Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Tiaret: «J'ai un cancer à 16 ans»

par El-Houari Dilmi

Bouleversant témoignage que celui du jeune Amine, malade d'un cancer du poumon… à l'âge de 16 ans à cause d'un tabagisme qu'il a connu dès l'âge de dix ans. Le témoignage de l'adolescent donné lundi à l'occasion de la célébration de la journée mondiale sans tabac a permis de mettre le doigt sur un phénomène social ravageur, surtout en milieu juvénile. L'office des établissements de jeunes a d'ailleurs concocté un programme des plus riches pour la même occasion avec un film des plus instructifs sur les ravages causés par le tabac et les moyens de s'en prévenir. Produit par l'ODEJ, un film intitulé «Le tabac tue» a été tourné au sein du service pneumologique de l'hôpital «Youcef-Damerdji» de Tiaret, racontant les souffrances des malades du cancer du poumon dont l'un d'eux est décédé quarante-huit heures seulement après le tournage du saisissant documentaire. Des pièces théâtrales traitant du même sujet et des expositions avec la distribution de prospectus et autres dépliants appelant à la prévention contre le fléau du tabac ont également été organisés au siège de l'ODEJ. Menée sous la férule du directeur de l'ODEJ, une campagne de sensibilisation est prévue durant ce mois de juin et qui doit mener les animateurs spécialisés du même établissement à sillonner les établissements scolaires, les cafés et autres places publiques pour sensibiliser autour de ce tueur en silence qu'est le tabac qui fait, faut-il le rappeler, plus de quarante morts chaque jour en Algérie.