Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

La SEOR s'attaque au 3ème Bd périphérique: Vaste opération de curage et nettoyage des «avaloirs» et du réseau des eaux pluviales

par Houari Barti

Il est 19h. Des engins légers et lourds dont des vidangeurs et des hydro-cureurs sont garés, tout au tour du rond-point de la résidence ‘El Bahia' à Es-Seddikia. Des dizaines d'agents et de cadres de la SEOR reconnaissables à leurs gilets oranges flanqués du sigle l'Entreprise de l'eau et de l'assainissement d'Oran s'agitent, dans tous les sens. A 19h30, le coup d'envoi de l'opération de curage des ‘avaloirs' et du nettoyage du réseau d'évacuation des eaux pluviales du troisième boulevard périphérique est donné, sous la supervision du directeur de l'Assainissement de la SEOR, M. Mohammed Bouhadba.

Long d'une quinzaine de kilomètres, le troisième boulevard périphérique, connu pour connaître des problèmes de stagnation des eaux pluviales, en période d'averses, a été divisé en quatre tronçons, explique M. Bouhadba. Quatre équipes dotées de moyens matériels divers ont été affectées pour chaque tronçon, afin de ratisser l'ensemble du 3ème boulevard périphérique, ‘avaloir' après ‘avaloir', dans les deux sens allant du rond-point de la résidence ‘El Bahia' aux Amandiers. «L'opération de ce mardi 12 septembre n'est en fait que la touche finale d'une opération plus vaste lancée le 20 août dernier en prévision de la saison hivernale, sur instruction du wali d'Oran», indique le directeur de l'Assainissement de la SEOR. «Avant, donc, d'attaquer l'axe du 3ème boulevard périphérique, on a dû d'abord traiter toutes les pénétrantes qui, en cas d'une importante pluviométrie, débordent leurs eaux excédentaires sur le 3ème boulevard, a-t-il encore expliqué. «Quelque 1.285 ‘avaloirs' et 269 regards de même que plus de 32.000 m du réseau pluvial ont été ainsi traités, a indiqué, pour sa part, la chargée de communication de la SEOR, Mme Amel Belgour, avant de souligner que ces travaux de curage et de nettoyage se déroulent quotidiennement, entre 19h et 02h, afin de ne pas gêner la circulation automobile. M. Mokhtar Larbi Dani, gérant d'Oran de la SEOR, responsable, à la fois, de l'AEP et de l'assainissement, du territoire de la daïra d'Oran, assure quant à lui, que «ce type d'opérations est en vigueur tout au long de l'année avec des objectifs préventifs comme c'est le cas ce soir, mais aussi curatifs, quand cela est nécessaire, particulièrement, en période de fortes pluies. Le directeur de l'Assainissement M. Mohammed Bouhadba n'a pas omis, enfin, de saluer les efforts consentis par l'ensemble des agents et cadres de la SEOR, à l'occasion de cette opération, mais aussi ceux déployés par les communes du groupement d'Oran et par la direction des Travaux publics dont l'apport a été très précieux.