Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

MEDEA: Les médecins parlent de «Scoliose» et «Spina-bifida»

par Rabah Benaouda



« Scoliose» et «Spina-bifida», deux maladies affectant la colonne vertébrale, étaient à l'étude et en débat, à Médéa, lors d'une rencontre de sensibilisation et de prévention contre, justement, les maladies de la colonne vertébrale.

Une «Journée de sensibilisation et de prévention», dans sa sixième édition, qui a été organisée par l'Association ‘Echifaa' pour assistance aux malades de la colonne vertébrale de Médéa», en collaboration étroite avec les directions locales des Affaires sociales (DAS) et de la Santé et de la Population (DSP), avec le concours matériel précieux de l'entreprise pharmaceutique «Antibiotical-Saidal» de Harbil-Ouamri. Abritée par la Maison des Associations de Médéa et destinée aux malades adhérents de cette association «Echifaa», en particulier, et au public, en général, cette rencontre a vu, également, la participation d'un grand nombre de médecins locaux et a été marquée, surtout, par une intervention par vidéo-conférence, à partir de Washington, aux Etats-Unis d'Amérique, et animée par le Dr Azzeddine Stambouli, généraliste-radiologue spécialisé dans le traitement de la maladie du «Spina-bifida». Une intervention par vidéo-conférence qui a duré plus de deux heures et qui a permis d'intéressants échanges entre ce médecin et des participants présents à cette rencontre.

Caractérisée par la présentation de deux intéressantes communications, animées, respectivement, par le Dr Malika Meliani, médecin spécialiste en neurochirurgie à l'Etablissement public hospitalier (EPH) ‘Mohamed Boudiaf', de Médéa, sur «l'épidémiologie et le diagnostic du Spina-bifida», et le Dr Toufik Slimani, médecin spécialiste en médecine physique et réadaptation fonctionnelle à l'Etablissement public de Santé de proximité (EPSP) de Bouchaoui, à Alger, portant sur «la scoliose : le poids du cartable et ses effets sur le dos (colonne vertébrale) de l'élève», cette sixième journée de sensibilisation et de prévention, contre les maladies de la colonne vertébrale, a connu un vif succès, dans la mesure où la grande salle de conférences de cette Maison des Associations n'a pas désempli jusqu'à la clôture de cette rencontre. Qu'est-ce que cette maladie du «Spina-bifida» ? C'est une malformation congénitale qui affecte, précisément, la colonne vertébrale, suite à une fuite de la moelle épinière, qui provoque la création de tumeurs dans le dos. «Une maladie qui peut être traitée et soignée, à travers une opération chirurgicale, suivie d'une période de réadaptation fonctionnelle» assureront les Drs Malika Meliani et Azzeddine Stambouli qui ajouteront: «Elle peut, même, être évitée si toute femme prenait de l'acide folique, deux mois avant le désir de féconder et trois mois après la fécondation.» Une maladie du «Spina-bifida» pour laquelle il est enregistré 30 cas, annuellement, à Médéa.

Alors que pour ce qui est de la «Scoliose», c'est une déformation de la colonne vertébrale qui est aggravée, et non pas provoquée comme le pensent beaucoup de personnes, par le poids du cartable scolaire, en ce qui concerne un enfant. Ce poids du cartable qui ne devrait pas dépasser les 10% de celui de l'enfant, selon les normes sanitaires internationales. Un poids du cartable scolaire qui, pour l'exemple, doit être égal ou inférieur à 4 kg pour un enfant dont le poids est de 40 kg. Deux communications qui ont été suivies de débats riches et fructueux au cours desquels, pas moins d'une quinzaine d'intervenants ont pris la parole dont, notamment, des médecins, des responsables d'associations de malades, des malades, eux-mêmes, ainsi que des parents de malades.