Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Un gala en hommage à Fréha prévu en octobre: Vers la création d'une Amicale des sportifs oranais

par H. S.

  Alors que l'idée d'une Amicale des anciens sportifs des clubs oranais poursuit son petit bonhomme de chemin, un grand gala en hommage à l'ancien joueur du Mouloudia d'Oran et de l'Equipe nationale, dans les années 1960-1970, Fréha Abdelkader, est prévu en octobre, à l'initiative de Hamid Bentria, en étroite collaboration avec d'anciens joueurs du MCO. L'annonce a été faite par les initiateurs de ce projet suite à la visite rendue au chevet de Hamou, ce supporteur charismatique du club des ‘Hamraoua' dont le nom est à jamais corrélé avec l'ancien célèbre kiosque qu'il tenait, faisant des années durant de cette placette du boulevard de la Soummam une plaque incontournable pour les fans du club et les férus du pari sportif et autres jeux de loto. Hamid Bentria s'est fait accompagner, en effet, d'anciens joueurs du Mouloudia d'Oran, issus de trois différentes générations, lors de sa visite effectuée, récemment, au domicile de Hamou, cloué au lit depuis un bon bout de temps déjà, et ce, dans un acte de réconfort et d'apaisement pour ce malade, mais également, une expression d'amitié et de fraternité et un vibrant témoignage de sympathie et de reconnaissance à l'égard de cet homme, qui a beaucoup donné au club, notamment, en termes d'encadrement du comité des supporteurs. Le moment était chargé d'émotion, de compassion et de souvenirs pour Sid Ahmed Belkadrouci, Abdallah Kechra, Habib Benmimoun, Abdelhafid Belabes, Abdelhafid Tasfaouat, El-Bachir Sbâa, Abdelkrim Hmida, Benyaghoub Sebbah, Nacer Benchiha.

L'action commémorative prévue en octobre, soit cinq ans, jour par jour, après le décès du défunt, décédé le 1er octobre 2012, à l'âge de 68 ans, en hommage à Fréha Abdelkader, de son vrai nom Benfréha, se veut, par ses initiateurs, « un mémorial qui doit s'inscrire dans le temps, un acte évocatoire annuel à l'égard de ce joueur, surnommé ‘Tête d'or' ou bien ‘Béka', qui a porté, pendant de longues années, le maillot rouge et blanc du MCO et qui est considéré comme l'un des meilleurs attaquants de sa génération, puisqu'il était le buteur n°1 du Mouloudia d'Oran, dans les années 1960-1970 ».

A propos du projet de l'Amicale des anciens sportifs des clubs oranais, M. Bentria indique que « ce projet, dont la présentation se fera de manière officielle et avec de plus amples détails, en marge du gala qui sera dédié, prochainement à Fréha, ne peut qu'aboutir et réussir car il est porté par les premiers concernés, les joueurs eux-mêmes, et non pas par des associatifs de tout bord qui ont fait du thème du sport un fonds de commerce et des joueurs un faire-valoir pour leurs pseudo-programmes, qui n'ont ni contenu ni impact et ont un seul et unique objectif mercantile d'engranger les subventions et les sponsorings à des fins personnelles. Il est grand temps de faire la rupture avec de telles pratiques abaissantes et humiliantes, à l'égard des anciens joueurs qui consistent à ne s'en souvenir que quand on a besoin d'eux comme comparses d'une mise en scène, où on leur remet devant le public, un cadre ou une montre murale en guise de cadeau de remerciement et de reconnaissance. A cet effet, les pouvoirs publics sont interpellés, plus que jamais, à donner plusieurs tours de vis, au mécanisme de délivrance et de renouvellement de l'agrément et d'assainir le paysage local qui foisonne en associations fantoches devenues incontrôlables par la force des choses ».