Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Les sionistes français fossoyeurs du vivre ensemble (1ère partie)

par Chems Eddine Chitour*

«Dites: Nous croyons en Dieu, à ce qui nous a été révélé, à ce qui a été révélé à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob et aux tribus; à ce qui a été donné à Moïse, et à Jésus; à ce qui a été donné aux prophètes, de la part de leur Seigneur. Nous n'avons de préférence pour aucun d'entre eux; nous sommes soumis à Dieu». (Coran « Sourate 2 – Verset 136)

Un scoop malsain et dangereux: Plus de 250 personnalités signent un «manifeste contre le nouvel antisémitisme» en France, dénonçant un «silence médiatique» et une «épuration ethnique à bas bruit» dans certains quartiers, dans Le Parisien. Ce brulot infect et dangereux, est dirigé par Philippe Val ancien de Charlie et des caricatures, qui a un problème avec l'Islam et qui pense que son ascension sociale ne peut se faire que s'il cloue au piloris l'Islam Il rameute tous les sionistes de la place de Paris et quelques lampistes tels que les imams compatibles avec la doxa actuelle, : «Nous demandons que la lutte contre cette faillite démocratique qu'est l'antisémitisme devienne cause nationale avant qu'il ne soit trop tard. Avant que la France ne soit plus la France», souligne ce texte signé par des personnalités politiques de droite comme de gauche, des artistes, responsables religieux et personnalités pour l'immense majorité ayant une proximité totale avec Israël soit par calcul soit par terreur de déplaire aux gardiens du Temple. C'est une dérive annonciatrice d'un clash voulu.

Curieusement l'un des signataires monsieur Mohamed Guerroumi peut être le responsable de la mosquée Essalem de Nantes avait un tout autre avis cohérent lors d'une interview à Breizh info, en janvier 2015 il déclarait : « Le Coran ne doit-il pas, selon vous, être expurgé de textes qui pourraient être interprétés comme appelant à la violence. M. Guerroumi répond : « Le Coran est la Parole incréée de Dieu Exalté soit-Il. Qui s'autoriserait à en modifier ne serait-ce qu'une infime ponctuation ? Personne bien entendu. (…) Il est vrai néanmoins qu'un lecteur lambda pourrait être surpris par des versets qui susciteraient la brutalité, telle que nous la réprouvons de nos jours. Cependant, ce serait là une erreur de les interpréter de la sorte si nous les décontextualisons. Il n'y a rien dans le Livre de Dieu qui puisse inciter à l'agression ou à l'injustice. Par contre, Dieu n'interdisant pas la légitime défense, celle ci est tout de même si conditionnée que tout recours aux armes en est de fait dissuadé ».(1)

Haine des juifs en France : fausses solutions pour de vrais problèmes

Une contribution lue sur TSA pose clairement les termes du débats : « Rien ne justifie les meurtres de juifs commis ces dernières années en France, mais il y a comme une mauvaise foi de les rappeler en ce moment précis pour en faire le prétexte d'une entreprise porteuse de dangers infiniment plus dévastateurs : expurger le Coran de certains de ses versets, comme le demandent 300 personnalités qui ont signé un appel ce dimanche. Bernard Henry-Lévy et Boualem Sansal, ou même Nicolas Sarkozy et Manuel Valls, encore plus les deux imams qui ont signé le fameux appel contre le nouvel antisémitisme, ne l'ignorent pas, Cet appel cache aussi une volonté manifeste de fausser le débat, de le détourner, ou carrément de se voiler la face, sachant qu'en ce moment précis, l'urgence est censée être d'arrêter le massacre en cours des Palestiniens dans la bande de Gaza (…) Onze juifs tués en France – parfois le mobile antisémite n'est pas clairement établi – suffisent pour indigner la planète, jusqu'à songer à corriger un texte sacré pour plus d'un milliard d'individus et vieux de quinze siècles.

« Depuis au moins la fin de la seconde Guerre mondiale, la classe politique et l'intelligentsia européennes sont hantées par le souci d'éviter de « heurter la sensibilité des juifs ». Le souvenir de l'Holocauste et des pogroms d'Hitler pollue toujours la vision des Etats et des sociétés occidentales et tout acte ou événement impliquant la communauté juive ou un de ses membres est nécessairement vu par le prisme de la haine et de la discrimination raciale. Jusqu'à qualifier de crime raciste le meurtre d'une vieille dame par de jeunes délinquants qui en voulaient à son argent. Comme si des voyous ne pouvaient avoir d'autres bonnes raisons de s'en prendre à une femme riche et solitaire que la haine de sa religion » (2).

Récusant un procès injuste fait aux musulmans et à l'islam de France, Dalil Boubakeur, recteur de l'Institut musulman de la Grande Mosquée de Paris, , n'a pas retenu sa colère en écrivant : «Les citoyens français de confession musulmane majoritairement attachés aux valeurs républicaines n'ont pas attendu la tribune publiée dans le quotidien national Le Parisien pour dénoncer et combattre depuis des décennies l'antisémitisme et le racisme antimusulman sous toutes ses formes.» Et de rappeler que la Grande Mosquée de Paris a été aux premières loges dans les années 1940 pour aider les juifs à échapper à l'extermination nazie. «Le procès injuste et délirant d'antisémitisme fait aux citoyens français de confession musulmane et à l'islam de France à travers cette tribune présente le risque patent de dresser les communautés religieuses entre elles dans une hystérie qui défie la réalité sociale et politique», ajoute Dalil Boubakeur. Pour Abdallah Zekri, président de l'Observatoire national contre l'islamophobie, délégué général du Conseil français du culte musulman, «des hommes politiques sur le déclin et en mal de reconnaissance médiatique ont trouvé dans l'Islam et les Musulmans de France leur nouveau bouc émissaire. Il en est ainsi de Manuel Valls qui, avant de quitter la France pour se lancer dans une carrière politique hypothétique en Espagne, veut semer la discorde entre les Français. …) » (3)

Commentant à son tour l'« épuration ethnique à bas bruit », la « faillite démocratique » qui mériterait d'être « cause nationale avant qu'il ne soit trop tard » et « que la France ne soit plus la France », Pierrick Tillet eut le courage de nommer, les choses il écrit : « Si l'antisémitisme est toujours une triste réalité, en France et ailleurs, il n'est (heureusement) plus le fléau le plus marquant d'une réalité française et internationale autrement plus sinistre. Quid de la pauvreté galopante créée par des voyous que vous soutenez pour la plupart ? Quid de la précarisation grandissante de masses populaires de plus en plus nombreuses ? (…) Je vais vous dire franchement ce que je pense, moi, père d'enfants juifs par descendance, de votre «manifeste» faux-cul hypocrite ? Une très vulgaire diversion, un écran de fumée sur les véritables tragédies actuelles de notre monde, une instrumentalisation d'un drame crapuleux (le meurtre de la malheureuse Mireille Knoll) pour masquer la politique ignoble d'Israël à Gaza – gageons que le CRIF et autres officines d'acabit identique ne manqueront pas de profiter de votre appel pour cadenasser un peu plus l'antisémitisme à l'antisionisme. Alors je vais vous dire, chères «personnalités» : votre manifeste, sorti opportunément du chapeau comme le lapin par le magicien pour faire illusion et détourner l'attention, on l'emmerde ! Vous en faites trop, vous comprenez ? Ça ne prend plus » (4).

Dans une contribution précédente, j'avais tenté de montrer qu'il ne faut pas amalgamer entre antisémitisme qui doit être combattu et l'antisionisme On se souvient de Manuel Valls et son glissement sémantique visant à amalgamer antisionisme et antisémitisme pour empêcher toute protestation à l'endroit de la politique israélienne. Non, l'antisionisme n'est pas un antisémitisme réinventé (5)

Les Juifs sauvés par les musulmans à l'époque du Veld'hiv

Les choses doivent être dites les Juifs ont été protégés en terre musulmane et ont vécu pour la plupart en bonne intelligence avec les pouvoirs musulmans. Les pogroms, ne sont pas nés en terre d'Islam. Il fut une époque où les Juifs n'avaient pas le droit d'enterrer leurs morts intra muros à Paris ! .La Reconquista espagnole a jeté sur les rivages maghrébins des dizaines de milliers de Juifs qui trouvèrent refuge, purent vivre en toute quiétude en terre d'Islam. Les musulmans ont sauvé les juifs pendant la seconde guerre mondiale pendant que les adeptes du maréchal nous voilà participaient à la curée ; La Mosquée de Paris avec le recteur Benghebrit sauva plus de 1500 juifs, rappelant le sauvetage de plusieurs milliers de Chrétiens lors des émeutes de Damas fomentées par la France et la perfide Albion vers 1860 . Un tract kabyle pour ne pas être compris des allemands, demandaient aux travailleurs émigrés musulmans de sauver les enfants juifs : « Ammarache annagh » « ils sont comme nos enfants »(6) Même un site israélien en parle (7)

Il n'y a aucun juste musulman algérien à Yed Vasshem. Il n'est pas étonnant que des hommes sans honneur viennent dicter aux Musulmans comment charcuter le Coran pour être laïco- compatible ou encore crifo-compatible ! Ce texte à majorité communautariste auxquels on a adjoint celles et ceux qui à des degrés divers, par allégeance à la communauté du Crif ont signé sans mesurer toutes les conséquences . On y trouve deux imams, quelques repentis qui font allégeance pour être bien vu à la fois par le pouvoir mais aussi et surtout par le CRIF qui de près ou de loin gère d'une façon invisible une République qui apparemment ne peut rien lu refuser.

La force du CRIF gouvernement de l'ombre

Il est vrai que l''antisémitisme – qui vise aussi les Arabes qui sont aussi sémites- est un fléau inacceptable. Ce qui l'attise dans les banlieues, ce sont les images des F16 Israéliens et les vetos successifs Américains pour l'impunité de l'occupant israélien qui continue à coloniser. L'importation du conflit du Proche-Orient en France et son impunité grâce au Crif est aussi une autre cause Le CRIF a demandé ouvertement au président Macron de soutenir la décision de Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale indivisible d'Israël et le CRIF Deux exemples nous permettent de comprendre la stratégie du CRIf pour arriver à ses fins. Il n'y a pas un homme politique en France, qui se suiciderait politiquement en s'en prenant aux « manœuvres » du CRIF. Nous le voyons chaque année avec le tribunal dinatoire selon le mot pour une fois juste de l'islamophobe Alain Finkielkraut . Chacun fera tout pour être invité et faire à cet effet, acte d'allégeance pour être adoubé. Pour l'histoire quand Hubert Vedrine a été pressenti pour le poste des Affaires étrangères sous la mandature de Sarkozy, le Crif a vu cela comme une déclaration de guerre et l'a fait savoir ; Résultat Sarkozy a reculé, exit Vedrine, bienvenue au sioniste Kouchner.

Pascal Boniface le directeur bien connu de l'IFRI invité par l'Institut français a eu peur pour sa vie arrivé en Israël où il a été pris )à partie par un comité d'accueil à cause de ses positions objectives concernant la cause palestinienne. Nous résumons : « (…) Pour beaucoup, critiquer le gouvernement israélien équivaut à être antisioniste et donc antisémite. Depuis 17 ans, un mauvais procès m'est dressé alors que j'ai toujours combattu toute forme de racisme et d'antisémitisme. Mais, ceux qui ont répandu cette haine sont les mêmes qui privilégient depuis 2001 la sanctuarisation du gouvernement israélien sur la lutte contre l'antisémitisme. Cette agression a été condamnée par le Consulat de France à Jérusalem. L'ambassade de France en Israël et le quai d'Orsay sont restés muets. On peut penser que si un intellectuel français était pris à partie par certains individus mécontents de ses positions sur le Proche-Orient dans un pays du Maghreb, les réactions auraient été beaucoup plus vives. De même, si un intellectuel israélien était pris à partie à Roissy, ses agresseurs auraient été interpellés et l'ambassade d'Israël en France réclamerait des comptes à l'État français. Mais l'inverse n'est pas vrai ». (8) A suivre

*Professeur - Ecole Polytechnique Alger

1. https://www.breizh-info.com/2015/01/16/21732/nantes-entretien-exclusif-avec-m-guerroumi-responsable-de-la-mosquee-assalam

2. https://www.tsa-algerie.com/haine-des-juifs-en-france-fausses-solutions-pour-de-vrais-problemes/

3.Walid Mebarek http://www.elwatan.com/international/la-colere-noire-des-musulmans-de-france-25-04-2018-366941_112.php

4. https://yetiblog.org/antisemitisme-instrumentalise-par-250-personnalites/

5. C..E. Chitourhttp://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/une-verite-a-marteler-l-182110

6. Chems Eddine Chitour http://www.legrandsoir.info/an-nom-des-valeurs-humanitaires-de-l-islam-les-musulmans-qui-ont-sauve-les-juifs-des-massacres-d-hitler.html

7. http://www.un-echo-israel.net/Des-Musulmans-sauvent-des-Juifs le 24 janvier 08

8. http://francefrexit.com/index.php/2018/04/26/leurope-est-une-idee-racialiste/