Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Les préparatifs des JM-2021 vont bon train : L'ex-siège de la daïra d'Oran affecté au comité d'organisation

par Houari Saaïdia

En élisant domicile à Oran sous peu, le Comité olympique et sportif algérien (COA) veut accomplir, dans les meilleures conditions, la mission qui lui incombe, dans le cadre des préparatifs pour les Jeux Méditerranéens 2021. Entre l'instance présidée par Mustapha Berraf et les pouvoirs publics locaux, la complémentarité est parfaite.

 C'est que l'objectif est commun: garantir un plein succès pour les JM-2021. « Les Olympiades ainsi que les grandes compétitions sportives, qu'elles soient régionales ou internationales, n'ont jamais été que du sport. L'enjeu dépasse, et de loin, la sphère restreinte du sport. Les Jeux Méditerranéens ne sont pas, loin s'en faut, une exception à ce principe universel », a tendance à réitérer le wali d'Oran, Abdelghani Zâalane, à chaque tribune publique, où les thèmes des JM-2021 et le développement local s'avèrent indissociables. C'est surtout cet esprit de mutualité et de solidarité d'action que les responsables publics et du mouvement olympique et sportif ont voulu mettre en exergue, en cette fin de semaine, au détour de quatre rendez-vous, à court intervalle. Premier acte : la visite, jeudi à 15h, de l'ancien siège de daïra d'Oran. Bref, le COA ne pouvait espérer mieux. Le bâtiment mis à sa disposition sur décision de la wilaya, validée par une délibération de l'APW, lors de sa dernière plénière, sied à merveille aux souhaits du Comité olympique. Surtout, l'emplacement de cet édifice qui fera office, également du QG du Comité national d'organisation des JM-2021, sur boulevard ‘Front de mer', est quasiment inespéré. Aussi, M. Berraf et les membres de son bureau exécutif ainsi que les anciens présidents du COA qui l'accompagnaient, ont-ils exprimé leur joie sur place. A la question posée par ‘Le Quotidien d'Oran' pour savoir quelles sont les actions inscrites en priorité sur l'agenda du COA, au plan des préparatifs des JM-2021, Mustapha Berraf, tout en se félicitant de cet acquis immobilier qui leur permet d'avoir un point d'ancrage dans la ville organisatrice, a souligné que le premier acte consistera en la réhabilitation de ce siège. Une fois installé sur les lieux, le COA pourra, entre autres, accueillir, au fur et à mesure, les délégations du Comité international des Jeux Méditerranéens (CIJM) pour leur faire visiter les infrastructures sportives et d'hébergement, mais aussi leur offrir un circuit touristique pour mieux découvrir la ville. Entre-temps, un décret exécutif du Premier ministre interviendra pour la mise en place du Comité national de préparation des Jeux Méditerranéens 2021, et ce, conformément aux engagements, liant l'Algérie au CIJM. Deuxième fait ayant marqué le programme wilaya-COA : une réunion tenue, jeudi à 17h30, au cabinet du maire d'Oran, par le bureau exécutif du Comité olympique et sportif algérien, élargie aux anciens présidents de ce comité.

CEREMONIE DE REMISE DES CLES DU SIEGE

Au jour suivant, hier vendredi, une cérémonie de remise des clés et documents du siège du Comité d'organisation des Jeux Méditerranéens 2021, à Oran, devait être organisée, à l'hôtel Méridien, en présence du ministre de la Jeunesse et Sports, El Hadi Ould Ali. Dans l'après-midi de la même journée, vers 16h, la ville d'Oran a eu à accueillir un grand événement sportif avec le match amical de la sélection algérienne de rugby face à son homologue tunisienne. Cette rencontre internationale a été organisée par la Fédération algérienne de rugby (FAR), sous l'égide du MJS, du COA et de la wilaya d'Oran. Pour sa première sortie sur le sol algérien, l'équipe nationale du rugby a donc disputé une rencontre historique au stade Ahmed-Zabana, avec entre autres invités d'honneur, Bernard Lapasset, le grand patron du rugby mondial (World Rugby). Il est important de signaler que le choix de la ville d'Oran n'est pas du tout fortuit pour une telle rencontre historique. Il suffit de rappeler qu'Oran est une ville connue pour son attachement au rugby depuis toujours. « L'objectif majeur est de faire honneur au rugby algérien et de permettre, à la jeunesse de notre pays, de découvrir cette discipline », a déclaré, Sofiane Abdelkader Benhassen, président de la FAR.

 Pour revenir aux JM-2021, et concernant les installations sportives notamment, le futur complexe omnisports et le village méditerranéen sis à Belgaïd, le premier responsable du secteur de la Jeunesse et des Sports a fait savoir que la première tranche des travaux du projet, d'un montant de 10,7 milliards DA, sera prête en septembre 2016. Cette première tranche comprend le stade olympique de football de 40.000 places, le terrain d'athlétisme, le terrain de réplique ainsi que d'autres structures annexes. L'entreprise chinoise qui réalise l'ensemble de ces structures s'est engagée à respecter cette échéance. Le taux d'avancement des travaux est estimé à 70%. S'agissant de la deuxième tranche du futur complexe sportif qui comprend, notamment, le centre nautique, trois piscines dont deux couvertes, une salle de sports de 6.000 places, un terrain de tennis, ainsi que l'aménagement urbain du futur village olympique, le wali d'Oran, Abdelghani Zaalane a déclaré que le marché, d'une valeur de 9, 2 milliards de DA, a été avalisé, il y a quelques semaines, par le Comité national.