Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Paiement des cotisations à la CNAS: 5.412 employeurs ont bénéficié de l'exonération des pénalités de retard

par J. Boukraa

La relance économique nationale vient de connaître un nouveau coup de pouce de la part des pouvoirs publics pour arriver à satisfaire les besoins nationaux et la création d'emplois. Tous les acteurs majeurs ont été associés à l'instar de la Caisse nationale de Sécurité sociale CNAS. Dans ce cadre les dernières mesures exceptionnelles liées à la suppression des pénalités de retard de paiement des cotisations à la Sécurité sociale ont été favorablement accueillies par les employeurs. Dans une conférence de presse animée en fin de semaine, la CNAS a révélé que 5.412 employeurs ont bénéficié de l'exonération totale d'amendes et des pénalités de retard de paiement des cotisations à la Sécurité sociale, alors que le nombre d'entreprises toujours endettées s'élève à 5.131. Cette opération a été lancée, en septembre dernier et se poursuivra jusqu'au 31 janvier 2022. Ainsi et à moins de 2 mois de la clôture de cette campagne, la Caisse nationale de Sécurité sociale des travailleurs salariés, Agence d'Oran, intensifie les actions de sensibilisation afin d'inciter la catégorie ciblée à bénéficier de ces mesures exceptionnelles. Selon la cellule de communication «des ‘portes ouvertes', des journées d'étude et des médiatisations seront organisées afin d'informer et de sensibiliser les usagers à la nécessité de se rapprocher des services concernés afin de régler leur situation, notamment pour les débiteurs, qui auront la possibilité de rééchelonner leurs dettes et bénéficier des privilèges d'exemption totale de toute pénalité ou majoration.».

Ces mesures exceptionnelles relèvent du décret présidentiel n°12/21 du 25 août 2021. L'importance de cette campagne est incarnée dans l'allègement du fardeau des entreprises touchées par la pandémie de Corona et ses répercussions économiques. Afin de préserver les emplois et la continuité des entreprises actives et les aider à survivre et à se pérenniser, ce qui conduit à la relance de l'économie nationale et de la promotion et du soutien à l'emploi, d'autant plus que la plupart d'entre eux ont été touchés par la pandémie de Corona, ce qui nécessite de régler leur situation vis-à-vis la Sécurité sociale.