Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Cap Falcon: Aménagement du quai d'accostage et nettoiement de la plage

par Rachid Boutlelis

  De légers travaux d'aménagement et d'entretien du quai d'accostage de cap Falcon ont été entrepris par les services de la commune d'Aïn El-Turck , a-t-on appris de sources proches de l'APC. Ces travaux interviennent en perspective de la saison estivale et une éventuelle reprise de la navette maritime reliant Oran à Aïn El-Turck. Selon nos interlocuteurs, en parallèle à ces travaux, une vaste campagne de nettoyage de la plage Les Dunes et de Cap Falcon sera lancée, dans les tout prochains jours, pour accueillir les premiers estivants qui prendront la navette. Selon nos sources, les travaux, au quai d'accostage, concernent l'aménagement de la plage près du quai, la réfection de l'éclairage, le ravalement et l'entretien des escaliers, menant à l'artère principale de la plage Les Dunes, l'aménagement des parkings de stationnement et les arrêts des bus et des taxis. Ces travaux devront être achevés avant la reprise de la navette maritime.

Il importe de noter qu'un montage financier de 47 milliards de centimes a été nécessaire pour la réalisation du quai d'accostage ainsi qu'une enveloppe de 8 millions de dinars pour l'étude de ce projet, qui a été confié à la société étatique ‘Méditram'. Les travaux de réalisation de ce projet ont été confiés à une entreprise chinoise. Notons, également, dans ce registre que le transport des voyageurs de cette liaison maritime, sera assuré à travers la mise à disposition de bus, qui assureront la navette entre cet embarcadère et le centre de la commune d'Aïn El-Turck. Cette louable initiative a été décidée l'année dernière, d'une part, dans le cadre de la promotion du secteur du Tourisme, dans la contrée côtière d'Aïn El-Turck et d'autre part pour tenter, un tant soit peu, de désengorger, la circulation automobile sur ledit réseau routier, extrêmement saturé, durant la saison estivale et ce, en raison du considérable rush de véhicules, des millions de vacanciers, de différentes régions du pays. Dans cette optique, il y a lieu de signaler que des instructions du wali ont été adressées aux responsables concernés pour réhabiliter les aires de stationnement dans les alentours de ce quai d'accostage et de confier leur gestion à des personnes intègres. Ces directives visent, en fait, à assainir la situation, dans cette activité saisonnière, qui s'est illustrée, ces dernières années, à travers une incroyable anarchie en ces lieux. Celle-ci a pris, notons-le, des proportions démesurées lors de la dernière saison estivale et ce, avec toutes les conséquences négatives qui se sont répercutées sur le cadre de l'environnement. Notons, aussi, sur ce volet que ce piteux constat, a été relevé dans pratiquement toutes les communes que compte cette contrée. En effet, au fil du temps, cette activité, pour la plupart illicite, semble s'être banalisée dans l'indifférence de tout un chacun, en dépit des instructions du wali quant à la gestion des parkings et autres aires de stationnement. « Nous nous attelons, d'ores et déjà, à établir un cahier des charges pour procéder à la mise en adjudication concernant l'aire de stationnement dont dispose la commune, à hauteur du boulevard longeant le lieudit ‘Les Dunes', à mi-chemin du village de Cap Falcon où est répertorié le quai d'accostage », a confié, en substance, une élue de l'APC d'Aïn El-Turck. Notons que cette ligne maritime, dont les rotations ont été arrêtées le 4 septembre, a enregistré un grand engouement auprès des Oranais, avec plus 20.000 voyageurs transportés, au cours des 2 mois de la saison estivale soit une moyenne de 2.000 passagers par jour.