Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

A l'arrêt depuis plusieurs décennies: Les ascenseurs de «Dar El Hayet» reprennent du service

par J. Boukraâ

  Au grand bonheur des locataires les ascenseurs de la cité ‘Dar El Hayet, au secteur urbain Sidi El Bachir, ex Plateau St Michel ont repris du service avant-hier. Selon un communiqué de la direction du Logement, en panne depuis plusieurs années les ascenseurs de cette cité ont bénéficié d'une grande opération de réhabilitation et de maintenance. Les travaux de maintenance et d'installation de nouvelles portes pour les colonnes montantes des ascenseurs a été lancée en 2018. Les travaux effectués par l'entreprise ‘ENSAC', ont touché les blocs AB (à partir du 14ème étage), les blocs AA, AC, C1, C2, C3 et C4. Une importante enveloppe financière a été débloquée pour la concrétisation de cette opération suite aux instructions du premier responsable de l'exécutif.

Par le biais du même communiqué la direction du Logement lance un appel aux locataires pour préserver ces appareils.

Cette opération sera suivie d'une autre qui se penchera sur le volet de la réhabilitation des immeubles de cette cité et de leur rénovation. Cette action vise à sauvegarder l'aspect architectural des immeubles et rendre à Oran son lustre d'antan, selon le même communiqué.

Des entreprises seront installées dans quelques jours pour les travaux de peinture et de réhabilitation des réseaux d'assainissement. En effet, au lendemain de l'indépendance, la plupart des immeubles à usage d'habitation ou HLM (habitations à loyer modéré) disposaient d'un ascenseur. Mais ces derniers, encore en état de fonctionnement se comptent sur les doigts d'une seule main. Les personnes âgées, les femmes enceintes et les handicapés moteurs, sont les plus affectés par ce dysfonctionnement.

C'est le cas des habitants des 6 immeubles situés au 3 Avenue de St Eugène, connus sous le nom ‘batimat zalamit'. Ces derniers au nombre de 144 locataires interpellent les autorités locales sur l'état des ascenseurs, en panne depuis plus de 30 ans, obligeant certains habitants à escalader jusqu'à 13 étages. Les habitants lancent un appel aux autorités pour effectuer des travaux de maintenance à l'instar de ceux qui vont être effectués pour quelques ascenseurs, relavant du patrimoine de l'OPGI.

Pour les habitants de la cité ‘Zalamit' ce problème se pose aujourd'hui avec acuité tant il devient incommodant pour les habitants notamment les personnes âgées, les enfants, les femmes enceintes, les handicapés et les malades chroniques (asthme, diabète et autres) », affirme un habitant.

Pour rappel une enquête sur les ascenseurs à Oran, menée par un groupe d'étudiants a révélé que seuls 30% des ascenseurs d'un échantillonnage de 200 unités, sont opérationnels.

L'enquête a touché plusieurs quartiers et plusieurs types d'immeubles, des immeubles du centre-ville aux ensembles immobiliers anciens et nouveaux.