Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Covid-19 chez les enfants: Près de 170 cas dépistés en 1 mois

par J. Boukraâ

En pleine quatrième vague de la pandémie du coronavirus, les hôpitaux d'Oran enregistrent une forte hausse des admissions de malades. La hausse des contaminations a touché aussi les enfants, comme l'ont confirmé les services sanitaires, puisque cette vague n'écarte pas les enfants. Cette fois-ci, ils sont aussi exposés que les adultes au cours des 3 vagues précédentes. « Avec une moyenne de 5 cas positifs par jour ( dépistés par PCR), 163 enfants atteints de la Covid-19 ont été recensés durant les 4 dernières semaines soit du 15 décembre dernier au 16 janvier en cours » a- t- on appris du Dr Boukhari chef de service de la prévention auprès de la direction de la Santé. « Agés entre 0 et 16 ans, ces enfants ont été pris en charge par l'établissement hospitalier spécialisé en pédiatrie ‘Boukhroufa Abdelkader' » ajoute notre interlocuteur. Ces chiffres sont en-deçà de la réalité, car en fait il y a beaucoup de malades qui ne sont pas recensés. Il s'agit des personnes atteintes et qui ne se dirigent pas vers les hôpitaux et les structures dédiées à la prise en charge des cas de Covid. Il y a, aussi, des familles qui ne déclarent pas la contamination à la Covid de leurs enfants aux écoles et négligent les risques encourus en dissimulant les cas testés positifs, et contribuent, par conséquent, à étendre la contamination. La DSP recommande aux adultes de se soumettre à un isolement d'au moins 5 jours, en cas de contamination avec l'impératif de porter la bavette et de respecter la distanciation, même à l'intérieur de la maison. Étant petits, les enfants n'accordent pas tant d'intérêt au respect du protocole sanitaire. C'est pourquoi, les responsables sont tenus de veiller à une application rigoureuse et stricte de ces mesures anti-coronavirus. La DSP recommande également aux parents de sensibiliser leurs progénitures sur le respect des mesures de prévention, notamment le port du masque, le lavage fréquent des mains et la distanciation. En effet, le nombre de nouveaux cas de Covid ne cesse d'augmenter. Une moyenne de 200 nouveaux cas chez les adultes est détectée quotidiennement dont une centaine par PCR, selon la direction de la Santé. Aussi près de 120 cas suspects d'Omicron dépistés à Oran attendent les résultats dans le cadre de l'activité de séquençage des virus SARS-Cov-2 effectuée par l'Institut Pasteur d'Algérie, pour la détection des variants circulants. D'autre par plusieurs mesures ont été prises par les services sanitaires, à Oran, pour faire face à cette vague. Dans ce cadre les consultations des cas de Covid-19 à Oran, qui se déroulaient jusque-là, dans les hôpitaux de Nedjma et d'El Kerma, ont été délocalisées aux polycliniques. Les deux hôpitaux d'El Kerma et de Nedjma seront réservés uniquement aux hospitalisations. Plus d'une quinzaine de polycliniques réparties sur les différentes communes de la wilaya prennent ainsi le relais de la consultation des cas de Covid-19.