Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

USM Bel-Abbès: Dans l'attente de solutions miracles

par Kadiri Mohamed

Avec le début du championnat de Ligue 1, les dirigeants, qui attendent avec impatience la subvention de Naftal, avaient certainement misé sur ce court répit suite au report du match à domicile contre le MC Alger, pour régulariser la situation auprès de l'instance fédérale. Or, cette importante procédure n'a pas eu lieu selon une source crédible, à savoir Bouanani Faouzi, le directeur administratif du club.

En conséquence, il n'y a pas eu de délivrance des nouvelles licences des joueurs devant figurer au sein de l'effectif 2020-2021. Il va sans dire que cette situation commence à irriter tout le monde ici à Sidi Bel-Abbès, c'est-à-dire les dirigeants, le staff technique, les joueurs et les fans. Ainsi, l'USMBA n'ayant pas apuré ses dettes auprès de la CRL, les nouveaux joueurs ne sont pas encore qualifiés. Aussi, c'est la consternation chez les amoureux du club, étant convaincus que c'est le même scénario de la saison écoulée qui se répète, où la direction n'était pas parvenue à acquérir les licences de ses recrues, l'obligeant à entamer le championnat avec un effectif réduit composé de jeunes joueurs.

A cette donne inquiétante, il faut ajouter le problème de la licence professionnelle, qui n'a pas encore connu son épilogue pour de nombreux clubs, plus d'une dizaine qui sont sous la menace des probables décisions de sanctions émanant de la commission de discipline. Car, en cas de non-respect de cette mesure, il sera procédé à l'application de l'article du code disciplinaire de la FAF, avec amende et défalcation de points.

Nous ne manquerons pas de souligner que les joueurs ont observé une grève de plusieurs jours la semaine écoulée. Par la suite, avec l'espoir de voir les caisses du club renflouées, les joueurs ont repris les entraînements après les assurances des dirigeants. On précisera aussi que les fans ont tout fait pour les convaincre de suspendre leur mouvement de grève.

Dans ce contexte compliqué, les dirigeants ont espéré rencontrer le premier responsable de l'entreprise Naftal, dont la visite de travail a été annoncée à Sidi Bel-Abbès afin de le sensibiliser sur la situation difficile que vit le club depuis plusieurs mois. Jusqu'à présent donc, la crise financière aiguë suspend toutes les initiatives visant à redresser la situation.

On ajoutera que même les subventions accordées par les pouvoirs publics sont malheureusement bloquées. A Sidi Bel-Abbès, c'est sur fond des vives inquiétudes et d'attentes que l'effectif poursuit les entraînements sous la houlette de Boughrara Lyamine. Et, sauf une solution miracle, l ‘USMBA s'apprête à affronter le CABBA à Bordj Bou Arreridj avec une pléiade de joueurs espoirs. Une désolante situation pour le vieux club de la Mekerra !