Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Tiaret: 2.600 logements sociaux attribués dans 10 jours

par El-Houari Dilmi

Bonne nouvelle pour les Tiarétiens en quête d'un toit décent : pas moins de 2.600 logements de type social locatif seront distribués dans les dix (10) prochains jours pour la seule ville de Tiaret, a annoncé le wali, M. Bentouati Abdesslam. En effet, selon un bulletin de la cellule de communication du cabinet du wali, transmis à notre rédaction, le premier responsable de la wilaya s'est rendu, jeudi, sur les trois nouveaux sites d'habitat devant accueillir les 2.600 futurs bénéficiaires. Sur place, le chef de l'exécutif de wilaya s'est enquis des dernières retouches avant la distribution, notamment en matière de viabilisation et adduction aux différents réseaux (eau, gaz, électricité, téléphone,…).

Le retard accusé dans l'affichage des listes des bénéficiaires est dû aux «enquêtes approfondies menées par la commission de daïra qui a débusqué de nombreux tricheurs comme des personnes décédées figurant sur les listes, ou encore d'autres bénéficiaires issus d'autres régions du pays», lit-on dans le communiqué du cabinet du wali. Toujours selon le même communiqué, «le travail minutieux, mené par les différentes commissions de daïras nous permettra de distribuer plus de 7.000 logements, tous types confondus, d'ici la fin de l'année».

Le premier responsable de la wilaya a appelé les citoyens qui s'estiment lésés à introduire des recours auprès de la commission qu'il préside. Neuf cadres du cabinet du wali ont été désignés pour recueillir les requêtes des citoyens. Lors de sa visite sur le terrain, le wali s'est également rendu au vieux quartier de Zabala, sur les hauteurs nord de la ville, où il a promis un relogement rapide aux 240 habitants, les exhortant à se constituer en association ou comité de quartier pour faciliter l'opération de recasement avant la fin de l'année. Dans le même registre, le premier responsable de la wilaya a annoncé l'attribution à la wilaya de Tiaret d'un nouveau programme pour 2018, dont les travaux doivent démarrer au premier trimestre de l'année prochaine, «ce qui place la capitale du Sersou parmi les wilayas où le TOL (taux d'occupation par logement) est parmi les plus bas du pays et où la crise du logement est résorbée», s'est-il réjoui.