Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Un autre son de cloche sur la Syrie

par Benallal Mohamed

L'art de la guerre, qui est l'art de détruire les hommes, comme la politique est celui de les tromper.» Jean le Rond d'Alembert

Je ne suis pas journaliste, mais un homme de plume régulier d'articles, bénévole, libre et indépendant. Cet article n'est pas le premier, ni le dernier, je suis simplement un petit essayiste « lambda ». Dans ce contexte global où les deux poids, deux mesures font rage, c'est une nouvelle valeur « hédoniste » que la «presstituée» contresigne en situation et état de fait pour « un dollar de plus» et une morale en moins. Ceci m'a obligé de prendre ma plume, ou plutôt mon ordinateur car cela est devenu plus pratique, après les horreurs qui font rage à travers ce monde en plein mouvement. Je ne vais pas écrire une montagne de mots touchant le cœur et laissant la raison aux sots.         J'écris pour pousser un coup de gueule contre les responsables de toutes ces horreurs bien trop souvent oubliées, et les inconscients qui se renferment au mieux dans une bonne conscience, au pire dans une attitude complètement irréaliste et dangereuse. Cette crise « djihadiste », « takfiriste » ou « wahhabite » dont les USA, l'Europe et l'ONU se contentent d'accompagner hypocritement le deuil des misérables et d'encourager de plus belle l'oubli pour accentuer l'horreur infernale dans cette sacrée planète pour le seul profit des oligarchies vampirisés.

En effet, l'événement d'actualité fait que la Syrie est secouée depuis le début du « printemps arabe » de 2011 par un conflit interne devenu plus externe qui a fait déjà des centaines de milliers de morts, de civils pour la plupart, et plus de deux millions ont dû fuir le pays en raison des hostilités et ce grâce à Bachar Al Assad nous disent ceux qui veulent le chasser en tant qu'homme, système, état, idéologie ou autre considération pour un but non déclaré. Les forces gouvernementales syriennes font face à des groupes armés de différentes origines qui comprennent des mercenaires étrangers envoyés, financés et équipés par les Ibn Saouds, les Qataris, la Turquie d'Ardogan, sous l'unique but, intérêt et décision des USA et des Européens pour protéger Israël en tant qu'unique puissance de la région (raison jamais évoquée).

Bachar Al Assad l'avait bien insinué publiquement à qui veut l'entendre que si jamais la Syrie optait pour une normalisation avec Israël ou se délaissait du Hizb Allah, sa considération vis-à-vis des USA et de l'Europe serait apothéotique.

Par conséquent, et jusqu'à maintenant, Bachar Al Assad reste considéré comme un vulgaire dictateur sanguinaire, psychopathe… que les vassaux (rois, gouvernements,« presstituée » et « médiacratie ») n'hésitent pas de jouer le perroquet auprès de leurs maîtres. Les réformes du pays n'étaient qu'un leurre, une poudre aux yeux, et les frères musulmans ont été bien bernés par OBAMA oubliant le Bon Dieu. Les roitelets respectent les valeurs universelles, les droits de l'homme !!!!!…..mieux que la Syrie, pays laïque qui arrive à organiser tant bien que mal plus de 18 confessions.

Les choses et les événements vont désormais tellement vite en Syrie, pays meurtri, et plus particulièrement dans la région d'Alep ou le sort de la Syrie se joue devant le plan de la Turquie d'Erdogan ( qui applique la théorie de Machiavel qui dit « si tu veux montrer ton pouvoir à tout le monde et les neutraliser, monte un coup d'Etat contre toi-même et fait-le échouer !! ». Le financement du Qatar et la rage des Ibn Saoud vis-à-vis de Bachar Al Assad, les Occidentaux et enfin les USA font tout à distance.

Dans ce contexte géographique « Aleppin » plus particulièrement dans la province nord- ouest d'Alep et la prise de contrôle de la route de « Costello » ainsi que la cité industrielle de « Layramane », « l'Armée arabe syrienne » et ses alliés ont conquis le quartier limitrophe de Beni-Zeid ( source SANA de la R.A de Syrie). Les deux derniers emplacements stratégiques servant de base pour les tirs des « rebelles » contre les positions gouvernementales et les quartiers loyalistes de l'ouest d'Alep qu'aucune condamnation n'a été faite par…..

Selon les images TV présentées par « Al-Akhbaria » et « Sama Syrie » et aussi « Al Mayadeen » qui nous ont montré des entrepôts contenant des bonbonnes explosives découvertes par l'armée arabe syrienne précisément à Beni-Zeid espace occupé en octobre 2012 par la milice ASL( armée syrienne libre) et les brigades des martyrs ainsi que le mouvement Al-Zeniki qui dernièrement avait décapité de sang-froid un enfant palestinien de 12 ans ainsi que par An-Nosra et Daech dont les crimes sont d'une atrocité inimaginable. Ces soi-disant rebelles (Daech et An-Nosra ….) ont semé la mort dans toutes ses dimensions d'atrocité inhumaine dans les quartiers d'Alep que les TV à « sous » et la « presstuée » évitent de montrer la réalité de ce qui se passe à Alep et ailleurs aussi.

Actuellement, les « rebelles » retranchés dans des quartiers sont désormais totalement encerclés et sans aucun soutien pour un quelconque secours. L'Armée arabe syrienne a coupé toutes les voies d'approvisionnement et tous les passages utilisés par les terroristes pour acheminer les mercenaires, les armes et munitions vers les quartiers Est d'Alep via la Turquie.

Par ailleurs, l'Armée arabe syrienne a lancé récemment un appel aux miliciens relayé par les médias afin de les inciter à se rendre et leur permettant en échange de régler leur situation avec comme choix soit de rester au quartier comme citoyen à part entière ou bien quitter Alep pour une autre destination.

Les médias officiels relaient ainsi un appel exhortant les habitants des quartiers sous l'emprise des rebelles à rejoindre la réconciliation nationale et à chasser les mercenaires étrangers (Source AFP).

Toujours dans le même ordre idée et le prolongement des efforts, le président Bachar Al Assad vient de décréter une amnistie à tous les miliciens qui rendent leurs armes. « Toute personne portant les armes et étant recherché par la justice est exemptée de la totalité de la peine si elle se rend et dépose les armes dans les trois mois suivant la date de publication de ce décret ». ( Source agence officielle SANA).

Il est signifié également « que toute personne ayant libéré sans contrepartie un otage qu'elle détient est exemptée de sanction »

D'un autre côté, une opération d'ordre humanitaire vient d'être lancée et effectuée à Alep en collaboration avec les Russes ; il s'agit de la création de couloirs humanitaires pour les civils et les miliciens prêts à se rendre. L'armée arabe syrienne via les avions a lancé sur les secteurs des insurgés des tracts montrant un plan de secours ou figure quatre corridors humanitaires en question dont un pour les insurgés voulant se rendre.

La ville d'Alep qui représentait la dernière carte détenue par les vassaux (Turquie d'Ardogan - Qatar et Arabie Saoudite) et dont le rapport de force se joue en faveur de la Russie au détriment des USA. Alep est en voie d'être totalement libérée.

La Russie est en Syrie depuis le 30 septembre 2015 pour mener les opérations contre les terroristes en Syrie sur décision de V. Poutine ( plan géostratégique et géopolitique) et à la demande de B.Al Assad, ses frappes sont orientées vers des cibles bien précises à savoir :

Les sites militaires- le transport matériel et humains des terroristes- les centres de communication et de commandement-les entrepôts, alors que de l'autre côté, la coalition (USA+EUROPE+ LES LARBINS) avaient été la cause principale de l'essaimage de Daech dans la géographie irako-syrienne.

Les USA accordent leur soutien à plusieurs groupes qu'ils qualifient d'opposition modérée dont « Nosra » et « Nor edine Zenki » connu pour avoir exécuté le jeune garçon de 12 ans soupçonné d'espionnage. Les attentats de Nice ou d'ailleurs en Europe ont eu une grande condamnation par tout le monde, par contre, celui du petit garçon pas un mot n'a été avancé, les attentats de Syrie de Somalie, du Mali, du Nigeria et d'Irak c'est devenu une coutume quotidienne.

L'hypocrisie de l'Occident a atteint un seuil dont aucun qualificatif n'existe pour designer cette « hypocrisie méchante et dégueulasse».

Pendant que le rapport de force bascule du côté Russe et que le cessez-le-feu est entré en vigueur depuis le mois de février 2016, Moscou juge que les groupes avaient suffisamment de temps pour déposer les armes et rejoindre la trêve. Aujourd'hui les USA demandent au Kremlin une semaine d'accalmie en Syrie pour procéder à la définition des véritables terroristes. Ce calme sert les terroristes pour se réorganiser et pour bien et mieux s'équiper. On apprend aujourd'hui que « Al-Joulani » d'An Nosra vient de créer une autre organisation en se détachant d'Al Qaida juste par le changement de nom. Tout en gardant l'idéologie wahhabite et takfiriste pour que les USA puissent le classer en tant qu'opposition modérée (drôle d'hypocrisie) ; ce ridicule ne tue plus !

La bêtise américaine a atteint le mal qui endeuille la planète. Cette décision d' An Nosra a été exigée par les USA, une manœuvre qui prouve bien avec la complicité du temps, qu'elle est le « yo-yo » des USA et par conséquent la religion d'islam n'a été que la peau du mouton que le loup avait mis pour mieux déguster le troupeau…. Dawahri ( Al-Qaida) est apparue pour nous dire qu'il est une sale manette entre les mains de la CIA et du Mossad.

Pour terminer, il est important de révéler certaines vérités sous une emprise personnelle, bien qu'il existe d'autres vues, visions, opinions que je respecte fortement.

Pour ceux qui s'arment de patience dans les moments les plus difficiles et ensuite font preuve de reconnaissance dans les moments de joie, cela nous amène à côtoyer la formidable leçon de l'histoire de notre prophète Mohamed (QLSSSL).

Il nous inculque des valeurs, lors de son entrée victorieuse à la Mecque, le premier acte qu'il a fait était d'amnistier tous les prisonniers ( Antoum toulaqaa).

Le fait d'ajouter à la patience, la force de la conviction que représente la foi, le prophète nous enseigne qu'on s'élève en échelon pour atteindre le bonheur grâce au Bon Dieu. Telle est la Faveur d'Allah qu'Il concède à qui il veut parmi ses créatures, alors que Sa Faveur est immense !

C'est pourquoi, Allah dit « Rends le mal par le bien ; tu transformeras ainsi un ennemi avéré en un ami intime ; Seuls les gens patients peuvent y parvenir, seuls ceux qui ont un haut rang peuvent y parvenir ». (Verset 33-35)

C'est une leçon d'amnistie tirée de l'histoire vécue par notre prophète lors de la bataille « Ouhoud » ; en fin de bataille, le prophète a su que son cousin HAMZA était mort, il voulait le voir pour une dernière fois, il était complètement défiguré par le sentiment de vengeance de « Hind » femme de Sofiane chef des Qoreich.

Le prophète en le voyant ainsi, voulait le venger en exécutant 70 des Qoreichs mécréants.

Devant cet état de fait, le Bon Dieu lui rappelle que si vengeance est permise, fais juste ce qu'on t'avait fait, mais si tu patientes, il est préférable et meilleur pour toi.

Telle est la leçon que l'on devrait tirer de cette amnistie que la patience de Bachar Al Assad lui a permis de goûter le fruit de la victoire prochaine.

Cependant, un dictateur sanguinaire psychopathe, après tant d'adversité, de calamité, de catastrophe, de chagrin, de cruauté du sort, de désastre, de deuil, de douleur, d'épreuve, d'évènements, de mal, de misère, de peine, de ruine, de tristesse qu'on lui a fait subir, Bachar Al Assad a fait preuve de reconnaissance dans les moments de joie, c'est-à-dire la libération de la ville d'Alep face aux USA, l'Europe et leurs comparses acolytes.

Les wahhabites sont disposés à prendre Satan comme ami pour anéantir la résistance ne sachant point que la contestation se met en marche devant l'injustice, « El Hogra » et l'iniquité.

La France officielle est restée 132 ans en Algérie et la force de la justesse a chassé la force matérielle. Aujourd'hui les USA distribuent des armes pour les terroristes et des bombes pour les civils.