Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Tlemcen - Greffe du rein : plaidoyer pour plus de moyens

par Khaled Boumediene

Le service de chirurgie générale et de transplantation rénale du CHU de Tlemcen a réalisé, dimanche et lundi derniers, deux greffes de rein sur deux patients, qui ont subi des années de traitements et d'hospitalisations avant leur entrée en dialyse. Fait marquant : toutes deux ont été réalisées sur deux patients, originaires de Mascara et Tlemcen, âgés de 55 et 66 ans, dont leurs épouses, âgées de 46 et de 55 ans, ont donné leurs reins pour permettre à leurs conjoints de se faire greffer.

Ces deux actes chirurgicaux tiennent à l'excellence de l'équipe du Pr Abi-Ayad Chakib (chef du service de chirurgie ‘'A''), le Pr Bedjaoui Abdelhafid, le Pr Mesli Smaïn, le Pr Benamara Fouad, le Dr Tahraoui Hichem, le Dr Rahou Zoubida, le Dr Gadiri Naziha, le Dr Taleb Faouzi, le Dr Azzouni Abdelillah et le Dr Ghouali Amine, mais aussi au travail des anesthésistes-réanimateurs, le Dr Larabi Khadidja, le Dr Souidi Amine, des néphrologues, le Pr Kara Lamia et le Pr Sari Hamidou Rawda (chef du service de néphrologie), des paramédicaux du service de chirurgie générale du CHU de Tlemcen et la coordination des superviseurs, le Pr Nekhla Ahmed et le Pr Hambli Hichem du CHU de Tizi-Ouzou.

Selon le Pr Bedjaoui Abdelhafid, «l'équipe de chirurgie générale ‘'A'' commence à avoir une autonomie de la pratique de la greffe du rein, puisque l'acte chirurgical est réalisé à 90% par les médecins du CHU de Tlemcen. Notre structure est très adaptée à ce genre d'interventions chirurgicales, car elle est dotée d'une salle de réveil et d'un poste opératoire selon les normes internationales requises.

Tout ce que nous souhaitons, c'est que les pouvoirs publics soient à l'écoute de la demande du service de chirurgie générale, notamment en ce qui concerne les équipements médicaux et techniques, afin de poursuivre et garantir cette action très bénéfique à nos malades et insuffisants rénaux, car la greffe rénale est la greffe la plus pratiquée par notre service et celle pour laquelle il existe la demande la plus importante au sein de notre CHU. Grâce à la greffe du rein, le patient retrouve une vie normale, avec une activité professionnelle, sportive et une véritable liberté de mouvement. Comme elle fatigue moins l'organisme, la greffe permet au patient de vivre plus longtemps. Cependant, une structure d'accueil pour l'hébergement des donneurs au sein de notre hôpital ou même à l'extérieur est vivement souhaitée, pour une meilleure prise en charge des donneurs. Nous tenons à remercier, à cette occasion, la direction générale du CHU pour son soutien moral et matériel continu», a souligné le chirurgien Pr Bedjaoui.

Il faut rappeler dans ce cadre que le CHU de Tlemcen avait atteint sa 100ème greffe de rein en décembre 2018. Depuis le début de l'année en cours, près de 20 autres greffes de rein ont été réalisées par le service de chirurgie générale ‘'A''. Il faut également rendre un hommage à toute l'équipe des urologues et des néphrologues, internes, infirmiers et aides-soignantes du service de néphrologie, qui accueillent avant la greffe les malades souffrant de dysfonctionnements rénaux et les donneurs d'organes avant la greffe de rein.

Par ailleurs, le directeur général du CHU de Tlemcen a fait savoir que le service d'hémato clinique du Centre de lutte contre le cancer (CLCC), dirigé par la professeure Mesli Naïma et son équipe médicale et paramédicale, a réalisé depuis le début de l'année en cours près de 15 greffes de la moelle osseuse sur des patients, âgés de 18 à 65 ans, avec un succès total et sans aucun rejet. Dans le même sillage, le DG du CHU a révélé que sa direction générale vient d'acquérir auprès de la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) d'Oran près de 28 implants cochléaires au profit du service de l'ORL du CHU de Tlemcen, dont les travaux d'aménagement du bloc opératoire sont presque achevés.