Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Suite au glissement de terrain de Belgaïd: Plusieurs mesures pour la prise en charge de familles sinistrées

par J. Boukraâ

Les familles sinistrées, suite à l'affaissement de terrain survenu, mardi, en début d'après-midi dans le bidonville ‘Chegag' à Belgaïd entraînant l'effondrement de plusieurs habitations, sont toujours sous le choc. Même si cet incident n'a pas fait de victime ce sont des dizaines d'habitations de fortune réalisées sur le flanc d'une montagne à hauteur de la route de la corniche-est, entre Belgaïd et Ain Franine qui ont subi de plein fouet ce sinistre. Les dégâts matériels sont importants puisqu'une quinzaine de baraques ont été complètement détruites et une cinquantaine d'autres ont subi des dégâts. Plusieurs décisions d'urgence ont été prises par le wali pour la prise en charge de ces familles. Une cellule de crise a été créée, dès que l'incident s'est produit, pour constater la situation et parer au plus pressé, à savoir la prise en charge des familles exposées aux risques. Un dispositif sanitaire et humanitaire a été mis en place pour transférer, de manière temporaire, les habitants de ce bidonville, à l'auberge de jeunes du quartier de Belgaïd.

Le wali a indiqué que les familles du bidonville seront prises en charge, temporairement, en attendant l'achèvement d'une étude détaillée sur la situation, au même titre que les autres quartiers d'Oran, dans le cadre du programme de la wilaya. Le site sera intégré dans le plan de la wilaya concernant la lutte contre l'habitat précaire. M. Djellaoui, a expliqué que le glissement de terrain s'est produit en raison des pluies diluviennes qui se sont abattues, dernièrement, sur la région et la multiplication des fosses septique, puisque ce sont des habitations illicites très fragiles érigées sur les flancs d'une falaise, dont certaines ont été réalisées, il y a même pas deux années. De son côté la Protection civile qui reste en alerte pour parer à toute éventualité, en cas de développement de la situation, a installé un périmètre de sécurité au tour du bidonville.