Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Plaidoyer pour la paix et lettre ouverte à monsieur donald trump président des etats-unis

par Louhibi Mohamed Bachir*

Monsieur le Président

Je m'adresse à vous avec tout le respect dû au Peuple américain et à son Président en toutes, sincérité, franchise et conviction par rapport à des vérités qui s'imposent à tous.

L'humanité entière, tous les peuples de la planète, leurs élites et leurs dirigeants sont préoccupés, inquiets par l'état du monde qui évolue dangereusement. Une bonne partie des causes de cette situation très angoissante est due à la politique étrangère des USA bien avant votre élection mais les choses se sont aggravées depuis celle-ci. Chaque pays a l'impérieux devoir de choisir les moyens des objectifs de sa politique de développement dans le cadre du meilleur consensus nécessairement multilatéral. L'humanité n'est pas un grand désert, les autres pays, les autres peuples existent aussi.

Ils ont l'obligation impérative de s'exprimer et d'agir en faveur de,la paix, leursdéveloppements, leurs intérêts qui résultent de relations diverses pacifiques, mutuellement bénéfiques et plus encore respectueuses des engagements et des droits de chaque peuple tels qu'ils résultent de l'évolution particulièrement difficile du droit international, lui-même étant le fruit d'une nouvelle philosophie tendant vers ces nobles buts.

Votre pays Monsieur le Président, dans les dernières décennies a contribué à la naissance de nouvelles règles de ce droit international, normatif, moralisateur, protecteur et significatif de l'évolution intelligente des mentalités et des pratiques, lesquelles malheureusement restent beaucoup plus des vœux pieux ,sans suite positive aucune lorsque l'on voit comment toutes les conventions internationales, la charte de l'ONU qui en sont le socle sont piétinées ,bafouées par ceux-là mêmes qui s'en réclament et qui les remettent en cause tout en parlant de démocratie et de liberté sans conviction.

Il y'a certainement plusieurs thèses universitaires, hélas,si peu réjouissantes à écrire sur les nombreuses violations du droit international dénotant ainsi une régression civilisationnelle certaine aboutissant sous nos yeux impuissants au broyage inadmissible, instantané et à la mort de milliers de vies innocentes toutes origines confondues .

Il est clairement admis que la puissance et le rôle de votre pays dans le monde ne sont pas sans conséquences pour lui-même et les autres pays quels que soient leurs degrés de développement et leurs systèmes politiques.

Monsieur le Président, le 20ème siècle a été marqué par la guerre mondiale de 1914 à 1918 c'est-à-dire à la première grande boucherie de l'histoire de l'humanité résultant de l'industrialisation de la guerre par le recours à des armes meurtrières entrainant la mort de dizaines de millions d'hommes parmi lesquels des milliers d'algériens, colonisés,impliqués malgré eux dans une sale guerre dans laquelle ils n'avaient aucune responsabilité , aucun intérêt.

La participation des USA à cette guerre, moins de huit mois avant sa fin,le rôle du Président américain Wilson y ont été décisifs.

Voulant assurer une paix durable, son message historique du 08/01/1918 au Congrès énonçait les célèbres quatorze points dont entre autres :

*la libération des peuples colonisés

*la réduction des armements

*l'organisation d'une Société des Nations

Le pacte de la SDN qui malheureusement n'a pas été ratifié par le Sénat, craignant l'implication des USA dans une nouvelle guerre, comportait ses nobles idéaux restés lettre morte à ce jour.

La naissance de la SDN qui a précédé celle de l'ONU lui doit beaucoup en proclamant l'autodétermination des peuples comme étant un principe cardinal,chargé de justice mais jamais appliqué et toujours bafoué de nos jours encore plus que jamais.Puis la crise de 1929 qui a eu les plus graves conséquences sur l'économie des USA et du monde a aggravé la situation des peuples colonisés déjà exsangues par une colonisation criminelle et une exploitation honteuse.

Les crises économiques intimement liées aux crises politiques, tellement l'interaction est importante entre l'économie et la politique ont enfanté deux monstres en Europe :le nazisme et le fascisme,tous deux,dictatoriaux, intolérants, agressifs, conquérants, impérialistes, racistes et finalement génocidaires (voir l'holocauste)

Hitler a envahi des petits pays voisins souverains, Mussolini a voulu montrer ses muscles en Afrique. Leurs politiques respectives et conjuguées ont embrasé le monde entier et généré des pertes humaines et matérielles considérables, répandant la haine et le sang partout.

Leurs folies constitutives de l'un des évènements le plus violent de l'histoire de l'humanité par sa démesure,la planète entière et tous les continents devenus un champ de bataille,ont coûté des millions de vies humaines tous âges confondus.

Il y'a eu environ 50 millions de morts.

L'Algérie mon pays, s'est trouvé encore une fois impliqué malgré lui dans la deuxième grande boucherie du 20 ème siècle. Une partie de vos troupes a débarqué en Algérie et des milliers d'algériens, de maghrébins, d'africains, d'américains et d'autres ont été frères d'armes pour combattre le nazisme et le fascisme, ces deux grands ennemis de la liberté.

Ils ont libéré l'Europe comme en témoignent les milliers de tombes qui s y trouvent et l'histoire.

Aucunes conséquence ni leçon des deux grandes boucheries n'ont été tirées.

Monsieur le Président,ce bref retour sur les deux grandes guerres du 20 ème siècle vise à rappeler si nécessaire le rôle important des USA dans l'histoire du monde.

Excepté l'Europe qui s'est relevée de ses ruines grâce au plan Marshall après 1945 et le Japon, malheureusement la condition générale du monde entier ne s'est pas améliorée. Il y'a beaucoup à dire sur les atrocités, tortures, injustices, exécutions sommaires intervenues à l'encontre des peuples colonisés qui revendiquaient leurs indépendances dont mon pays toujours et plus encore des le début du 20°siecle et qui le jour même de l'armistice du 8 mai 1945 et les jours suivants a été « récompensé »par l'assassinat de 45.000 de ses enfants innocents par le colonialisme français.

Célébrant la victoire des alliés en portant notre drapeau et les leurs revendiquant pacifiquement, légitimement ,dignité, justice et liberté, car nous ne voulions pas rester chair à canon tout juste bons pour finir dans les guerres-abattoirs des autres-.

Ces massacres n'ont suscité aucune réaction de la part du monde dit libre et civilisé,alors que le peuple algérien ne demandait que l'application du principe de l'auto-détermination proclamé par le Président Wilson.

L'objet aussi de mon propos consiste à évoquer les choix principaux de la politique étrangère des USA de 1945 à ce jour relativement :

*à la guerre froide

*au soutien inconditionnel à Israël

*aux rapports ambigus, instables et très

variables avec le monde arabo-musulman

*aux rapports avec d'autres pays

Relativement à la guerre froide :

Tolérant, respectueux des opinions des autres, je ne suis ni ne serai jamais communiste, mais le peuple russe est aussi respectable que tout autre peuple.

*Il a infligé une leçon historique et magistrale à Napoléon et à ses envahisseurs.

*Il a brisé les chaines et le carcan de la féodalité et résisté aux intrigues dont il a été l'objet à maintes reprises de la part de certains états notamment européens complotant pour l'échec de sa révolution.

*Des millions de russes ont contribué par leurs sacrifices à la défaite du nazisme et du fascisme.

Tous leurs mérites confondus n'autorisèrent nullement les dirigeants à étouffer les peuple russe et voisins par un dogmatisme et une dictature inadmissibles durant plusieurs décades.

Le partage du monde en sphères d'influence décidé par les grands a la conférence de Yalta a été suivi de la guerre froide.

Les USA ont gagné cette guerre et la victoire en a été consacrée par la chute du mur de Berlin. Elle est due en partie à l'attrait de l'URSS dans le piège afghan qui fut son Vietnam par l'usage de l'intégrisme violent des forces« islamiques » constituées dans des conditions connues en armée internationale du Djihad grâce à l'alliance des USA avec l'Arabie Saoudite et le Pakistan.

Sans rêver,les citoyens du monde dont je fais partie nourrirent l'espoir de l'avènement d'un monde meilleur,plus juste et pour lequel votre pays devait jouer un rôle important.Or les choses ont empiré partout économiquement et politiquement depuis.

Il est juste possible d'effleurer ce chapitre de 1945 à 1991 soit plus d'un demi-siècle de l'histoire contemporaine et tant d'évènements où parfois le rôle des USA a été franchement négatif ou exemplaire pour préserver la paix dans le monde.

J'évoquerai deux exemples :

*L'agression mensongèrement justifiée de l'Egypte par la Grande Bretagne-La France et Israël à laquelle le consensus des USA et de l'URSS a mis un terme rapide et juste.

*La crise des fusées installées à CUBA réglée par des accords en partie publics et secrets sans doute.Tant mieux pour le monde et pour la paix .

Récemment Monsieur le Président ,j'ai pris connaissance des déclarations du Président Poutine (qui n'a rien de commun avec l'extravagant Eltsine)à l'égard de la politique étrangère des USA qu'il estime unilatérale. Elles ne sont pas rassurantes. Elles sont inquiétantes par le jugement qu'il y porte.

Vous et lui avez le devoir impératif de préserver la paix en faveur de laquelle toutes les nations doivent œuvrer,l'Allemagne et la France inquiètes,comme le reste du monde vous suggèrent de dialoguer avec la Russie pour éviter « la rupture des équilibres stratégiques » prévus par le traité ABM de 1972.

Je refuse d'imaginer la fin du monde résultant à coup sur d'un conflit inévitablement nucléaire entre vos deux pays.

Les déclarations de Mr Frank Walter-Steinmeir, ministre des affaires étrangères du gouvernement allemand à l'époque, à propos de l'installation de boucliers anti –missiles en Pologne et en République Tchèque exprime l'inquiétude quant à voir intervenir une nouvelle course aux armements, génératrice de méfiance, d'instabilité et de risques de guerre, ce dont tous les peuples n'ont nullement besoin .

Relativement au soutien inconditionnel à Israel :

Les juifs et les arabes d'origine commune sémite ont logiquement plus de choses qui les rapprochent entre autre leur appartenance à une religion monothéiste,celle d'un dieu unique comme tous les chrétiens.Une culture, une histoire qui ont forgé tant de liens entre eux.Après avoir assassiné beaucoup de juifs en Allemagne déjà, dès leur départ, lorsque les croisés conquirent Jérusalem ils brûlèrent des juifs en prière à l'intérieur de leur synagogue et ceux présents tout autour implorant une certaine clémence. Ils en firent de même avec les musulmans, n'épargnant personne. La charité chrétienne de ces messieurs s'est ainsi manifestée même contre les chrétiens orthodoxes, c'est dire leur degré de barbarie….

L'une des plus belles leçons d'altruisme, de dignité, de tolérance et de respect de la personne humaine a été donnée par le musulman Salah Eddine El Ayoubi lorsqu'il conquit Jérusalem en 1187 en protégeant ses habitants chrétiens dans leur honneur et leurs biens, les laissant libres de partir ou de rester.

Je mentionne encore l'accueil charitable et quasi fraternel tout à l'honneur des musulmans d'Algérie , du Maghreb, de Turquie et d'autres pays qui accueillirent les juifs, persécutés par l'inquisition, chassés d'une Espagne intolérante, génocidaire qui renoua très vite avec les ténèbres antérieures à la venue de la civilisation arabo musulmane plus que tolérante avec les deux autres religions monothéistes et dont les si belles leçons ont été occultées et outragées, civilisation à laquelle quoiqu'on dise ou que l'on pense qui a apporté beaucoup à la civilisation universelle.

Monsieur le Président, je ne veux nullement donner un cours d'histoire à quiconque mais il est bon de rappeler certaines choses.

Pourquoi faut il que les Palestiniens en particulier, payent le prix du complexe de culpabilité de l'Europe si bien entretenu par la presse, la télévision,le cinéma,la propagande et si « rémunérateur» politiquement et financièrement pour Israël ?

Pourquoi faut-il que les intérêts nationaux des USA soient moins importants que ceux des extrémistes israéliens que vous soutenez à l'encontre des intérêts immédiats et futurs des USA ?

Pourquoi toutes les résolutions de l'ONU, toutes les conventions internationales sont violées par les faucons israéliens qui ont fait assassiner Monsieur RABIN qui a commencé à négocier la paix avec le concours déterminant des USA pour aboutir à la paix dans l'intérêt d'Israël et de tous ?

Que de plans de paix, de conférence en conférence, jusqu'à la feuille de route et au plan saoudien préconisant une reconnaissancemutuelle et des conditions pertinentes et réalistes pour en finir avec ce « cancer politique »développant ses métastases depuis plus d'un demi siècle et qui empoisonne les relations internationales avec les risques de dérapages les plus graves.

Toutes les initiatives intervenues apparaissent comme des leurres vu les résultats négatifs.

Bien au contraire Israel a multiplié le nombre de colons depuis les accords d'Oslo et procède à des expropriations à Jerusalem et ailleurs. Il démolit les maisons et tout espoir. Il a édifié un vrai mur de la honte. Il écrase un peuple et sa dignité et défie toute la communauté internationale avec la bénédiction des USA .

Pourtant beaucoup d'israéliens aspirent à vivre en paix dans un état aux frontières reconnues tout comme autant de palestiniens. Mais hélas les faucons israéliens n'en veulent pas .

Déclarations,réunions,initiatives diverses ressemblent plus à des mascarades et des insultes à l'intelligence du monde arabo-musulman que l'on mène en bateau plutôt qu'à des initiatives sérieuses.La force prime sur le droit et le reste n'est que mauvaise littérature.

Le temps est venu d'instaurer la paix dans cette région sensible puisque les USA se disent les amis d'Israël . L'analyste israélienne Tanya Reinhardt déclare introduction www.zmag.org/content/showarticle. cfm: « la politique d'Israël ne menace pas uniquement les palestiniens mais aussi les israéliens eux-mêmes….

Un petit Etat juif de sept millions d'habitants (dont cinq millions et demi de juifs), entouré de deux cents millions d'arabes, se fait l'ennemi de tout le monde musulman. Il n y a pas de garantie qu'un tel Etat puisse survivre. Sauver les Palestiniens signifie également sauver Israël »

Le Moyen Orient est un chaudron en ébullition et l'un des moyens certains de réduire la tension c'est d'en finir avec le problème israélo-palestinien au plus tôt comme l'avait suggéré en son temps

Mr Javier Solana haut représentant de la politique étrangère de l'UE à Mme CondolezzaRice et comme le pensent bien d'autres responsables politiques de tous bords.

Relativement aux rapports des USA avec le monde arabo musulman :

Ils sont caractérisés par une politique à géométrie variable bien avant votre élection et ils perdurent.

Par votre soutien inconditionnel à Israël vous mettez dans l'embarras même vos plus fidèles alliés arabes alors qu'il y'a des limites à tout.

La coalition internationale sous l'égide des USA, à laquelle ont participé des pays arabes tels le Maroc,la Syrie pour évincer l'armée Irakienne en 1990 du Koweït devait s'en suivre d un ordre mondial nouveau basé sur la justice et le droit international prévoyant entre autres l'application de toutes les résolutions des Nations Unies et notamment celles relatives à l'évacuation par Israël des territoires occupés. Il n'en a rien été, bien au contraire !

L'Irak vaincu militairement sous la présidence de Bush père, les USA ont été prudents en s'abstenant de renverser Saddam Hussein et son régime.Ils ne voulaient pas provoquer un chaos régional.

Il n'était guère aisé de détruire l'état nation irakien sans risque de se lancer dans une aventure sanglante comme celle vécue jusqu'à ce jour et pour laquelle près de 4000 américains et plus de 100.000irakiens ont payé de leurs vies, soit une moyenne de 2 ou 3 GI'S et 110 irakiens par jour,prix bien lourd !

L'embargo de plus de 10 ans fut déjà une sanction grave infligée plus au peuple qu'à Saddam.

Cette guerre a déstabilisé les pays voisins et arabo musulmans en général, elle inquiétât les pays européens et d'autres encore.Elle a coûté extrêmement cher aux USA en vies humaines, financièrement et politiquement pour leur image. Croyez vous honnêtement qu'au regard de la situation en résultant qu'elle s'imposait à votre pays et à quiconque ? Quels avantages en ont tiré les peuples irakien et américain ?

Où sont Monsieur le Président « The project for the new americancentury »le Projet pour le Nouveau Siècle Américain et l'application de la politique officielle américaine que Mr James Baker a voulu tenter après la conférence de Madrid en octobre 1991 suite à laquelle aucun des engagements d'Israël n'a été tenu ?

Depuis, encore une fois, le nombre de colons en Cisjordanie a beaucoup augmenté et le problème n'évolue pas vers une solution définitive,il se complique du fait des faucons israéliens sans aucune réaction de votre administration.

Qu'en est il des aspirations légitimes des pays arabo musulmans dont certains berceaux de nationalisme laïc n'affichèrent jamais aucune hostilité violente à l'égard ni des USA ni de l'Occident.

Mais Israël a toujours considéré tout mouvement arabe progressiste et laïc comme étant son pire ennemi, fortifiant ainsi l'obscurantisme au lieu d'encourager la tolérance et l'ouverture d'esprit.

Il a préféré jouer la carte des frères musulmans pour affaiblir l'OLP.Actuellement il vit la réalité tragique de « l'arroseur arrosé »d'où à nouveau « qui sème le vent récolte la tempête »dit le proverbe.

Finalement Israël veut il négocier la paix ?

quand ?avec qui ?les USA seuls à pouvoir le faire sont ils prêts à l'inciter sérieusement dans ce sens dans l'intérêt de tous ?Jusqu'à quand va-t-on montrer les arabes et l'islam sous les images les plus négatives qu'on leur prête pour alimenter le prétendu choc des civilisations .

Monsieur le Président c'est bien Samuel Huntigton l'auteur du fameux livre et prophète du « choc des civilisations »qui a déclaré dans une interview au journal Le Point N°1649 du jeudi 22/04/2004 p46 et 47 : « Les américains ont gagné la guerre contre Saddam. La guerre contre le peuple irakien, ils ne la gagneront jamais ».Un général américain à la retraite cité par Le Monde Diplomatique de février 2007 p14 a dit : « c'est le plus grand désastre stratégique de l'histoire des Etats Unis »

La solution en Irak aurait consisté peut être en un gouvernement accepté par tous comportant Sunnites, Chiites et Kurdes rapidement pour ne pas déstructurer l'Etat et à évacuer ce pays après la mise en place d'une force multinationale non confondue avec une armée d'occupation et ce en relation avec les pays voisins on ne peut plus tout de même concernés.

Le Président Bush fils a été très mal conseillé. Pourtant les bons avis américains, européens et autres y compris ceux de vos services secrets l'incitant à la prudence n'ont pas manqué ! Le vide créé a été rapidement comblé par des forces antagonistes diverses et le terrorisme règne en maître en Irak initié, financé par quels intérêts ?

Des avis divers suggèrent l'éclatement de l'Irak soit en deux ou en trois états et ce sera là encore une erreur. Le mieux n'est il pas d'avoir à faire à une entité unique représentative de toutes les parties ?

Le rapport Baker-Hamilton appliqué intégralement et non partiellement aurait créé l'amorce de négociations aboutissant à la solution permettant le retour de vos boys chez eux et d'arrêter le fleuve de sang qui coule à flots encore de nos jours.

Mais cela n'arrange pas les faucons,les va t en guerre qui ont ainsi dilapidé la capital mondial de sympathie en faveur des USA après le 11septembre 2001 et fortifié l'intégrisme islamique violent face aux démocrates arabes militant pour les indépendances politiques et économiques de leurs pays.

Les faucons de tous bords préfèrent ils ce genre d'interlocuteurs ou les extrémistes associant nationalisme arabe et résistance islamique à tort et à travers dénaturés de leurs contextes de lutte de libération nationale comme n'importe quel peuple peut mener légitimement.

Ainsi en est il de la guerre d'indépendance des USA, page glorieuse de l'histoire de votre pays car chaque pays a sa propre histoire, sa soif de liberté et de dignité.

Le cocktail de la division « cette vieille recette d'une mauvaise cuisine »utilisée sans cesse.

Arabes contre Perses, Chiites contre Sunnites contre Kurdes, ceux-ci contre d'autres etc….n a mené qu'à l'impasse.

Il y'a deux grandes familles dans l'Islam comme existent Catholiques Romains,Orthodoxes,

Protestants etc….Même s'il est vrai que des différences génératrices de conflits fratricides dont les guerres de religion en Angleterre,en France et ailleurs ont existé ou existent dans une même nation comme la guerre de Sécession aux USA le prouve.Il ne faut rien exagérer quant aux différences entre Sunnites et Chiites au point d'en faire les faux ingrédients d'une guerre civile .

L'histoire des peuples et des nations est ainsi faite, mais pourquoi jeter de l'huile sur le feu, en Palestine, en Irak , au Liban ?Qui veut faire diversion et pourquoi ?Au lieu d'accords définitifs ,on instaure la guerre civile entre Irakiens et on pousse à la guerre entre Musulmans d'où une grave erreur de plus .

Les néo conservateurs qualifient cela « d'instabilité constructive ou des destructions créatrices »Ou est donc le rapport avec la démocratie que vous « voulez offrir »au monde arabo musulman ?

Après avoir joué avec la vie de vos soldats, de vos intérêts et avec ceux des autres, ils jouent avec les mots, seraient ils inconscients des dangers pour tous et des coûts humains à ce point ?

Les divergences confessionnelles réactivées aggravées et transformées en guerres civiles au Liban, en Irak, en Palestine, peut être ailleurs, par ex en fournissant des armes à la force 17 du Fatah à Gaza ont-elles fait partie d'une nouvelle stratégie américano israélienne ?

Diviser pour régner mais régner sur quoi ?Le pétrole en abondance dans la région et dont vos compagnies en ont la maitrise, les considérations géostratégiques, sont ils des motifs suffisants ?

Ainsi les militants du Fatah et ceux du Hamas se sont entre-tués stupidement pour compliquer un peu plus les choses.

De telles méthodes sont loin de relever de la guerre contre le terrorisme à laquelle toute personne sensée souscrit pleinement .

Au fait où en est la guerre,loin d'être facile contre le terrorisme menée en Afghanistan par l'OTAN ?

Comment faire face à plusieurs fronts dont certains créés à dessein par des stratégies douteuses (ventes massives d'armes )allant à l'encontre des buts positifs recherchés ?

A force de mettre dans la même « marmite »El Qaida,Hamas,leHezbollah,l'Afghanistan, l'Irak, l'Iran, la Syrie, pays et organisations qualifiés d'axes du mal, on ne s'y retrouve plus !

La distinction s'impose,la confusion ne fait qu'aggraver les dangers.Pourquoi tous ces amalgames ? Même s'il y'a des crises anciennes et récentes ,l'évaluation de leurs causes, conséquences et solutions existe si elle est accompagnée d'une volonté politique des USA tenant compte de leurs interêts nationaux et de ceux des autres pays que l'on ne trouvera certainement pas dans le chaos.

L'Iran exploité par la Grande Bretagne durant plusieurs décennies, convoité par L'URSS,un moment,actuellement ménagé par la Russie et la Chine a été l'objet d'immixtions dans sa politique intérieure. L'emprisonnement du Docteur Mossedegh, le retour forcé du Chah et son larguage après la révolution islamique sont des évènements significatifs dans l'histoire de ce pays qui semble t il a passé le cap de sa fièvre islamique et évolue vers une forme de stabilité et ne souhaite que dialoguer avec les USA ,ce que ceux-ci ,très mal conseillés par Israël ,rejettent fermement malgré l'accord sur le nucléaire auquel ils ont été partie prenante et remis en cause par vous-même .

Je rappelle pour mémoire le rôle significatif d'apaisement joué par l'Algérie, qui a négocié la libération des otages américains, laquelle ,a coûté la vie « dans un accident d'avion »à notre ministre des affaires étrangères de l'époque Monsieur Benyahia, intellectuel et patriote de grande valeur.

Par contre si l'Algérie a reçu des milliers de lettres de remerciements de citoyens américains sincères, reconnaissants elle a été plutôt mal récompensée par le soutien de l'Iran,un moment à l'intégrisme violent en Algérie par Soudan interposé.Même si les algériens ont la force et la générosité de pardonner un jour,ils n'oublient pas !

Pour revenir à vos relations avec ce pays ,il a été votre allié,puis actuellement en rupture de relations diplomatiques et pourtant acquéreur secrètement d'armes américaines-voire l affaire de l'Irangate en pleine guerre Irako-Iranienne alors que par ailleurs les USA soutenaient l'Irak officiellement, Israel lui,a vendu des armes avec leur bénédiction d'où un double langage.

Actuellement l'Iran fait partie de vos préoccupations majeures et Israël attend impatiemment son bombardement par votre aviation plus que par la sienne sans évaluer les conséquences dramatiques qui en résulteront quoique lui-même possède plusieurs têtes nucléaires et viole le TNP (Traité de Non Prolifération Nucléaire)qu'il n'a jamais signé alors que tous les pays arabes souhaitent une politique non nucléaire pour toute la région. Pourquoi ce qui est permis à Israël est interdit aux autres pays ? Personne n'a avantage à une prolifération dangereuse de l'arme nucléaire. Je ne suis pas l'avocat de sa politique,mais le dialogue s'impose pour mille et une raisons outre le rôle que ce pays peut jouer dans la région et en particulier dans la solution des problèmes irakien et syrien .

Vos approches et vos actions par rapport aux Chiites Irakiens sont parfois convergentes avec celles de l'Iran et vont à l'encontre des intérêts des Sunnites Irakiens et de ceux des pays voisins dont l'Arabie Saoudite « votre fidèle alliée »pays d'origine des terroristes auteurs des attentats du 11 septembre 2001contre le World Trade Center.

Par contre le Liban meurtri par un mois de bombardements injustifiés par Israël avec des armes destructrices fournies par les USA et dont l'accord pour un cessez le feu a été retardé,différé par de faux pretextes au Conseil de Sécurité, insultant toute intelligence moyenne,connait une situation explosive.

Cette fois les USA et Israël ont soutenu les Sunnites contre les Chiites libanais.

A force de jouer les uns contre les autres tantôt les uns ici devenus les autres la bas et vice versa, la région risque de connaitre des crises de plus en plus graves aboutissant à l'éclatement des états ,ce qui sera contraire à l'intérêt des USA,des arabes de l'Europe et du Monde entier .

Trop d'apprentis sorciers improvisent des politiques à l'emporte pièce dans cette région encore fois explosive,dangereuse pour toutes les raisons connues (pétrole-position géostratégique des pays… etc) L'analyse des francais et des allemands était fondée.Croyez vous Monsieur le Président que l'aventure irakienne loin d'être une simple promenade militaire a été sans conséquences ? Celles des erreurs commises vont en s'aggravant. Pourquoi tant de morts inutiles d'américains, s'ajoutant aux nombreuses. précédentes au Vietnam, d'irakiens, d'autres nationalités ?

Même vos concitoyens hommes politiques et militaires expérimentés sont persuadés que cette politique va à l'encontre des intérêts de votre pays.

Votre opinion publique, la presse, les électeurs américains vous le disent tous les jours.

Ni vous ni personne ne peut avoir raison à lui seul contre tous,contre l'histoire,contre la réalité.

Il reste peu de temps pour l'accomplissement de votre mandat.Vous pouvez encore faire beaucoup de choses positives pour la paix dans le monde.

Vous avez déclaré récemment qu'il y'a eu des erreurs commises.

Que chacun fasse son autocritique,que le dialogue soit engagé sur des bases fortes avec conviction et vous serez soutenu par vos concitoyens d'abord, hommes politiques, responsables, militaires, intellectuels, familles de vos soldats contents de rentrer chez eux .Les gouvernements ,les hommes politiques ,les opinions publiques du monde entier vous soutiendront au lieu comme ce fut le cas plusieurs de vos prétendus soutiens quittèrent l'Irak tels l'Espagne ,le Danemark,la Grande Bretagne progressivement car l'échec est orphelin.

Relativement à d'autres pays :

Ce chapitre appellerait de longs développements.

Aussi je l'évoquerai brièvement. Vos alliances avec les membres de l'OTAN ont fonctionné tant bien que mal dans un cadre multilatéral.

La France du général De Gaulle a remis en cause une partie d'entre elles puis celle du Président Chirac tout comme l'Allemagne ont eu raison de ne pas s'engager en Irak.

La grande Bretagne apparemment votre alliée « inconditionnelle »a toujours su tirer son épingle du jeu depuis sa perte d'influence après la deuxième guerre mondiale.

L'Allemagne et le Japon grands vaincus de la 2ème guerre mondiale se sont hissés au rang des premières puissances économiques en raison entre autres de l'absence d'un programme de défense nationale , d'où les sérieuses économies utilisées pour leurs développements,consacrant leurs moyens à se relever des ruines dans lesquelles leurs dirigeants militaristes les avaient entrainés .

La Chine et le Japon premiers détenteurs de montants très importants de bons du Trésor américain ont donc des relations financières et économiques importantes avec les USA.

Mais la Chine inquiète par la politique extérieure US a consacré un montant très important à son dernier budget militaire.

Puissance économique, nucléaire et spatiale en constante évolution, elle pèsera de plus en plus.

Le Japon veut se réarmer. L'Inde évolue à grands pas vers les mêmes objectifs que la Chine. Plus près de vous l'Amérique Latine économiquement, politiquement et militairement dominée remet en question toutes les tendances antérieures et proclame haut et fort ses ambitions en matière d'indépendance et de développement. Vos reflexions devraient vous suggérer une politique plus réaliste tenant compte de ces évolutions.

Ainsi Monsieur le Président dans toutes les parties du monde les USA ont un rôle positif à jouer. Pourquoi ne pas user de la puissance de votre pays qui a tant de moyens pour aider à résoudre les très graves problèmes mondiaux dont ceux des, réchauffement climatique, pollution, sécheresse, famine, sida, maladies diverses, illétrisme et misères de toutes sortes des pays du Sud.Il ne s'agit nullement qu'ils soient des eternels assistés mais de faire converger tous les intérêts par l'exploitation conjuguée des ressources naturelles et humaines des uns et des autres .

Par ailleurs j'ai relevé début mars 2007 dans l'article de l'essayiste Irwin Seltzer dans le magazine Weekly Standard qui aurait déjeuné avec le Président Bush fils et par lequel il rapporte la place occupée par son rapport avec le tout puissant et disant : « il montre le calme d'un homme qui croit qu'il n'a finalement de comptes à rendre qu'à Dieu »ajoutant qu'il est convaincu d'être engagé dans une « guerre entre le mal absolu et les bons principes »

Monsieur le Président je n'ai aucune expérience dans les arcanes des grandes politiques, mais on m'a appris dans ce domaine comme dans la vie en général que tout jugement serein est fondé sur le résultat d'abord et jamais sur les discours « Aides toi,le ciel t'aidera »dit l'adage.

Lors de votre prestation de serment vous avez invité les représentants des cultes, ,catholique, protestant, juif, boudhiste en excluant celui des musulmans.Pourquoi cette discrimination ? seriez vous islamophobe ?

Vous vous dites croyant et vous invoquez souvent Dieu tout puissant puisque après votre prestation de serment vous avez dit : « Que Dieu m'aide »

Belle invocation pour trouver la voie du salut et pour la paix du monde, la paix entre les hommes en appliquant à la lettre la parole divine. Je ne verserai pas dans l'angélisme en croyant qu'il suffit de le dire. Certes il y'a tellement d'intérêts en jeu, d'embûches, de difficultés, mais je suis sûr que l'addition de toutes les bonne volontés américaines, européennes, arabo musulmanes et toutes les autres,oui celles du monde entier vous soutiendront sans réserve.

L'Amérique a besoin du Monde et le Monde a besoin aussi d'une Amérique réconciliée avec elle-même et telle qu'elle a été imaginée à travers sa constitution qui fut la première du monde contemporain et aussi comme l'ont voulue ses pères fondateurs Abraham Lincoln et les autres.

Je vous adresse Monsieur le Président ma déférente considération.

*Avocat