Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Sénatoriales: Le candidat du FLN connu aujourd'hui

par A. Zerzouri

C'est aujourd'hui que le candidat du FLN qui se présentera à la course au fauteuil sénatorial, dont le scrutin est prévu pour le 29 décembre prochain, sera connu.

 Les élections primaires au sein du FLN sont, en effet, programmés aujourd'hui sous la supervision de deux membres de la commission exécutive nationale, Messieurs A. El-Djohri et A. Foudhil. Le Mouhafedh, qui nous a confirmé la date de la tenue de ces élections primaires (le 21 novembre), est confiant quant au bon déroulement de ces joutes électorales, estimant que l'égalité des chances, la transparence et l'ouverture de la liste des candidatures devant tous les élus locaux du parti, sont des facteurs qui poussent à la sérénité dans les rangs. Par contre, la bataille des coulisses a fait rage ces derniers jours entre les 7 candidats potentiels, qui ont sillonné pratiquement toutes les communes, chacun essayant de mobiliser les voix autour de sa candidature, usant bien évidemment de tous les moyens de conviction à la disposition de chaque candidat. Jusqu'au dernier moment, le silence sera bien gardé autour des noms de candidats qui vont se présenter à ces élections primaires, et l'on ne pourra s'assurer de la liste des prétendants potentiels au poste de sénateur qu'auprès des concernés eux-mêmes, quand ils veulent en faire la confidence.

 Ce sont, donc, ceux qui occupant des postes de responsabilité bien en vue au sein des assemblées locales élues, en l'occurrence le P/APW, au moins deux de ses vice-présidents (dont le Mouhafedh), ainsi que le maire de Constantine, qui avancent leurs candidature aux primaires du FLN, et d'autres élus de l'APW, qui seraient les plus intéressés par l'enjeu de ces prochaines élections sénatoriales. Chacun tentera de tirer profit de ses relations humaines, ou son influence, sur les élus locaux de sa formation politique, sans oublier de préparer le terrain des alliances avec d'autres élus de différentes couleurs politiques, pour peser de tout le poids nécessaire le jour ‘'J''. Sur ce dernier plan, on nous confiera que des contacts avancés sont d'ores et déjà noués, prévoyant dans ce contexte que des surprises de taille peuvent sortir de l'urne lors des élections sénatoriales.

 Rappelons que le RND a organisé ses primaires le 7 novembre dernier, qui ont débouché sur l'élection .Said Redouane (lui aussi élu au sein de l'APW), alors que le FNA a tranché la question en faveur de Said Derdour (élu de l'APC de Constantine)... en attendant que d'autres candidats se manifestent officiellement.