Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Réception du vaccin russe anti-Covid: La mise au point du ministère de la Santé

par M. A.

Le ministère de la Santé a affirmé que l'arrivée du vaccin est programmée pour le mois en cours et s'engage à informer les citoyens dès sa réception. Les précisions du Benbouzid viennent après les déclarations du Dr Fourar Djamel, Directeur général de la Prévention et de la Promotion de la santé et porte-parole du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la Covid-19.

Le Dr Fourar avait avancé, lors de son intervention, lundi dernier, à la Radio nationale que « la réception par l'Algérie du premier lot du vaccin russe anti-Covid-19, ‘Spoutnik V', est imminente », en précisant que « ce sera probablement demain ou après-demain. Cela reste tributaire des actions qu'entreprend l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA) avec le partenaire russe pour acquérir le vaccin ».

Le ministère de la Santé a vite réagi en précisant que l'information qui a été reprise par certains organes de presse, lundi 11 janvier, affirmant la réception du vaccin contre la Covid-19 pour le 12 ou 13 janvier 2021 « a été mal interprétée par la presse ». En précisant, dans son communiqué, que l'invité de la Chaine 3, Dr Fourar n'a, en aucun cas, affirmé la réception dudit vaccin », en soulignant que ces déclarations ont été mal interprétées ». Ce qui est pourtant sûr c'est que les responsables du ministère de la Santé ont tenu une réunion, dimanche dernier, avec les directeurs de la Santé publique (DSP) des 48 wilayas, dans le cadre des préparatifs pour l'acquisition des premières doses du vaccin russe contre le Covid-19. Ils ont ainsi donné des directives et des recommandations aux DSP pour l'organisation de cette campagne de vaccination et surtout pour accélérer la formation des différents intervenants, dans cette opération de vaccination, du moment qu'il s'agit d'un nouveau vaccin. C'est aussi pour assurer une planification de la vaccination à travers les 8.000 structures de santé publique ayant l'habitude de mener des opérations de vaccination.