Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Union nationale de la Société civile: 300 sacs à dos pour les enfants des familles nécessiteuses

par Rachid Boutlélis

L'Union nationale de la Société civile de la wilaya d'Oran vient de reprendre son bâton de pèlerin, en cette veille de rentrée scolaire, pour tenter d'offrir un maximum d'aide aux familles nécessiteuses, dont la plupart sont tributaires des salaires de misère, rapportés par l'emploi précaire et autres activités informelles. «Nous avons réussi à acquérir 300 sacs à dos, contenant différents articles scolaires de 1re nécessité et ce, grâce aux dons d'âmes charitables, que nous escomptons distribuer aux écoliers issus de familles dans le besoin» a confié au ‘Quotidien d'Oran', la présidente de cette union, Mme Belhadj Atika, qui occupe également le poste de vice-présidente de l'APC d'Aïn El Turck. Selon notre interlocutrice, l'Union s'est redéployée dans la wilaya d'Oran à la faveur de l'ouverture de nouveaux bureaux dans les communes d'El Kerma, Gdyel, Boutlélis et Mers El Kébir, afin d'être plus proche des familles en question et pouvoir ainsi, écouter et tenter de résoudre leurs doléances. Une insurrection de la bonté. «Prenant conscience du sordide éventail des diverses contraintes, engendré par la crise sanitaire, dont sont confrontées ces familles au revenu insignifiant, qui tentent de survivre dans un dénuement le plus cruel, nous avons décidé, d'un commun accord, de contribuer à l'effort de solidarité pour leur apporter toute l'aide nécessaire», a encore détaillé Mme Belhadj Atika avant d'ajouter «Il nous est interdit de mégoter sur la qualité et la quantité des besoins primordiaux, nécessaires à ces familles. Nous nous sommes promis de les aider convenablement. C'est un deal et nous nous engageons à le respecter». Toujours est-il qu'à priori le principal but de cet élan de solidarité vise notamment à procurer un zeste de bonheur à ces familles et ce, en leur offrant ce qu'ils ne sont pas en mesure d'acquérir elles-mêmes. Le contentement passe par richesse. Dans un autre registre, on apprend auprès de notre interlocutrice, que l'Union nationale de la Société civile de la wilaya d'Oran a échafaudé un autre programme pour honorer 4 moudjahidate le 17 octobre (Ndlr aujourd'hui), lors d'une cérémonie, qui sera concoctée, au siège de l'Organisation des moudjahidine à Oran.