Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Service d'oncologie du CHUO: Près de 1.500 nouveaux cas de cancer enregistrés en 2019

par J. Boukraa

  Pas moins de 1.438 nouveaux cas de cancer ont été enregistrés en 2019 au niveau du service d'oncologie du centre hospitalier universitaire d'Oran. Selon un communiqué de la cellule de communication de cet hôpital, parmi les nouveaux cas, 194 cas de cancer de sein, 151 cas de cancer des poumons, 168 cas de leucémie, 236 cas de cancer de la prostate, 91 cas de cancer du colon et 22 cas de cancer de l'utérus… entre autres. Le service d'oncologie du CHU d'Oran prend en charge des cancéreux des différentes wilayas de l'ouest. Quelque 16.000 cancéreux sont pris en charge par ce service. En 2019, quelque 4.400 patients ont bénéficié de près de 13.000 séances de chimiothérapie et 40 séances de radiothérapie.

Durant la même période, l'équipe médicale de l'unité d'hospitalisation à domicile (HAD) a pris en charge près de 90 malades. L'équipe a effectué 460 sorties à travers plusieurs communes de la wilaya. L'unité HAD relevant du CHUO visite chaque jour des malades se trouvant à un stade avancé de leur cancer, pour leur prodiguer des soins palliatifs. La mise en place de cette unité est venue en réponse à une demande des patients qui ne pouvaient pas trouver ce genre de services même chez le privé. Le facteur psychologique est aussi important. Beaucoup de patients préfèrent rester chez eux pour recevoir ce genre de soins. Ce qui représente un grand avantage pour les patients qui n'ont pas à se déplacer jusqu'à l'hôpital.

L'hospitalisation à domicile - HAD - est une hospitalisation au cours de laquelle les soins sont effectués au domicile de la personne. Aussi, pour une meilleure prise en charge des malades, des réunions de concertation pluridisciplinaires sont organisées chaque semaine par les différents services impliqués dans le traitement du cancer : cancérologue, radiologue, radiothérapeute… etc. Les réunions de concertations pluridisciplinaires réunissent une fois par semaine, les professionnels de santé de différentes spécialités, impliqués dans le traitement du cancer. Cela signifie que le traitement ne sera pas décidé par un médecin seul, mais par une équipe de plusieurs médecins. Pour être complète, la prise en charge des patients cancéreux doit être holistique, c'est-à-dire globale.