Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

CAN-2019: Belmadi se projette, Zetchi souhaite plus de sérénité

par Kamel Mohamed

Le sélectionneur national Djamel Belmadi se projette déjà sur la qualification au deuxième tour de la coupe d'Afrique des nations dont la phase finale se déroulera en Egypte du 21 juin au 19 juillet 2019. Dans sa première réaction, Belmadi a déclaré qu'il s'agit d'abord de « se qualifier au prochain tour pour voir plus clair ensuite ». L'équipe nationale, qui est versée dans le groupe C, affrontera le Kenya, le Sénégal et la Tanzanie. Pour Belmadi, « le Sénégal est favori pour remporter le titre, car c'est une équipe qui a participé au dernier Mondial en Russie ». Le sélectionneur national a précisé que « le Sénégal est sur une bonne dynamique depuis deux ans et dispose de bons joueurs qui évoluent dans de grands clubs européens ». La réaction de Belmadi reste donc tempérée, car il ne s'enflamme pas du tout. Il a répondu à ceux qui exigent que l'Algérie s'impose et remporte le titre de champion d'Afrique. Belmadi ne veut, en aucun cas, que l'Algérie soit présentée comme un des favoris de cette compétition et préfère se présenter en outsider afin de profiter de l'effet de surprise.

Evoquant les autres adversaires, le sélectionneur national avoue qu'il ne dispose pas de toutes les informations sur le Kenya et la Tanzanie, mais il a averti que ce sont des équipes « qu'il faut prendre au sérieux». « Nous aurons le temps de nous informer sur ces deux sélections et de superviser leurs derniers matches », a indiqué Belmadi.

De son côté, le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, a estimé qu'il s'agit d'un « groupe équilibré avec des sélections kenyane et tanzanienne qui restent respectables ». Pour le président de la FAF, « ce tirage au sort convient à l'équipe nationale », qui aura évité les grosses cylindrées comme l'Egypte ou le Cameroun ou encore des équipes maghrébines. Zetchi souhaite aussi que « l'Algérie débute en force la compétition contre le Kenya », estimant que « l'équipe nationale a toutes les chances de se qualifier au deuxième tour ». Le président de la FAF, qui est contesté par des clubs du fait de son élection entachée d'irrégularités, doit subir le test de l'assemblée générale ordinaire de la fédération le 2 mai prochain. En ce sens, Zetchi a indiqué que « l'équipe nationale doit bien se préparer en prévision de la CAN », faisant part de « son souhait de voir la sérénité instaurée dans le football national de manière à assurer à l'équipe une préparation dans de bonnes conditions », a-t-il dit.

Pour rappel, l‘Algérie, qui est versée dans le groupe C, entamera le 1er tour (32ème de finale) de la CAN contre la sélection du Kenya le dimanche 23 juin au stade de la Défense Aérienne du Caire à 21 h 00 (heure algérienne). Elle affrontera pour le compte de la 2ème journée le Sénégal le jeudi 27 juin (18 h 00) au même stade, avant de clôturer le 1er tour contre la Tanzanie au stade Al-Salam (Le Caire) le lundi 1er juillet (20 h 00). C'est dire que tous les atouts sont du côté de l'équipe nationale pour passer au deuxième tour de ce tournoi.