Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Blida - Campagne électorale : du déjà vu !

par Tahar Mansour

Mis à part l'apparition des affiches un peu partout à travers les villes et villages de la wilaya de Blida, la campagne électorale est toujours menée de manière plutôt timide. Quelques têtes de liste et deux ou trois chefs de parti ont animé des meetings à travers les communes de la wilaya mais qui n'ont attiré que peu de monde. Dans les quartiers où il y a des permanences ouvertes, l'activité n'est pas plus intense, sauf peut-être des discussions plus animées où des candidats essaient tant bien que mal d'attirer l'attention de quelques électeurs blasés par les promesses non tenues des autres prétendants qui ont été élus puis ont disparu pendant les cinq dernières années. Il y a des sympathisants et des militants qui essaient eux aussi d'attirer les électeurs, mais il faut dire qu'ils le font sans conviction puisque très peu se laissent prendre et écoutent leurs interventions enflammées. Un autre fait est aussi à retenir, c'est l'affichage sauvage qui a poussé des commerçants et des habitants à coller sur leurs devantures des avis demandant aux militants d'éviter l'affichage sur leurs murs. Quant aux discussions, elles ont toutes trait aux personnes qui se sont portées candidates et qui voient leurs vies décortiquées par des individus qui se basent essentiellement sur les rumeurs, rapportant des faits souvent mensongers à l'encontre des candidats, ou d'autres essayant d'encenser ceux qu'ils voudraient voir émerger et être élus à la députation, avec, toujours en filigrane, l'espoir de récolter des dividendes sonnants et trébuchants. Mais il demeure toujours étrange que ces discussions ne tournent encore qu'autour de sujets ‘'hors sujet'', mettant en avant le régionalisme, l'intérêt mesquin des uns et des autres, en oubliant l'essentiel : le bien de la Nation et sa survie, mais pour cela, il faudrait que le niveau de tous les candidats soit assez élevé et leur amour de la patrie assez fort, mais où sont-ils ?