Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Visas: Grande affluence devant les bureaux de TLS Contact à Alger

par Yazid Alilat

Moins de deux semaines après le rush de milliers d'étudiants sur le centre culturel français d'Alger, un autre important attroupement, celui-ci de demandeurs de visa pour la France, a été enregistré hier lundi devant les bureaux du prestataire TLS Contact. Hier en début de matinée, il y avait un très grand nombre de personnes venues déposer leur dossier de demande de visa pour la France. Une grande affluence qui a débordé sur la voie. La raison de ce rush est qu'il y a eu, selon des commentaires postés sur la Toile, une panne sur la plateforme de TLS Contact, ce qui aurait été à l'origine d'un très grand nombre de demandeurs de visas, qui avaient un rendez-vous pour le dépôt de leur dossier hier lundi 13 novembre. Les dates de RDV avaient été pratiquement consommées jusqu'à la fin de l'année dès le début de l'été dernier, ce qui a provoqué une situation inédite pour les services consulaires français. «Tous les créneaux pour les prises de rendez-vous continuent d'être ouverts chaque jour et se libèrent au fur et à mesure de la progression du calendrier, mais en nombre limité par les capacités de traitement. La prise de rendez-vous reste cependant une étape obligatoire», avait indiqué un communiqué en juillet dernier du consulat de France à Alger. Mais, la décision avait été prise de changer de prestataire, car depuis l'été dernier, les RDV pour le dépôt d'un dossier de demande de visa sont pratiquement bouclés pour l'année 2017, et l'ambassade de France, après le scandale des RDV truqués, qui auraient été organisés par des agents de TLS Contact, avait signifié la fin du contrat de ce prestataire de service et lancé un appel d'offres pour le recrutement d'un autre prestataire. Dans l'intervalle, «le prestataire TLS Contact continuera à recueillir, jusqu'au 31 janvier 2018, les dossiers de demandes de visas auprès des trois consulats généraux de France en Algérie (Alger, Oran et Annaba)», précise un communiqué de l'ambassade de France en Algérie. En attendant une normalisation de la situation, en particulier l'annonce du maintien ou pas de TLS Contact comme prestataire, celui-ci (TLS Contact) a indiqué dans un communiqué qu'«en tant que détenteur actuel du marché des visas français, l'ouverture quotidienne de la possibilité de prise de rendez-vous». Ce communiqué, daté du 8 novembre dernier, explique que «conformément à l'annonce de l'ambassade de France, nous ouvrons quotidiennement des possibilités de rendez-vous sur les 3 centres d'Alger, Oran et Annaba». «Ces rendez-vous sont mis en ligne en journée à des horaires non prédéfinis en fonction des disponibilités et des instructions du consulat général compétent», précise le même communiqué.

Ces nouvelles dispositions seraient-elles derrière le rush d'hier lundi devant les bureaux de TLS contact aux «Deux bassins», à Ben Aknoun ? En principe, le centre TLS Contact continuera à recueillir les dépôts de dossiers et les demande de RDV jusqu'au 31 janvier 2018. Mais, selon certaines informations, l'appel d'offres de l'ambassade de France pour changer de prestataire d'ici au 31 mars prochain serait «infructueux» et impossible à satisfaire. Donc l'actuel prestataire, TLS Contact, sera reconduit. C'est ce que laisse entendre ‘'Maghreb Confidentiel'', selon lequel «plusieurs éléments de la consultation de l'ambassade de France favorisent sa reconduction», le groupe français étant le «seul sur le marché algérien à avoir la capacité de traiter plus de 600.000 dossiers par an». En outre, les concurrents de TLS Contact, “VSF Global et BLS, n'atteignent même pas la moitié de ce chiffre», selon la même source. Ainsi, le prestataire retenu, dans le cas de la non reconduction du contrat de TLS contract, «n'aura que quinze jours à compter de la notification du contrat pour ouvrir et gérer la plateforme Internet de prise de rendez-vous. Il devra aussi avoir recruté près d'un demi-millier d'agents au casier judiciaire vierge et ouvert, d'ici au 1er avril 2018, trois sites d'accueil à Alger, Oran et Annaba, sécurisés selon les demandes de l'ambassade: gardiennage, filtrage à l'entrée, barrières physiques, vidéosurveillance, etc. » Or, «cet investissement de plusieurs millions d'euros» a été déjà réalisé par TLS Contact, dont le contrat devrait être prolongé dans les circonstances actuelles.