Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Aïn El Turck: 43 «harraga», dont une femme enceinte, interceptés

par Rachid Boutlélis

  Quarante- trois «harraga», parmi lesquels figurent une jeune femme enceinte accompagnée de son époux et trois mineurs, ont été interceptés par les garde-côtes de la Marine nationale, tôt, la matinée du jeudi, aux environs de 5h, au large de la localité de Bousfer-Plage, apprend-on auprès de la brigade de la gendarmerie de Bousfer.

Ces candidats à l'émigration clandestine se sont entassés dans 2 embarcations de fortune pour prendre la mer, quelques 3 heures plus tôt, à partir d'une plage du village de Cap Falcon, sur le territoire de la municipalité d'Aïn El Turck. Selon notre source, ces ‘harraga', venus de différentes zones de la wilaya d'Oran, ont tenté d'exploiter les bonnes conditions météorologiques, avec une mer calme et l'absence de vent, pour tenter la folle traversée vers les côtes ibériques. Ils ont été ramenés à terre par les garde-côtes et livrés aux éléments de la brigade de gendarmerie de Bousfer. Ils seront présentés, aujourd'hui, devant le magistrat instructeur près le tribunal correctionnel d'Aïn El Turck, pour tentative d'émigration clandestine.