Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Un nouveau décès du Coronavirus: Les mosquées fermées

par Houari Barti

  La Commission de la «Fetwa» a finalement tranché : La prière du vendredi et les prières collectives sont suspendues; les mosquées et les lieux de culte sont fermés sur l'ensemble du territoire national.

C'est ce qu'a annoncé, hier, dans une déclaration à la Télévision publique, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi. Seul l'appel à la prière (El adhan) est maintenu, a-t-on indiqué. Une décision qui s'inscrit dans le cadre des mesures préventives adoptées contre la propagation du coronavirus.

Pour la Commission de la «Fetwa», il est, en effet, «impératif d'un point de vue religieux» de prendre les mesures susmentionnées en vue de préserver les vies des citoyens et «accompagner les mesures fermes prises par l'Etat. Cette mesure intervient, a-t-on expliqué, à la lumière des développements préoccupants de la propagation du virus, et «en vue d'éviter à notre pays d'atteindre le degré de propagation de la pandémie enregistré dans d'autres », avant de souligner la nécessité, pour tous les citoyens, d'observer les mesures prises dans ce sens. Des mesures, a-t-on dit, qui demeureront en vigueur jusqu'à ce qu'Allah lève cette épreuve; la commission a décidé cependant de «préserver le rite de l'appel à la prière», a précisé le ministre.

La commission expliqué, par ailleurs, dans un communiqué que les «ouléma de la Chariâ ont démontré, en application des textes du Saint Coran, de la tradition du prophète (QSSSL) et des règles et finalités (maqassid) de la Chariâ, que la prière collective est une finalité surérogatoire et que la préservation de la vie humaine est une finalité impérative». Aussi et selon un communiqué diffusé, hier, par le ministère des Affaires religieuse et des Waqfs, la commission ministérielle de la ‘Fetwa' maintiendra sa réunion ouverte pour suivre la situation relative à la propagation du coronavirus (Covid-19) en Algérie et promulguer des «fetwas» au fur et à mesure de l'évaluation de la situation.

Le ministère a repris le communiqué de la Commission ministérielle de la ‘Fetwa', réunie le 15 mars courant, affirmant dans son procès verbal (PV) que sa réunion demeurera «ouverte pour assurer le suivi et promulguer des ‘fetwas', au fur et à mesure du développement de la situation». Compte tenu des développements rapides et «inquiétants» la propagation du coronavirus, la commission a tenu une deuxième réunion, hier matin, «pour examiner l'évolution de la situation et promulguer des ‘fetwa' en fonction de la conjoncture», a conclu le communiqué. S'agissant de l'évolution de la situation du Covid-19 en Algérie, un nouveau décès a été enregistré a annoncé, hier, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, dans un communiqué. Selon la même source, «il s'agit d'un homme, âgé de 50 ans, souffrant de maladie chronique dans la wilaya de Blida qui était en contact avec le premier cas, pour atteindre 5 décès sur un total de 60 cas confirmés». Le ministère de la Santé a rappelé les citoyens au «strict respect des mesures préventives, notamment, se laver les mains à l'eau et au savon liquide, ou par friction avec une solution hydro-alcoolique. Et en cas de toux ou d'éternuement se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou un mouchoir en papier à usage unique, s'en débarrasser immédiatement après l'utilisation et se laver les mains. Pour toute information sur le sujet, le ministère de la Santé invite les citoyens à consulter le site web du ministère: www.santé.gov.dz.