Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

El-Bayadh: L'élevage ovin en panne de relève

par Hadj Mostefaoui

L'évaluation de la situation des terrains de parcours en milieu steppique, l'élevage ovin et leur intégration dans le développement de l'économie nationale, ont été les trois principaux thèmes longuement débattus lors d‘une journée d'étude animée conjointement par la Chambre de l'agriculture de la wilaya et du HCDS (Haut-commissariat au développement de la steppe), en présence de plusieurs dizaines d'éleveurs, de représentants du monde rural et des bureaux de quatre wilayas à vocation steppique. L'aménagement territorial des parcours en milieu steppique, son exploitation rationnelle et contrôlée ont fait l'objet d'une intervention de M. Belkheir Mahboubi, spécialiste et auteur de nombreuses recherches en la matière. Cette rencontre se veut un lieu de réflexion sur la préservation de l'environnement et le développement des activités économiques pastorales, élevage ovin et ses dérivés.

Scindée en plusieurs ateliers aux objets complémentaires, cette journée d'étude a été marquée par un passage au peigne fin du secteur alfatier, de la sélection et de l'exploitation des terres de parcours comme source d'aliment du bétail et, enfin, de la modernisation des méthodes de production et d'élevage d'autant plus que l'on estime à plus de 7 millions de têtes d'ovins, vivant sur plus de 20 millions d'hectares pastoraux, qui constituent la seule et unique source de revenus pour les milliers d'éleveurs sur les hautes plaines steppiques du pays. Une ressource gérée selon des méthodes archaïques et traditionnelles, échappant à toute maîtrise de gestion. Il y a lieu de signaler qu'un grand nombre d'éleveurs présents à cette journée ont noté le manque de relève dans le secteur de l'élevage qui périclite dangereusement eu égard au vieillissement de la population des pasteurs, un handicap auquel il faudrait remédier en urgence par la sensibilisation des jeunes nomades pour assurer la relève et le sauvetage d'un secteur victime des fréquentes périodes de sécheresse et de la rareté de l'aliment du bétail.