Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Constantine - Sit-in de souscripteurs aux logements AADL

par A. El Abci

Les souscripteurs aux logements AADL de Retba (6.000 unités) à Didouche Mourad et d'El Khroub (1019 unités) ont observé un sit-in, hier, devant le cabinet du wali pour protester contre les grands retards dans la réalisation des VRD, qui ont été lancés en 2017 et ne sont qu'à près de 23 %, sollicitant le wali pour faire pression sur les entreprises qui en sont chargées pour accélérer les cadences et renforcer en main-d'œuvre les chantiers.

Selon leur représentant, M. Amar, « il est impossible, à la cadence actuelle, de livrer les 3.200 logements au mois de septembre prochain et les 6.000 à la fin de l'année, comme promis par le directeur général de l'agence AADL pour ce qui est du site de Retba ». Et d'expliquer que le taux de réalisation des logements au niveau de ce site sont pratiquement de près de 100%, mais ce qui pose problème ce sont les VRD, qui ont été confiés à plusieurs entreprises, à l'instar de l'ONA et de l'EPTP, notamment.

Malheureusement sur des travaux concernant 20 îlots, seuls trois sont réalisés, dit-il. Les entrepreneures ont d'abord invoqué le mauvais temps des jours passés, alors que pour ‘Kahrif' chargée de faire parvenir l'électricité dans les foyers, l'obstacle réside dans le refus d'agriculteurs d'autoriser le passage des lignes par leurs terres, d'un côté, et la conservation des forêts s'oppose également à ce qu'un ensemble d'arbres soit abattu pour permettre l'installation des poteaux de transport d'électricité. « Et cela, note-t-il, malgré les quatre visites sur site du wali, A. Saidoune, en personne pour inspecter les travaux et inciter les intervenants à respecter les délais. D'ailleurs et au vu de la situation, le premier responsable de la wilaya a déclaré clairement, lors de sa dernière visite, qu'à l'allure actuelle des travaux je ne peux avancer aucune date de livraison ni du quota des 3.200 logements ni de l'ensemble des 6.000 unités, promis pour la fin de 2019 ». Au regard de l'allure des travaux sur le terrain, il sera difficile sinon impossible de dire que ces dates seront respectées. Et, concernant les 1019 logements d'El Khroub (site de Mechkour), il estimera que les appartements sont achevés à près de 70%, mais les aménagements extérieurs et VRD ne sont même pas encore lancés. Le même retard afférent aux VRD distingue le projet de Massinissa, avec en sus les équipements d'accompagnement qui ne sont même pas prévus, pendant que le taux de réalisation des appartements se situe à près de 45%. Reçus par le secrétaire général de la wilaya, les protestataires se sont vu dire que leurs doléances seront transmises au ministre de tutelle.