Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

En perspective des JM-2021: De grands aménagements lancés sur la RN4 et le 4e périphérique

par Houari Saaïdia

Si l'intérêt des pouvoirs publics, en termes d'aménagement urbain et paysager, n'est certes pas circonscrit dans un petit rayon autour du QG des JM-2021 à Belgaïd, mais s'étend presque à la ville tout entière, il est néanmoins concentré sur le circuit officiel.

Et encore plus sur l'itinéraire protocolaire. On table a priori sur le pouvoir de l'image et l'effet décisif de la première impression.

La première impression ne laissant pas une seconde chance, on veut ainsi accrocher, impressionner même, les visiteurs dès leur petit périple de l'aéroport vers le village olympique via le segment RN4-Rocade, en leur proposant une belle image défilant à travers la vitre, conciliant environnement et modernité, tout au long de ce petit bout de la voie périphérique. Bien loin des biais cognitifs et de la manipulation de l'image, l'idée en est d'exprimer, en forçant le trait un peu tout de même, le développement équilibré de la ville méditerranéenne d'Oran sur ces petites parties spatiales de son territoire étendu qui seront les plus en vue à l'occasion de ces joutes sportives internationales. Jeudi, enchaînant ses sorties de plus en plus rapprochées dans le temps, dans le cadre des préparations pour les JM, le wali a eu à donner le coup d'envoi des travaux d'aménagement sur le 4ème périphérique et à superviser le déroulement d'une opération ciblant la RN4, en vue de la mise en valeur du trajet officiel aboutissant au complexe olympique de Belgaïd. D'après la fiche technique présentée par la directrice locale des travaux publics, ce projet qui vise l'aménagement des abords de la 1ère Rocade entre l'échangeur de la RN4 et le complexe olympique consiste en six lots pour un coût global de 700 millions de DA. Il est question de travaux de terrassement, assainissement, voirie, éclairage public et architectural, traitement de talus, mise en place d'un muret décoratif et réalisation d'une glissière de sécurité en béton.

LE CIRCUIT OFFICIEL ET L'EFFET D'IMAGE

L'opération qui devra être menée à bout dans son ensemble avant la fin de l'année procurera surtout une meilleure fluidité de trafic à cette desserte périphérique, souvent mise à mal par des embouteillages occasionnels mais assez récurrents, avec à la clé la reconfiguration de son profil autoroutier 2x2 voies en 3x2 voies sur 7 km ainsi que l'aménagement de nouvelles bandes d'arrêt d'urgence et le traitement de giratoires existants. Comme à l'accoutumée, le chef de l'exécutif local Mouloud Cherifi aura été méticuleux autant qu'exigeant à l'égard des entreprises chargées des différents lots de ce projet, ne laissant aucun détail au hasard : les types de plantes pour la végétalisation du talus et la décoration du muret, la géo-membrane et le traitement des talus en terre… Il n'a eu de cesse de répéter que c'est là le parcours principal qu'emprunteront officiels et délégations en exigeant auprès du maître d'ouvrage et des intervenants contractuels de faire les choses dans les règles de l'art et de se conformer scrupuleusement aux délais impartis.

ESPACE DE DETENTE ET ROUE PANORAMIQUE SUR LA RN4

Point suivant de la visite de travail du wali, la RN4, communément appelée route de l'aéroport. Après le complexe sportif et ses abords immédiats, c'est peut-être l'axe qui retient la plus grande attention, et partant le plus grand soin, dans les actes relevant des préparatifs pour la 19ème édition des JM. Quoi de plus normal d'accorder la primauté pour la porte principale de la cité, sa vitrine. D'où cet enchaînement d'actions d'aménagement et d'embellissement afin de moderniser cette entrée pour qu'elle ne contraste pas, au moins dans le visuel immédiat, avec le slogan publicitaire générique de la métropolisation de la ville d'Oran. En manager pragmatique toujours orienté vers l'action pratique, M. Cherifi s'est déplacé pour la énième fois à cet endroit pour précisément superviser l'avancement des travaux d'aménagement de cette section de 5 km de RN4, depuis la zone des showrooms 2 jusqu'au bosquet situé sur la bordure de l'autoroute, côté droit dans le sens rond-point Bahia/aéroport.

La directrice de la wilaya explique qu'il s'agit là d'une tranche de 2 km du projet doté d'une enveloppe globale de 700 millions de DA, soit presque le même montant alloué à la partie 4ème bd périphérique. Il est question surtout de la création d'une bande cyclable, d'un espace de détente et deux stades de proximité.

Au départ de la bande cyclable qui va en parallèle avec une petite voie automobile en guise d'allée de promenade, sera réalisée une grande roue panoramique autour de laquelle graviteront des manèges annexes de petite/moyenne taille, et ce par le biais d'un investissement privé pour lequel une assiette de 8.000 m² a été attribuée par la wilaya à titre de concession.

Précisant que le coût de cet investissement est de l'ordre de 980 millions de DA, les représentants de la Sarl Rock Solid Consulting, auteur du projet, se sont engagés auprès du wali pour monter et de faire tourner leur gigantesque roue de 55 mètres de diamètres, 40 cabines de 6 passagers chacune, soit 240 passagers en tout, en juin prochain.

Les autres compartiments du projet, dont notamment un parking de plus de 100 places, un restaurant et d'autres jeux formant un mini parc d'attraction, suivront à quelques mois d'intervalle.