Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Avec 3 décès et 62 cas de coronavirus: Oran classée troisième après Blida et Alger

par J. Boukraâ

La situation sanitaire se complique davantage et nul ne peut nier que le nombre de cas de coronavirus est en augmentation. Selon la carte épidémiologique, publiée sur le site du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, la wilaya d'Oran avec 62 cas d'atteintes au Covid-19 est classée 3ème après les wilayas de Blida (385 cas) et Alger (154 cas) en ce qui concerne le nombre de cas de coronavirus. L'analyse des chiffres fait état que 14 nouveaux cas ont été enregistrés à Oran, jeudi.

Le bilan publié par le ministère une journée avant, soit mercredi, avait indiqué que la wilaya d'Oran comptait 48 cas. Au moment de la rédaction de cet article (hier matin), 3 personnes atteintes du COVID-19 ont déjà été décédées, à Oran. Il s'agit d'un professeur universitaire du département d'électrotechnique de l'Université des Sciences technologiques d'Oran ‘Mohamed Boudiaf' âgé de 67 ans, et un de ses proches ainsi qu'une femme âgée de 73 ans. Les défunts étaient au service de réanimation de l'établissement hospitalier universitaire d'Oran 1er Novembre 1954. Les décès ont été enregistrés, lundi et mardi. Actuellement les cas de coronavirus sont pris en charge dans l'établissement hospitalo-universitaire ‘1er Novembre 1954' à USTO et au Centre hospitalier universitaire d'Oran Dr Benzerdjeb. Cette mesure va aider à regrouper toutes les capacités matérielles et humaines dans ces 2 hôpitaux pour lutter efficacement et réduire, ainsi, les points de contact avec ce virus, afin de limiter sa propagation. Pour une meilleure prise en charge des patients atteints du Covid-19, le wali d'Oran et président de la Commission de wilaya a décidé, la semaine passée, de consacrer l'établissement hospitalo-universitaire du 1er Novembre 1954, USTO , pour accueillir et soigner les personnes atteintes du coronavirus.

Dans le même cadre le Laboratoire d'analyses spécifiques du Coronavirus relevant de l'EHU d'Oran ‘1er novembre 1954' est entré en service ce début de semaine. Le Laboratoire est équipé d'une machine performante qui donne les résultats au bout d'une heure et demie. Pour ce qui est du CHUO, l'établissement qui s'occupe d'une grande partie des cas Covid-19 suspects et confirmés, poursuit son activité en ce qui concerne la Maternité, les Urgences, les services de Cardiologie et de Neurologie et toutes les spécialités qui revêtent un caractère d'urgence. Le CHU d'Oran dispose d‘un service de maladies infectieuses, l'unique à Oran, avec 14 infectiologues qui ont été mobilisés dès la déclaration des premiers cas de Covid-19. Aussi, un laboratoire habilité à effectuer des d'analyses et des tests du coronavirus a été mis en place, à Oran, pour effectuer localement les tests et prendra en charge les demandes d'analyses émanant d'Oran et des 12 wilayas de l'ouest du pays. La structure a été ouverte à l'annexe de l'Institut Pasteur d'Es-Seddikia (Oran).

Le premier cas de coronavirus a été confirmé à Oran, le 18 mars par les services de la Santé. Le patient, médecin, âgé de 39 ans, est hématologue, résidant et exerçant en France. Rentré en Algérie le 13 du même mois. Au niveau du CHUO, le nouveau protocole de traitement a été lancé, il y a plus d'une semaine, sur quelques malades suite aux instructions du ministère de la Santé. Selon une source de cet hôpital, le traitement a donné de bons résultats.