Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

LIRF - Inter-régions: Une fin de saison entachée par la violence

par R. S.

Des incidents ont éclaté, avant-hier, au stade ‘Bensaïd Mohamed' de Mostaganem lors du match WAM-ESBT, comptant pour l'avant-dernière journée du championnat Inter-régions « Ouest ». En effet, selon nos informations, des joueurs de l'ESB Telagh ont été victimes d'agressions à la fin du match et même l'arbitre Benhamouda et ses assistants ont éprouvé les pires difficultés à quitter le stade. Déjà, pendant la pause, les joueurs de l'équipe visiteuse ont été empêchés de regagner les vestiaires avant qu'ils ne soient attaqués à la fin du match. Par cette agression, les joueurs de l'ESB Telagh ont payé au prix fort leur respect de l'éthique sportive. Dans une vidéo publiée dans les réseaux sociaux, on voit des joueurs blessés gisant à terre dans les vestiaires après avoir été lâchement attaqués par des énergumènes. Comment ces derniers ont-ils pu accéder aux vestiaires ? C'est la question que l'on se pose, aujourd'hui. En tout cas, ce geste condamnable a nui à l'image du club et restera comme une tache noire dans l'histoire du Widad, qui n'est plus à présenter. En somme, un geste déplorable dont la victime aura été une équipe, l'ESBT, qui a eu le « malheur » de vouloir respecter l'éthique, en tenant en échec le WAM (0-0).

Voilà comment est géré notre football en présence de certaines personnes qui n'ont rien à voir avec les véritables valeurs du sport-roi. Une chose est sûre, le grand vainqueur de l'esprit sportif aura été le team de Telagh qui mérite toute notre considération. A Khroub, plusieurs joueurs du NRB Béni Oulmane ont été agressés et blessés. En effet, le choc entre le leader du championnat Inter-régions « Est », l'AS Khroub, et son dauphin, le NRBBO, a connu de graves dépassements. Des images montrent une grande mêlée dans une confusion totale qui n'a aucun lien avec le sport. A Khemis Miliana, de regrettables incidents ont éclaté lors du match SKAF-USMMH dont furent victimes plusieurs joueurs de l'équipe visiteuse. La situation est devenue inquiétante et risque de s'amplifier davantage puisque le football algérien est en train d'être pris en otage par des gens inconscients.