Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

18 arrestations à Oran: Un réseau de passeurs démantelé à Kristel

par K. Assia

Un réseau de 18 personnes, impliquées dans l'organisation d'opérations d'émigration clandestine, a été démantelé, hier, à Kristel, par les éléments du groupement de la gendarmerie d'Oran. Les investigations, menées par les gendarmes, ont permis de récupérer trois véhicules légers, un camion ainsi que plusieurs moteurs d'embarcations pneumatiques et des jerricans de carburants, dont les candidats à l'émigration clandestine ont besoin pour leur traversée. Ces passeurs de ‘harraga' sont souvent mis en contact avec des jeunes désirant rallier, illégalement, l'autre rive de la Méditerranée. Ils leur procurent des embarcations, des moteurs, des gilets de sauvetage ainsi que le carburant, en contrepartie d'importantes sommes d'argent, que les clandestins doivent s'acqitter.

A l'heure actuelle, l'interrogatoire des mis en cause se poursuit ; ils seront présentés, aujourd'hui, devant le magistrat instructeur. Avant-hier, 22 candidats à l'émigration clandestine ont été interceptés au large des Andalouses par les garde-côtes. Depuis plusieurs mois, plusieurs tentatives d'émigration clandestine ont été avortées par les forces navales de la façade maritime ouest. En 2016, le phénomène a connu une ampleur alarmante, comme en témoignent les dizaines de tentatives mises en échec.

Plus de 760 candidats à l'émigration clandestine ont été interceptés à l'ouest du pays.