Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Un soulagement pour les riverains: Réfection et bitumage de l'axe routier Hai Gourine-El Mohgoun

par K. Assia

Un tronçon routier long de 1.500 m, reliant Hai Gourine à El Mohgoun a été bitumé, à la grande joie des habitants de ce petit village. Cet axe routier était dans un état déplorable et impraticable de l'avis de nombreux riverains qui ont lancé un appel aux services de l'APC d'Arzew, pour son revêtement et sa réfection. Une des priorités que le collectif a tenu à signaler dans le cadre de la prise en charge des zones d'ombre. Sur ce et après une réunion de travail, le maire d'Arzew a inscrit l'opération et des travaux ont été lancés et réceptionnés, la fin du mois dernier, au grand soulagement de la population de Hai Gourine. Toujours dans le cadre de la prise en charge des préoccupations, il a été procédé à la réfection de la nouvelle route, à hauteur de Kenitra, sur une distance de 200 m. Notons que la prise en charge des préoccupations des habitants des zones d'ombre, a fait l'objet de plusieurs réunions regroupant le wali d'Oran et les responsables des différents secteurs. Pour la concrétisation des nombreux projets structurant à travers ces zones, au courant de cette année, près de 2 milliards de DA ont été débloqués par la wilaya d'Oran. Ces projets, inscrits sur la base des sorties de la Commission de wilaya chargée des zones d'ombre, ont trait à l'alimentation en eau potable, à l'éducation, l'éclairage public, l'assainissement, les routes, l'approvisionnement en gaz naturel et en électricité, la Santé et la jeunesse et les Sports. Une grande partie de ces projet a été lancée et le reste est en cours, signalent nos sources. Il y a lieu de signaler qu'une première enveloppe de 17 milliards de centimes a été débloquée pour le raccordement en eau potable et l'assainissement, dans les zones d'ombre. Ce budget alloué aux zones d'ombre est réparti pour 8 opérations consacrées au raccordement au réseau de l'alimentation en eau potable alors que 6 autres porteront sur l'assainissement. La wilaya a bénéficié de 6 grandes opérations d'assainissement fait-on savoir. Notons que 133 zones ont été recensées dans la wilaya d'Oran et certaines actions de développement sont en cours pour améliorer le cadre de vie du citoyen avec une autorisation de programme estimée à 4,25 milliards de DA, dans le cadre de divers programmes : plans sectoriels, PCD et budget de wilaya. D'autre part, 10 cellules de wilaya chargées du suivi et de l'étude de la situation de tous les secteurs, ont entamé leur sortie dans les zones d'ombre.

Ces commissions sont à pied d'œuvre et multiplient les sorties afin d‘inspecter les projets en cours. Elles ont aussi pour mission de cerner les insuffisances qui entravent l'avancement des différents projets et de proposer des solutions avec pour objectif d'améliorer la prise en charge et répondre aux attentes de la population. Elles vont aussi se pencher sur la situation du nettoiement et de l'entretien de l'Environnement, de l'aménagement des espaces verts, sur l'approvisionnement en eau potable, sur les infrastructures scolaires, la société civile, l'éclairage public, le vieux bâti, les constructions illicites et les bidonvilles, les espaces forestiers, l'embellissement et la réfection des routes. Ces mesures interviennent dans le sillage des directives données par le président de la République relatives à la prise en charge des préoccupations des habitants des zones d'ombre.