Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Football - Ligue 1: La JSK met la pression sur l'USMA, le MCO dans la tourmente

par M. Benboua

Disputée hier en intégralité, la 26e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis a été très disputée et riche en intensité, avec des duels qui ont tenu leurs promesses, à l'image du choc entre l'ESS et l'USMA, même si les deux formations n'ont pas pu se départager. Or, ce résultat ne fait pas forcément les affaires des deux équipes, car si l'Entente qui misait sur un succès pour entrevoir l'espoir de jouer le podium et se racheter de sa récente défaite à domicile en Coupe d'Algérie, il n'en demeure pas moins que le leader usmiste tenait absolument à éviter la défaite pour préserver son avance sur ses poursuivants, qui reviennent en force lors de cette dernière ligne droite.

D'ailleurs, le dauphin, la JS Kabylie, est revenu à trois points seulement du chef de file et ce, grâce à sa large victoire sur le MCO, dans un match qui s'est joué à sens unique. Le team de Franck Dumas, plus que jamais ambitieux, a plié la rencontre en première période devant une équipe oranaise de mal en pis et qui vient là de se mettre sérieusement en difficulté au tableau, car occupant la position de premier potentiel non relégable au goal-average par rapport à l'Olympique Médéa, lequel a tiré son épingle du jeu en arrachant les trois points à domicile devant le CS Constantine.

On peut d'ores et déjà dire que les deux prochaines journées s'annoncent décisives pour la relégation et plus particulièrement pour le MCO qui aura à effectuer un autre périlleux déplacement, cette fois à Tadjenanet chez un autre mal-classé, le DRBT en l'occurrence. D'ailleurs, ce dernier a essuyé une courte défaite à Sidi Bel-Abbès et aura à cœur de se remettre sur orbite. En face, l'USMBA et en dépit de son succès aura besoin encore d'un véritable miracle pour s'extirper de la zone rouge. De son côté, le CR Belouizdad poursuit tranquillement son redressement et devait, sauf imprévu, valider son maintien parmi l'élite. Le Chabab a gonflé son compteur de trois autres points, arrachés au stade du 20 Août 1955 devant le NA Hussein Dey dans le derby de la capitale. L'autre bonne opération a été réalisée par l'AS Aïn M'lila, qui a remporté une victoire in extremis, mais ô combien importante face au MO Béjaïa, un concurrent direct pour le maintien qui occupe désormais l'avant-dernière place au classement. Enfin, le Paradou AC n'a laissé aucune chance à la JS Saoura qui décroche et voit ses chances de terminer sur le podium s'évaporer. Le PAC en revanche reste aux aguets à la troisième place et avec un match en moins, il est en mesure de créer la grosse surprise lors du décompte final. Attendons pour voir…