Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Accidents de la route, plan de circulation, bus de transport en commun: Les propositions de l'organisation nationale des auto-écoles

par K. Assia

Face à l'hécatombe des accidents de la route, le président de l'Organisation nationale des auto-écoles ONAE M. Yacoubi a demandé, hier, l'installation des appareils appelés ‘mouchards' dans les bus de transport de voyageurs de longs trajets et également dans les camions de transport des marchandises. Cet équipement permet de limiter la vitesse à 100 km et d'éviter ainsi les accidents de la route qui ne cessent d'alourdir, chaque jour, le bilan des pertes humaines. En appelant les automobilistes et les chauffeurs de poids lourds à se conformer au code de la route et à éviter les excès de vitesse, le président de l'Organisation a souligné que ces appareils installés dans les boîtes à vitesses vont contraindre les conducteurs à respecter le seuil autorisé et protéger des centaines voire des milliers de vies humaines.

Par ailleurs, en matière de plan de circulation, le porte-parole de l'Organisation a appelé les responsables à revoir, par des spécialistes ces plans dans toutes les villes du pays et notamment à Oran, une ville qui selon notre interlocuteur s'apprête à accueillir les Jeux méditerranéens de 2021. Sur ce, il propose qu'un concours d'idées soit lancé afin de retenir la meilleure étude et le meilleur plan de circulation qui sera adapté à la ville d'Oran. Cette étude doit réunir des spécialistes dont les urbanistes, la direction des Travaux publics et autres services afin de résoudre le problème des points noirs notamment aux ronds-points ‘El Bahia' et celui de la pépinière. Les solutions avancées portent sur l'ouverture de nouvelles voies qui régleront le problème des bouchons et des embouteillages. Pour ce qui est des transports en commun, des propositions sont également faites pour revoir le quota des bus attribué à chaque ligne, une mesure qui permet de réorganiser le transport et surtout de mettre un terme à la saturation des lignes au détriment d'autres. Le travail consiste donc à recenser les bus par ligne et desservir les nouvelles cités et agglomérations. Par ailleurs, tout en insistant sur l'impact de ce rendez-vous international que sont les Jeux méditerranéens, le porte-parole de l'ONAE n'a pas hésité à afficher sa volonté à apporter son aide et son expérience au profit des autorités locales.

Il suggère que pour lutter contre les infractions et les délits constatés en matière de transport, l'installation de caméras de surveillance dans les villes, une disposition qui obligera les automobilistes à se conformer au code de la route.