Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Un quota supplémentaire accordé à la wilaya: Des instructions pour le lancement de 1.500 logements LPA, dans les plus brefs délais 

par D. B.

  Le wali d'Oran a instruit, les services concernés pour procéder, dans les plus brefs délais, au choix des assiettes foncières pour le lancement de quelque 1.500 logement LPA. Un délai d'une quinzaine de jours a été accordé par le chef de l'Exécutif aux services techniques pour avaliser les projets afin de lancer ce programme dans les plus brefs délais.

Selon la cellule de Communication de la wilaya, ces décisions ont été prises par le wali d'Oran, lors de sa visite d'inspection des chantiers des logements, dimanche dernier.

La wilaya d'Oran, signalons-le, a bénéficié cette année, d'un programme supplémentaire de 6.000 logements sociaux locatifs LPL au profit des résidents du vieux-bâti, des détenteurs de pré-affectations et des souscripteurs à la formule AADL. A ce quota viennent s'ajouter quelque 1.500 logements LPA dont a bénéficié Oran, au lendemain de la visite à Oran du ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Kamel Beldjoud. Pour parer à la forte demande enregistrée par la wilaya d'Oran, le ministre avait annoncé, lors de sa dernière visite, un quota supplémentaire de 1.500 logements promotionnels aidés (LPA) pour la wilaya.

A la presse, en marge de sa visite au nouveau pôle urbain ‘Ahmed Zabana' à Misserghine, le ministre avait souligné que la wilaya d'Oran a bénéficié d'un quota supplémentaire de 1.500 LPA, pour répondre à la demande croissante pour ce genre d'habitat, dans la wilaya. Il a indiqué que son département ministériel est fin-prêt pour affecter de nouveaux quotas de cette formule, en cas d'un grand nombre de demandes, rappelant que l'Etat a décidé de cette formule pour satisfaire un grand nombre possible de demandes. D'autre part, dans le cadre de la célébration de la fête de l'Indépendance et de la Jeunesse, le 05 juillet dernier, en marge de l'attribution de quelque 623 logements de différents programmes, l'ex wali d'Oran avait annoncé la distribution, d'ici la fin de l'année en cours, de 27.500 logements, tous programmes confondus, dont13.500 logements sociaux destinés aux familles résidant dans le vieux-bâti et des habitations précaires du territoire de la wilaya et aux bénéficiaires par points de l'habitat social. L'ex chef de l'Exécutif a dressé un bilan du secteur de l'Habitat, mettant en exergue l'importance accordée, par la wilaya, au volet lié à la lutte contre l'habitat précaire et l'éradication des bidonvilles. A ce titre l'ex premier responsable de la wilaya a indiqué que de janvier 2018 à juin 2019, la wilaya a procédé à 21 opérations de relogement, dans différentes formules. Durant cette période, le même responsable a indiqué que 21.360 unités ont été distribuées, dont 9.700 logements de type LPL, 2.772 de type LPA, 7.100 unités AADL et 1.000 aides au logement rural. Ces opérations ont permis l'éradication de deux grands sites d'habitat précaire de Sidi El Bachir et Aararsa, dans la commune de Béthioua. Vingt-quatre hectares ont été récupérés et seront destinés à la projection de logements et d'équipements publics. L'ex wali a, en outre, signalé que la wilaya a bénéficié, en 2018 de 12.000 logements, toutes formules confondues, dont 1.600 sociaux, 2.500 LPA, 3.200 AADL et 1.200 aides à l'habitat rural.