Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

MC Oran-Benchikha, Bouakez, Cavalli…: Pour quel entraîneur optera Belhadj Ahmed ?

par M. Benboua

Qui sera le futur entraîneur du Mouloudia d'Oran ? C'est la question qui taraude les esprits  dans l'entourage du club, surtout que plusieurs noms de techniciens sont cités avec insistances ces jours-ci dans la bâtisse oranaise.

Il s'agit de Abdelhak Benchikha, l'ancien sélectionneur national qui, après une expérience enrichissante avec l'Ittihad de Tanger (Maroc), semble cette fois très intéressé par un retour en Algérie, notamment après avoir résilié son contrat avec le Raja de Casablanca après un bref passage.

Le natif de Bordj Bou-Arréridj, qui n'a dirigé que peu d'équipes en Algérie, se dit prêt à reprendre du service dans le championnat national. Selon des indiscrétions, le président Belhadj Ahmed est en contact permanant avec Benchikha qui, nous dit-on, n'est pas contre l'idée de prendre en charge la barre technique du MCO.

Pour l'heure, l'on ne sait pas encore si les négociations entre les deux hommes vont aboutir, mais ce qui est sûr c'est que Benchikha a exigé d'avoir carte blanche en ce qui concerne le recrutement et la gestion technique.

L'autre piste très probable n'est autre que l'entraîneur Moaz Bouakez qui a annoncé son départ du RC Relizane. Le sympathique technicien tunisien qui a eu le mérite de composer une bonne équipe cette saison malgré les difficultés a été proposé au président Baba qui n'est pas contre l'idée de l'engager. Or, il semblerait que le premier responsable du club hésite encore à faire un choix définitif, d'autant que d'autres noms figurent sur la short-list du président, à savoir Boualem Charef et Abdelkader Amrani, alors que le retour de Jean-Michel Cavalli, qui est à la tête de la sélection corse, n'est pas à écarter. Ce qui est sûr en tout cas, c'est que le président veut prendre le taureau par les cornes afin de ne plus revivre les mêmes difficultés de la saison écoulée lorsqu'il avait décidé d'engager des joueurs avant l'entraîneur.

Par cette démarche, Baba ne veut pas brûler les étapes et entend mettre en place une nouvelle stratégie à même de permettre au MCO de retrouver son prestige perdu. Baba, qui semble avoir abandonné l'idée de quitter le navire, est désormais convaincu que la prochaine réunion du CA n'aura pas lieu en raison de l'absence, encore une fois, de la majorité des actionnaires qui se trouvent à l'étranger pour la plupart.

Conforté par les nombreux supporters qui lui ont réitéré leur soutien, Belhadj Ahmed veut cette fois repartir sur de nouvelles bases, plus solides. On croit savoir d'ailleurs, qu'une recomposition de l'administration est en train de s'effectuer avec le retour de Hassan Kalaidji au poste de DG de la SSPA ainsi que le retour très probable de Zoubir Ouasti au poste de manager général.

Pour ce qui est de l'effectif, on devrait s'attendre également à un grand remue-ménage d'ici quelques jours. Car, outre Hichem Chérif, Belabbès, Heriat, Delhoum, Belarbi, Aguid et Moussi, d'autres noms devront sauter. L'on parle de Nessakh, qui semble se diriger vers l'ESS, ou encore Bencheikh qui a des contactes avancés avec l'US Biskra.

Pour rappel, le MCO s'est contenté d'une peu enviable huitième place au classement général. Le club est sorti les mains vides après avoir été éliminé de la Coupe d'Algérie et réalisé une mauvaise phase retour.