Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Ligue 1-Transferts saison 2015/2016 : Plus de 160 mouvements, le MCA au-dessus du lot

par Mohamed Zeggai



Lors de cette période des transferts, les mauvaises habitudes persistent chez la majorité des présidents qui se chargent du recrutement avant celui de l'entraîneur. Ce qui est incompatible et illogique. Le plus ridicule, c'est que les entraîneurs, censés être les premiers et seuls responsables de ce volet, acceptent le jeu en se souciant seulement de la négociation de leurs salaires et leurs avances. Toutefois, il ya des exceptions. Pour le nouvel exercice, plus de 160 mouvements de joueurs ont été enregistrés au niveau des clubs de l'élite où certains ont préconisé la qualité alors que d'autres ont carrément effectué une véritable révolution au sein de leurs effectifs. Aussi, il faut dire que les clubs parrainés par des sociétés étatiques ont créé un déséquilibre flagrant dans cette opération. A titre d'exemple, la masse salariale de quatre joueurs du MCA seulement avoisine les 700 millions de centimes. A première vue, c'est le MCA qui a défrayé la chronique en réussissant un mercato en conformité à son standing. La stabilité de l'encadrement technique s'est répercutée positivement sur cette opération. Il faudra désormais compter sur le Mouloudia. Car avec les Abid, Derrardja, Demmou, Bouhenna, Mokdad, l'Ethiopien Salaheddine, Kacem, le Brésilien Roberson et les autres, le Doyen est bien parti pour casser la baraque. Dans ce même registre, la JS Saoura, quant à elle, a réussi un mercato de qualité en fonction des ambitions de Mohamed Zerrouati qui est en train de donner une nouvelle dimension à son équipe. Avec sa nouvelle composante, la JS Saoura semble bien armée pour surprendre. De son côté, le président du RCA, Djamel Amani, a de nouveau misé sur des éléments inconnus au bataillon et qui veulent se faire une place au soleil en s'appuyant, comme à l'accoutumée, sur la piste des émigrés. Le RCA a également exploité le vivier de l'USMA qui a préféré prêter certains de ses éléments pour s'aguerrir davantage. Une fois n'est pas coutume, le CRB du président Malek est parvenu à se renforcer qualitativement. Le recrutement s'est fait en fonction des besoins et a touché notamment le compartiment offensif et les nouveaux joueurs engagés semblent bien armés pour répondre à l'attente. A Sétif, l'ESS suscite divers commentaires dans la mesure où le recrutement semble en inadéquation avec la stature du club. Les dirigeants ont voulu assurer l'avenir en engageant trois internationaux olympiques, Rebiai (ex-WAT), Keniche (ex-USMH) et Haddouche (ex-ASO Chlef), ce qui a coûté au club la bagatelle de 800 millions de centimes, selon nos sources. L'Entente a tout de même déniché deux éléments de valeur, Amada (ex-USMH) et Belamri (ex-JSK). Du côté de la JSK, l'opposition a contraint Hannachi à casser sa tirelire pour gagner la confiance des milliers d'inconditionnels des ‘'Vert et Jaune''. A cet effet, le groupe a été totalement remanié. Dans ce contexte, il faudra compter sur la JSK qui a mis une stratégie de recrutement lui permettant de revenir au premier plan si l'on tient compte de la qualité de ses nouvelles recrues. C'est sûr, Hannachi veut éviter à son équipe les déboires de la saison écoulée. Chez l'USMA, les avis sont partagés sachant que les dirigeants ont fait confiance aux jeunes du cru qui ont prouvé de réelles aptitudes pour être promus en équipe fanion. Deux stoppeurs et deux attaquants de pointe sont venus renforcer l'effectif usmiste avec en plus le retour du gardien de but Mansouri. A Blida, le départ de Mouassa et la démission du manager général Akli ont perturbé l'opération recrutement. Le nouveau coach Benchadli a dû gérer ce volet dont dépendra l'avenir de l'équipe de la ‘'Ville des Roses'' en Ligue 1. Par ailleurs, au sein du MCO, on se pose des questions sur le niveau du recrutement car il s'agit de joueurs inconnus alors que le club est engagé en Coupe de la CAF. La venue de Lemouchia peut apporter le plus escompté, étant donné l'expérience de cet ex-international. A l'USMH, Boualem Charef a perpétué la tradition en engageant des joueurs après une large prospection. Les Harrachis ont recruté des joueurs avides de relancer leurs carrières, ce qui peut se répercuter positivement sur le rendement de l'équipe. Pour ce qui est des deux promus, le RCR et DRBT, ils ont ratissé large. Trois Africains sont venus monnayer leur talent au DRBT aux côtés de quelques joueurs locaux. Avec la venue d'une quinzaine de nouveaux joueurs, Bougherara est conscient de la tâche qui l'attend pour permettre au groupe de retrouver ses automatismes. Le RCR, lui, a enregistré la venue d'une quinzaine de nouveaux éléments venus de divers horizons. Pour que la réussite soit au rendez-vous, il importe que l'entraîneur parvienne à trouver le bon équilibre. Au Mouloudia de Bejaïa, les responsables du club ont réalisé une bonne opération avec la venue de joueurs alliant l'expérience à la technique. Avec les Bezzaz, Cheklam, Mekkaoui, Meghni ainsi que l'attaquant ivoirien, le CSC a de solides arguments à faire valoir. Pour le NAHD, le président Ould Zemirli et ses proches collaborateurs ont fait appel aux joueurs répondant aux profils recherchés. L'effectif a été remanié avec l'arrivée de nouveaux joueurs. La belle affaire réside dans la venue des deux Africains Kako (prêté par l'USMA) et Mbingui (ex-MCEE), sans pour autant oublier Gasmi (ex-ESS) et Zeddam (ex-RCA). Enfin, l'ASMO a recruté en fonction de ses moyens financiers sachant que l'on peut compter sur ses jeunes. C'est sûr que les Asémistes misent sur la rigueur du coach Kamel Mouassa pour trouver la bonne formule.

LA PISTE DES FRANCO-ALGERIENS

La plupart des joueurs étrangers évoluant dans le championnat national, notamment issus de pays africains, n'ont pas donné entière satisfaction et apporté le plus escompté, à l'image des Sackey, Sylla et Mbingui (MCA), Obélé (CRB), Bouba, M'baye (CSC), Ikechukwu, Obaje (ASO), Guislan, Angama (RCA), Kerkar Kooh (JSK), N'sombo, Manucho (USMA ), Le bosnien Milos (CRB), Ezechiel (NAHD), Ntankeu et Ballo (ASMO), Tchami, Bassirou, Moussa Tigana, Dieumerci (USMBA). Cette année également, certains Africains ont vu leurs contrats résiliés pour insuffisances techniques, à citer les deux Nigériens Kofi et Koudis, l'Ivoirien Sergio Bou (RCA). Encore plus, certains joueurs africains ne se gênent pas de saisir la FIFA pour non respect des engagements des clubs algériens et c'est la FAF qui vient au secours de ces clubs pour éviter les sanctions de l'instance internationale. Lors de la saison écoulée, plus d'une vingtaine d'étrangers venus des différents pays africains et même de Bosnie, tenter leur chance en Algérie et plus d'une trentaine de franco -algériens et émigrés. Pour la saison 2015/2016, on compte à présent plus d'une douzaine d'Africains et un Brésilien, ainsi que près d'une vingtaine de franco -algériens, à leur tête Mourad Meghni. Au fait, pourquoi les franco-algériens quittent-ils la France pour venir en Algérie ? Certains estiment que l'afflux de ces derniers serait motivé par des considérations financières et d'autres pensent qu'ils choisissent l'Algérie pour rebondir et donner une nouvelle dimension à leur carrière.

Tableau des principaux transferts

ESS: Entraîneur Kheireddine Madoui

Chenine (émigré ), Tobbal (émigré), Rebiai (ex-WAT), Belamri (ex-JSK), Kenniche (ex-USMH), Haddouche (ex-ASO), Amada (ex-USMH).

CRB: Entraîneur Alain Michel

Billal Ouali (ex-MCA ), Yahia Cherif (ex-JSMB), Feham (ex-USMA), Nekkache (ex-MCO), Bellaïli (ex-CRBAF), Sakombi (ex-ASO), Niati (ex-USMBA), Aoudou (ex-JSS),

MCA: Entraîneur Artur Jorge

Bouhenna (ex-CSC), Mokdad (ex-RCA), Merzougui (ex-RCR), Demou (ex-ESS), Roberson (Brésilien), Salaheddine (ex-Ahly du Caire), Matijas (ex-USMBA), Kacem (ex-RCA), Abid (ex-USMH ), Derrardja (ex-MCCE).

USMA: Entraîneur Miloud Hamdi

Mazari (ex -USMH), Benayada (ex-ASMO), Darfalou (ex-RCA), Mansouri (ex-MOB), Aoudia (ex-Frankfurt).

JSK: Entraîneur Karouf

Boulaouidat (ex-OM), Gagaa (ex-PAC ), Seddiki (ex-RCA), Boumechra (ex-USMH), Berchiche (ex-MCA), Rahal (ex-MOB), Banou Diawara (Burkinabé), Bihetoué Mallo (Burkinabé), Medjkane (Franco-Algérien).

DRBT: Entraîneur Boughrara Lamine

Nezouani (ex-ABS), Amokrane (ex-ESS ), Benhocine (ex-JSMB), El Mouaden (ex- PAC), Amir Sayoud (ex-Ahly et CS Sfax), Aib Achref (ex-JSS), Goumidi (ex-USC), Khiat (ex-JSK), Daouadji (ex- PAC), Lorry Nkolo (Congo Brazzaville), Abdenour (ex-USMAB), Chibane (ex-JSMB), Mendassi (ex-FC Bir El Arch), Kheiri (ex-CRBAF), Tam Bang (ex-MCEE), Ibrahima Touré (Ivoirien).

USMH: Entraîneur Boualem Charef

Benkhalfallah (ex-SAM), Lebbihi (émigré), Zeghba (ex-keeper ABM), Meziani (ex-IST), Ourahmane (ex-MBH), Bouguedah (émigré), Coumbassa (Guinéen), Boumediene (ex-IRB Aïn Hadjar), Fares Brahimi (émigré ), Amadou Keita (Guinéen), Boucherit (ex-Hassi Messaoud), Dekhinet (ex-CAB), Chaäl (ex-MCA), Younes (ex-ESS).

JSS: Entraîneur Bernard Simondi

Lagraâ (ESS), Djalit (MCA), Djemili (MCA), Zaidi (MSPB), Maâziz (OM), Tiboutine (ex-USMMH), André Rista (Ivoirien), Guariche (ex-USMBA), , Dehamri (ex-USC), Chris Mbondi (Camerounais), Ziri Hammar (émigré ).

ASMO: Entraîneur Kamel Mouassa

Fellah (ex-RCA), Hadji (ex-USMO), Boukatouh (ex-RCA), Ghoumari (ex-IRBM), Oussad (ex-USMB), Sebie (ex-WAT), Ali Guechi (ex-RCA), Benzerga (ex-JSS), Adjal, Haddad et Baouche (U 21), Benfoula (ex-WAT).

RCA: Entraîneur Dziri Billel

Methazem (CAB), Merbah (ex-RCK), Charchar (ex-ASO), Nouikas (ex-IRBEH), Rafik Boussaid (ex-NAHD), Bouyousfi (ex-USC), Meziane (ex-USMA), Boussaid Med (ex-NAHD ), Mahia Djassim (émigré), Boussaid Mehdi (émigré), Tayeb (ex-USMA ), Salim Baghdad (émigré), Belkheir Gomez (émigré ), Yanis Takarboudjt (émigré ).

MOB: Entraîneur Alain Geiger

Mebarki (ex-USMH), Daif (ex-ASO), Hadji (ex-CSC), Tedjar (ex-ASO), Maâmar Youcef (ex-RCR), Lakhdari (ex-ASO), Belkacemi (ex-USMMH), Boukria (ex-ESS), Bendjelloul (ex-ASMO), Khadir (ex-MCA), Meliani (ex-ASO), Dallas (Sénégalais), Ndoye (Sénégalais).

NAHD: Entraîneur Abdelkader Iaiche

Benyahia et Benaldjia (ex-DRBT), Allag (CSC), Slimani (JSMS), Drifel et Boussouf (ex-OM), Zeddam (ex-RCA), Choubani (ex-USMBA), Oukrine ( émigré), Gasmi (ex-ESS), Ouali (ex-MCA), Mbingui (ex-MCEE), Kako (ex-USMA ).

MCO: Entraîneur Jean Michel Cavalli

Ziad (ex-CRBAF), Zaâbia, Moussi (ex-USC), El Okbi (ex-USMBA), Benyahia (émigré), Aich (ex-ASK), Bouhaniche (émigré), Darbo (Gambien), Demane Hamza (ex-USC), Lemouchia (émigré ).

USMB: Entraîneur Djamel Benchadli

Laïfaoui (ex-USMA), Djaâdane, Fekih, Heriet, et Hichem Cherif (ex-MCO), Mesfar (ex-CAB), Amri (ex-CRB ), Benamara (ex-JSK), Sylla (ex-MCA),

CSC: Entraîneur Hubert Velud

Aksas (ex-MCA), Gherbi (ex-MCA), Cheklam (ex-Najran /Arabie Saoudite), Mekkaoui (ex-JSK), Bezzaz (ex-MCO), Meghni, Koro Kone (Ivoirien).

RCR: Entraîneur Omar Belatoui

Zaidi (ex-OM), Djerrar (ex-CABBA), Bitam (ex-CAB), Kherbache (ex-CABBA), Benabderrahmane (ex-CABBA), Bouazza Krachai (ex-WAT), Bourdim (ex-USMA), Moundji (ex-OM), Akrour (ex-OM), Touahri (ex-NAHD), Tiaiba (ex-USMH), Yaâlaoui (ex-CRBAF), Zidane (ex-USMB), Messaoudi (ex-CABBA), Manucho (ex-USMA).