Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Une tentative d'émigration clandestine déjouée: 14 personnes interpellées à Cap Blanc

par K. Assia



Les éléments de la Sûreté de daïra de Boutlélis sont parvenus à déjouer une tentative d'embarquement clandestin, à partir de la plage de Cap Blanc. En effet, l'exploitation d'informations faisant état qu'un groupe d'individus s'apprêtait à prendre le large, a permis aux enquêteurs de mettre en place un important plan d'action lequel a donné ses résultats. Les policiers ont arrêté les mis en cause à bord d'un véhicule de marque Chana.

Les premiers éléments de l'enquête ont révélé que les candidats à l'émigration clandestine étaient âgés entre 19 et 30 ans, en possession de kif traité et avaient l'intention de rejoindre les côtes européennes, à bord d'une embarcation pneumatique. Jeudi dernier, quatre embarcations transportant 52 personnes dont un couple et leurs trois enfants âgés de 4, 6 et 11 ans, ont été interceptées au large de Ain El Turck par les gardes-côtes. Plusieurs jeunes tentent l'aventure et font appel à des réseaux d'intermédiaires qui leur procurent embarcation et carburant contre d'importantes sommes d'argent.

Durant les mois de septembre et octobre derniers, quelque 187 ‘harraga' ont été interceptés à l'ouest par les gardes-côtes. Selon un premier bilan des gardes-côtes de la façade maritime ouest, quelque 333 candidats ont été interceptés, de janvier à septembre 2016, alors que le bilan de l'année 2015 faisait état de 328 ‘harraga' arrêtés soit une hausse sensible du phénomène.