Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Agrumiculture: Une production de plus de 200.000 quintaux

par J. Boukraâ

  Une production de plus 200.000 quintaux a été réalisée par les plantations arboriculture et fruitière cette saison à Oran, a indiqué la direction des Services agricole. L'arboriculture fruitière est localisée en majorité dans les communes de Boutlélis, Aïn El Kerma, Misserghine et Bousfer. Pour ce qui est des agrumes une production de 31.000 quintaux d'agrumes a été réalisée durant la même période. 60% de la production a été réalisée par la commune de Misserghine. La superficie réservée à l'agrumiculture, à Oran, s'étend sur quelque 260 ha, dont près de 210 ha productifs. La majorité des terres productives se situent dans la daïra de Boutlélis.

Sept variétés d'agrumes sont produites, à Oran, dont la Thompson Navel, Washington Navel, le mandarinier, et clémentinier, la sanguine et le citronnier. Réputée pour sa culture des agrumes, notamment la variété ‘clémentine' dans la commune de Misserghine, la wilaya d'Oran a vu ces dernières années la superficie réservée à ces arbres fruitiers se rétrécir. La superficie réservée à ces agrumes, estimée à plus de 486 ha en 1999, a connu une baisse importante dans la région. Les fellahs déploient d'énormes efforts pour préserver leurs orangeraies. Certaines contraintes liées au ralentissement des investissements en matière de plantations, l'arrachage massif de plantations dans le cadre du PNDA, la dégradation du parc agrumicole, l'effet de sécheresse, les insuffisances hydriques, la faiblesse de système de lutte contre les maladies et autres ravageurs, la détérioration des systèmes de drainage, l'insuffisance des bonnes pratiques en agriculture et la remontée des eaux salines notamment, sont à l'origine de cette situation. Toutefois la labellisation de l'orange ‘Clémentine' de Misserghine est en voie de concrétisation. Pour ce projet, une Association locale dénommée ‘Producteurs de la Clémentine de Misserghine' a été créée pour superviser les étapes de labellisation et accompagner la Chambre de l'agriculture d'Oran. L'appellation de cette variété d'orange doit son nom au père Clément qui a réussi un croisement entre la mandarine ‘Youssou fia' et l'orange au goût amer de la région de Misserghine qui dispose de plus de 100 ha réservés à cette culture où activent 50 producteurs.