillali Liabès de Sidi Belabbès, ENPolytechnique d'El Harrach, UST Houari Boumediene, ENPolytechnique Constantine, Mohamed Khider de Biskra et Hamma Lakhdar d'El Oued ont participé à la 1ère Compétition Inter-universitaire en Aéronautique Algérienne ‘Rocketry' organisée par l'université Saad Dahleb de Blida. Selon le recteur de l'université de Blida, Pr Mohamed-Tahar Abdlia, l'organisation de pareille compétition, qui est une première en Algérie, répond à des impératifs scientifiques afin de permettre «à nos étudiants de démontrer leur génie créatif et de libérer les initiatives», a-t-il affirmé.

Cette première phase concerne les calculs, les dimensionnements, la conception des fusées, en attendant la deuxième phase qui se déroulera à l'avenir et qui concernera les éléments de propulsion. «Nous allons équiper donc ces fusées de moteurs afin qu'elles puissent voler», a précisé Pr Abadlia. Il continua en rappelant que tous les pays développés organisent ce genre de compétitions afin de découvrir le génie de leurs étudiants et de les aider à se développer. C'est aussi une occasion de rencontre entre les étudiants des différentes écoles et universités algériennes pour comparer les travaux de chacun avec les autres et de rattraper les lacunes et corriger les erreurs s'il y en a.

Il y a aussi une compétition mondiale qui rassemble les meilleurs étudiants et les plus géniaux, «alors, pourquoi nos étudiants n'y assisteraient-ils pas ?», a confié le recteur. La compétition a aussi enregistré la présence du professeur Abdelkader Feffardj, un diplômé de l'Ecole polytechnique d'El Harrach, établi actuellement au Canada où il a obtenu une maitrise en Master Mécanique et un autre en Aéronautique, et qui travaille maintenant chez le constructeur aéronautique Bombardier et enseigne à l'école polytechnique de Montréal, qui déclare que : «cela fait une année que nous avons commencé la tenue de pareilles compétitions au Canada, aux USA, et il y avait la présence de groupes d'étudiants arabes qui ont présenté leurs réalisations en aéronautique, je me suis dit qu'il fallait que les étudiants y participent et nous avons alors décidé d'organiser une compétition locale pour choisir les meilleurs et les aider à se perfectionner».

Ayant à l'esprit de lancer cet évènement dans deux ou trois années, notre orateur se dit surpris de voir le degré d'ingéniosité et de recherche dont ont fait preuve les étudiants : «vous savez, il y a deux fusées réalisées par des étudiants algériens qui sont capables d'aller aux USA et de se retrouver en très bonne place», a-t-il confié. Pr Ferradj s'est dit très attiré par les compétences avérées de nos étudiants et a promis de les aider de toutes ses forces : «c'est avec grand plaisir que j'ai rencontré ces étudiants qui n'ont rien à envier à ceux des autres pays, même les plus grands, et je suis sûr qu'ils iront loin, pourvu qu'ils trouvent l'aide dont ils ont besoin».