Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Les F et les E9 ou la Théorie du 100ème Singe

par Mimi Massiva

On raconte qu'un jour, l'empereur du Japon, en visite dans ses provinces, remarque, dans une ville, une cible avec une flèche plantée exactement au milieu. Un peu plus loin, il voit une autre cible fichée au même endroit, puis une troisième. À la 4ème cible clonée aux précédentes, l'empereur demande à rencontrer l'extraordinaire tireur. « - Oh non, lui dit un dignitaire de la ville, ça ne vaut pas la peine, c'est un idiot.- Un idiot ? Mais comment un idiot peut-il tirer avec cette adresse quasi divine ? – C'est simple. Il plante d'abord la flèche. Après quoi, tout autour, il dessine la cible. » (1)

Au virus exterminateur, il ne manquait plus à notre confinement que l'ultime distraction nommée racisme. La dernière diablerie de la boîte de Pandore des «Big Money». : «Tranchons le mot: le racisme est un faux problème, mais il divisera les hommes et comme tel, il les rend gouvernables, il oppose» à des malheureux, les malheureux qui se retourneraient contre une domination, le plus souvent injuste, s'il permet aux victimes de jouer les victimaires en leur offrant d'autres victimes sans défense... les Pauvres Blancs restent des gueux, la couleur de leur peau les payant de leur gueuserie et les persuadant qu'ils ont les vertus les plus rares. L'on voit ici, les avantages du système, le supprimer d'un trait de plume est impossible... » (2) Le pire, c'est quand on se trompe de cible.

Les gueux voient la solution dans l'élimination d'autres gueux. Le policier n'est-il pas aussi un gueux avec une arme ? Quand il tue c'est souvent une bavure. Le dernier gradé en uniforme n'a aucun intérêt à éliminer la plèbe d'en face.

À moins qu'il soit sous l'emprise de quelque drogue ou qu'on lui en donne l'ordre comme les grands criminels de Nuremberg. Entre la menace de la hiérarchie ou le lynchage de la foule, il joue sa peau. Notamment quand le coupable, la victime et le Président n'ont pas la même couleur de peau, racines ou croyances. Aux USA, jamais la police n'a tué autant de Noirs que sous la présidence d'Obama, qui se dit 100 % Noir alors qu'il ne l'est qu'à 50 %, si on croit la génétique. Sans parler de son éducation 100 % blanche avec une mère et un beau-père qui travaillaient pour la CIA, dixit Thierry Meysan... Qui mieux que le site de ‘Jeune Afrique' pour parler de l'esclavage : « La traite négrière est triple : l'occidentale (la plus dénoncée), l'intra-africaine (la plus tue), l'orientale (la plus taboue). » (3) Si les Hommes naissent tous égaux, toute sélection est louche. Mais depuis Spartacus, les esclaves ont cessé de revendiquer la liberté pour tous. Il suffisait juste de les classer par ordre de couleur pour torpiller la menace de leur union...

D'après «eune Afrique», au Sahel en 2017, une tête noire rapporte 400 euros, moins qu'un mouton de l'Aïd. L'esclavage arabe fut bien efficace dans ce domaine, notamment en ce qui concerne les eunuques. Pourtant, il y a des Noirs exceptionnels : les Pygmées. Ces petits « sauvages » n'ont connu ni l'esclavage, ni la colonisation. Malheureusement, les multinationales avec la complicité des nababs sur place, ont détruit leur habitat: la forêt.     

Avec les armes habituelles qu'on connait bien: alcool, Coca-Cola, McDo, drogues, etc. Meme méthode utilisée envers les Amérindiens.       

On ne parle pas de la pire: l'arme biologique. Des Anglais offrant des couvertures empestées de la variole pour les contaminer. Ou brisant les doigts des femmes et des enfants qui travaillaient le coton du temps où les Indes croyaient défier l'Empire. (4) On voit que cela marche pour les gueuses aussi, les femmes.

La révolution russe de 1917 fut déclenchée par la grève de 200.000 travailleuses du textile, un jour de la fête internationale de la femme. Et dire que le 8 mars est né d'une autre grève de travailleuses, dans le même domaine, mais chez l'adversaire. Généralement pauvres, amoindries par des siècles de soumission et façonnées selon les désirs des hommes, les femmes sont plus aptes à jouer le grain de sable. Quant aux enfants, du siège arrière, la modernité les propulse dans celui du dessus sans savoir s'il y est. Avec une école de plus en plus pressée de les récupérer. Au point, où elle les prendrait bien au berceau ou directement des bras de la sage-femme...

On l'a compris, tout « isme » dépossède, infériorise et finit par diviser à la verticale et l'horizontale. D'après les statistiques us, plus de 89% des Noirs sont assassinés par des Noirs et 81 % de Blancs par des Blancs. Sans surprise. Généralement, la victime connaît son assassin. Si l'Homme tue pour le motif de la pigmentation de peau, l'espèce humaine aurait dû disparaitre avant l'an 0. Le meurtre coûte cher, risqué.

Il faut qu'il soit rentable

Y compris le crime d'honneur qui, de nos jours, relooké, fait partie du PIB. Bonne image, zéro risque et esclavage sexuel garanti. En Occident, moins hypocrite, on est déjà à l'ère des actrices porno et des toubibs cinglés pour piéger un Pr Raoult via le prestigieux magazine de santé, le Lancet. Et dire que le remède de ce dernier, l'hydroxycloroquine, est une fabrication de Big Pharma pour éradiquer l'herbe magique des Anciens, l'Artemisia (chih en Algérie).

Comme tous les « 10 anti-commandements », il fallait stopper l'esclavage, le temps de le perfectionner. Pour passer du colonialisme agonisant à l'impérialisme conquérant. Qui mieux qu'un Français de souche et d'origine comme Zemmour pour dire: «les Américains nous ont libéré pour nous asservir. » Et un BHL de répondre que, la première chose qu'il a faite après le déconfinement, c'est d'aller secourir les migrants en Grèce, sous la camera larmoyante de Paris-Match. (5) Comparons la Libye et le Sahel d'avant BHL avec celui d'aujourd'hui: «Sahel, le grand embouteillage; Sahel, des catastrophes en cascade; Sahel, l'entêtement; Sahel, l'OTAN en embuscade etc.» (6) Souvenons-nous de la France d'avant SOS-Racisme. Fondé par BHL en 1984 sous la monarchie mitterrandienne. «Tonton», à peine élu s'empressant de demander de l'argent à l'Arabie saoudite pour payer les fonctionnaires français. Mieux que la fourmi non prêteuse, les Serviteurs des Lieux Saints, n'ambitionnent que de continuer à «servir» qui on sait. Il a fallu qu'il soit cloué sur son lit de mort pour dire que la France est en «guerre à mort» avec l'Amérique... Que dire des Allemands qui reconnaissent le lien de leurs patrons avec la Seconde Guerre mondiale. Sans parler de la délocalisation de leur savoir-faire pour un rêve qui fut nazi d'abord : l'Empire.

Et le fameux plan Marshall conçu pour aider l'Europe laminée par le tsunami hitlérien. En réalité, pour le «miracle» économique des ennemis d'hier: l'Allemagne et le Japon. (7) Pas étonnant que l'Algérie, un bled au vierge pedigree, s'offre une Concorde nationale en effaçant les victimes et les patriotes de la liste des bénéficiaires. Que dire de la libération des ex indigènes grâce à la même baraka combinée. Où les traîtres survivent aux héros. Où le Grenier de Rome passe aux OGM de Monsanto. Finir par s'offrir gratuitement à l'ancien maitre devenu, entre temps, le second gendarme d'un Ordre mondial sous les bottes de l'Oncle Sam.

A l'ère du virus couronné à 4 pattes au lieu d'en avoir plus. Preuve d'un traficotage pas naturel, dixit le Prix Nobel Montagnier. Au grand bonheur des théoriciens du complot, pondeurs de Fake news, qui les premiers prononcent le mot du laboratoire de Wuhan.    

Dont on ne sait s'il est chinois, français, américain ou les trois à la fois.

L'essentiel, les multimilliardaires arrivent à notre secours dont le plus célèbre est Gates et ses vaccins miraculeux. Il ne reste au gueux grincheux qu'une ultime prière: «dessine-moi un idiot !» : «N'est-il pas piquant de voir nos maîtres tomber les masques, précisément au moment où ils veulent nous les faire porter sans aucune justification scientifique, comme simple marque de soumission ? » (8) Le Pr Denis Rancourt, chercheur canadien eut la drôle idée de faire une méga enquête en étudiant toutes les études scientifiques de 2009 à 2019 sur l'efficacité du masque. N'ayant trouvé aucune preuve scientifique, il conclut à son inefficacité. Dans une interview, il explique le pourquoi de l'inutilité de ce genre de barrières.

Les virus sont véhiculés par de micros gouttelettes dans l'air que rien ne peut stopper. À part se munir des pieds à la tête d'une tenue spéciale. Comme celle qu'on voit dans les films d'anticipation où le Terminator est un virus mortel. Ou chez le personnel des laboratoires comme celui de Wuhan. Haute sécurité exigée à vous faire ressembler à un monstre extraterrestre avec une combinaison de cosmonaute.

Le tout relié à des tubes, tentacules de pieuvre géante et le dos métastasé de bombonnes d'oxygène... En bon vieux scientifique, il livre ses preuves en chiffres avec zéro conflit d'intérêts et zéro ambition politique. Sans surprise, l'article fut censuré après 400.000 vues pour cause « évocation de l'inefficacité du masque qui va à l'encontre des recommandations de la Santé publique. » (9) Une réponse aussi scientifique que le « Médecin du monde », patron de Microsoft.

A l'ère du mondialisme et village planétaire, la vieille et aveugle censure s'invite à tout va. Peur contre peur. A la sempiternelle question «avez-vous une preuve ?» L'imbattable réponse: «et vous avez-vous une preuve ?» D'un côté la preuve c'est les dires de l'OMS, de ses scientifiques qui y travaillent et des medias, propriétés des «Big Money». De l'autre, les dires de quelques scientifiques isolés, généralement à la retraite ou morts, qui ont cessé de voter depuis leurs dernières dents. Et qui ne peuvent s'exprimer que sur la Toile appartenant à leurs puissants adversaires. Généralement en comptant sur le don d'un euro pour continuer à s'exprimer.

Dans un monde où seul l'argent est l'être pensant, les dominants n'affrontent pas, ils censurent.

Entretenant le dogme qu'il faut vivre dans l'ignorance pour espérer mourir en savant. Par définition, un dogme n'a aucun «pourquoi». Il suffit d'y croire.

On a fait une expérience avec 5 chimpanzés pour le prouver. On a mis des bananes en hauteur et une échelle pour y accéder. Quand l'un d'eux monte pour arracher une banane, une décharge électrique est envoyée à ceux qui restent en bas. Quand ces derniers arrivent à faire le lien avec leur souffrance, ils se jettent sur le coupable pour l'empêcher d'accéder au fruit. Puis les chercheurs remplacent l'un d'eux par un autre en stoppant le courant. Même réaction. Et ainsi de suite jusqu'à changer tous les cobayes.

Le phénomène persiste avec des cobayes qui n'ont jamais subi de décharge électrique. Dans le monde arabo-musulman, on croit que la femme est inferieure à l'homme, le Noir au Blanc, le dominé au dominant quel que soit leur QI. Pour cesser d'y croire, il faut un traumatisme et l'aide d'êtres d'exception. La plainte d'un poète Senghor : « Dieu, je suis fatigué. Je suis né fatigué...» Ou des Aimé Césaire qui habite une «blessure sacrée ; une soif irrémédiable; un voyage de 1.000 ans ou une guerre de 300 ans...».

Le tout au pluriel parce qu'on ne sait pas de quel esclavage il parle. De celui qui est un non-dit, l'Africain ? Le tabou, l'Arabe ? Ou le seul qui compte, l'Européen. Les Arabes et plus tard les Européens achetaient bien le « bétail » dans des marchés africains.

En ce siècle où on commémore n'importe quoi, on sacralise le « plus jamais-ça », on profite pour amputer la mémoire des amnésiques.

Et la psychologie le dit : l'être infériorisé finit par intégrer son infériorisation et la transmettre à ses descendants. De nos jours, on constate aux USA, que le Blanc déchu, éjecté par le système, finit par rejoindre le Noir, dans le triste palmarès des statistiques : chômage, santé, abandon de famille, boisson, drogue, enfants en errance, prison... et espérance de vie limitée.

On estime que 3 travailleurs sur 4 ne retrouveront jamais un boulot grâce au virus couronné. Ce n'est pas la couleur qui fait la misère, mais l'inverse. Dans son livre « Le Temps des Fous » paru en 2017, Lewis Lapham compte pour les seuls ménages américains, 17.500 milliards de pertes nettes durant la récession de 2007-2009 : «... des 30 ans de la guerre de classes, lancée par les riches, de plus en plus apeurés, contre les pauvres, de plus en plus en colère : l'essentiel de la richesse nationale (réelle et virtuelle, animale, minérale et végétale) concentrée entre les mains de 10 % de la population ; plus de lois limitant la liberté des personnes, moins de lois restreignant la licence des propriétaires ; la lumière , la terre et l'air publics systématiquement confisqués au profit du privé...Chaque locataire de la Maison-Blanche , de Reagan à Obama, ravi de se placer au-dessus des lois ; un discours forgé par des médias qui présentent les candidats à la présidence comme des concurrents de jeux télévisés dont on rit, jusqu'au jugement rendu le soir de l'élection devant le trône des cameras par lesquelles et pour lesquelles ils sont produits.» Pourquoi avons-nous si peu résisté ? De nos jours et après la disparition de l'URSS, la question de Soljenitsyne non seulement ne se pose plus, mais elle s'inverse. Pourquoi résister ? » Une question qui s'étend au monde entier. En pleine pandémie virale, les deux as du virus divisent la planète. Si on ressuscitait Hippocrate, pas sûr qu'il ne ferait pas un procès pour retirer son nom du Serment. Sur le terrain, l'affaire se retrouve biscornue avec deux justifications injustifiables. Les deux se référant à la science, mais qui du Pr Raoult ou du Dr Fauci est Docteur Jekyll ou Mr Hyde ? « A qui livrez-vous vos enfants ? » Telle est la Question. On la doit au premier sans assurance que le second perdrait. En attendant, dessine-moi un maboul. Pour cela, il existe une méthode efficace qui se base sur l'élimination des repères. Les nazis l'utilisaient dans les camps de concentration. Par exemple en changeant les ordres à tout moment. A la fin, la victime se retrouve à jouer sa vie aux dés. Méthode reprise et perfectionnée par la CIA, notamment, après le 11/09/2001. Le prisonnier est plongé dans un endroit sombre, les oreilles bouchées et les yeux bandés. D'instinct, il tend les deux mains pour repérer les obstacles. Reflexe de n'importe quel aveugle. Seulement, à peine effleuré, le maudit mur change de place. Le second, qui devait être là, n'est plus là, projeté à plusieurs mètres plus loin, etc. Satan n'aurait pas inventé danse plus endiablée. Aucun élément n'est fixe. Tout y passe y compris le sol. A la fin, le malheureux s'agenouille au centre et s'immobilise. En état de sidération. Le cerveau en vadrouille avant de s'éparpiller. (10). La gestion de la Covid-19 en est le parfait exemple à grande échelle. Ordre et contre-ordre, apparition-disparition, vie-mort. Le Pr Raoult nous dit que c'est politique. Pour le Dr Fauci, c'est hautement sanitaire. Aux USA et au Brésil, ceux qui soutiennent le Président, sont avec le Pr de Marseille : pas de peur, pas de confinement et un seul remède, la chloroquine. Quant aux opposants au Président, ils suivent le Dr officiel : confinement, masque et prière pour les croyants. (11) Et pour le reste, pas d'originalité, tous pareils : des hôpitaux vides, disparition des masques, de la chloroquine et l'explosion des amendes pour renflouer les caisses et les poches. Et comme, nous le précise Jacques Attali, la finance dirige la politique. Et tout ce beau monde est gauchiste. C'est l'inversion qu'on n'attendait pas et possibilité d'accaparer le pouvoir via le virus couronné. Pourquoi a-t-on si peu résisté ? (Soljenitsyne). En Occident, certains pointent du doigt le fluor de l'eau. Enième héritage nazi pour rendre amorphes les détenus des camps de concentration. Pour la bien-pensante OMS, le fluor est là pour lutter contre les caries. Blague à faire rire jaune un dentiste. En Algérie, ce dont on est sûr, c'est de la présence du chlore. Qui parfume généreusement autant le contenu que le contenant. Pas si innocent s'il provoque des hémorragies cérébrales. On le sait depuis la guerre du Vietnam où l'armée US en abusait pour protéger la santé de ses G.I. Oui, les Européens se soucient beaucoup de la qualité de leur eau et de leur air. Débat quasi inexistant chez nous. Pourtant, pour tous les êtres humains, la priorité des priorités est la règle des 3 : « On ne peut pas vivre 3 minutes sans oxygène, 3 jours sans eau et 3 semaines sans aliment. » La qualité de l'eau, de l'air, de la nourriture est un sujet basique y compris chez les Amérindiens. Infiniment moins dangereux que le sujet de la liberté, du « dégage-système ». Manipulé ou pas, le ‘Hirak' peut ressusciter en ce sens ; la santé avant la liberté ou l'inverse ? Cela dépend. Par exemple un financier opterait pour la pancarte de la liberté alors que son compère le politicien, choisirait la santé. Cela permettrait aux deux de protéger leur bisness, sans s'affronter. Nos maladies et nos chaînes font leur richesse. C'est pour cela qu'en Europe, en pleine pandémie, les responsables se montrent plus bio que jamais. En France sous l'ex banquier, Macron, on parle même de libérer les semences. Dans une ville comme Montpellier, certains se mobilisent pour faire revenir les hirondelles. Projet, baptisé le Printemps des Hirondelles et déjà raflant le Grand Prix d'action... Si une hirondelle ne fait pas le printemps, elle cohabite avec l'Homme depuis des milliers d'années. Fait son nid au-dessus de sa fenêtre et se nourrit d'insectes volants qui lui sont nuisibles, les moustiques ! Ces insectes qui se sentent si bien en Afrique. Dans la position de cobaye, il vaut mieux être dispersé que sidéré. D'après le site des « Carnets de la psychologie politique », les génocides sont apparus avec le siècle des Lumières au moment où l'Homme, arraché à la nature, se transforme en dieu ou objet. Forcément, il fallait détruire, « construire et se re/déconstruire. » Mathématiquement parlant, une division n'est qu'une soustraction. Nietzche l'a compris en désignant la pitié comme le plus grand danger. On le constate, en ces temps de perte de l'esprit, fluor ou pas. Donnons la parole au Professeur, auteur du bestseller, La Mondialisation des pauvres : «...A ce stade, il y a une question importante qui doit être abordée. La pandémie de la Covid-19, qui repose sur des données manipulées...Les mensonges et les pots-de-vin sont la force motrice. Les politiciens et les scientifiques sont cooptés. Tout cela dans le but de justifier la « distanciation sociale » et d'imposer le fameux « verrouillage »... Mais pourquoi ces questions n'ont-elles pas été soulevées par la campagne antiraciste ? » (12) Et pourquoi les Arabes et les Africains, quand ils se révoltent mettent le feu dans leur quartier au lieu de demander aux dominants Blancs pourquoi soutiennent-ils leurs dictateurs autoproclamés et hyper corrompus ? Pourquoi pillent-ils leur pays ? Un pillage qui les transforme en déracinés à tout risque chez les responsables de leur déracinement. Et s'étonner de les voir se venger au lieu de remercier ? Et le Pr de se demander : « Qu'est-ce qui compte en 2020 ? Ce que BlackLivesMaster n'aborde pas, c'est que les Afro-Américains sont les victimes de la campagne de peur de la pandémie Covid-19 ce qui, dans la pratique contribue aux divisions... les organisations caritatives et les fondations milliardaires (dont Soros, la Fondation Ford, Rockefeller et autres) financent les ONG antiracistes...        

Black Lives Matter est de plus en plus inondé d'argent liquide, récoltant des promesses de plus de 100 millions de dollars de la part de fondations libérales (2016)...Ce financement s'ajoute aux 33 millions de dollars du principal donateur du Parti démocrate , George Soros, ainsi qu'aux subventions du Center ». Rien de nouveau sous le soleil. Notamment quand le Système expert en leurre, fabrique sa propre opposition. Heureusement que le philosophe chinois nous rassure, en affirmant, que le bonheur naît du malheur et que le malheur est caché dans le bonheur. (Lao Tseu, fondateur du taoïsme). On comprend pourquoi la Chine ne s'écroule que pour mieux s'envoler malgré son « obésité ». Les historiens notent qu'ils ont toujours été les plus nombreux. C'est rassurant pour notre fertilité. Et du haut de leur Olympe, l'objectif des Saints est de sauver les « damnés de la Terre » en premier : l'Afrique et le monde arabe. Les Noirs et les Bronzés seront les premiers à bénéficier des vaccins. « Covid-19 : les dirigeants africains viennent d'approuver le vaccin mondial de Bill Gates pour 300 millions d'enfants du tiers-monde.» Question : en cobayes ou en malades ? Qui survivra, répondra. « ... Le rôle de la Fondation Gates...dans le financement de la recherche d'un vaccin contre le Covid19 a été un point particulier, préoccupant, en grande partie en raison de la réputation du couple en tant que partisan radical de l'avortement et du contrôle de la population. » Selon Fox Business, l'épouse Gates rassure les descendants d'esclaves : « ...Ici aux USA, ce sont les Noirs qui devraient être les premiers à être vaccinés ainsi que de nombreux indigènes, des personnes présentant des symptômes sous-jacents et des personnes âgées. » « Il est important que les gens comprennent pourquoi tant de personnes se méfient de la Philanthropie de Bill Gates et ses semblables et pourquoi tant de personnes réagissent avec suspicion aux opinions médicales d'un certain secteur de nos élites, explique Jonathan Van Maren de LifeSiteNews , c'est parce qu'ils nous mentent sur l'avortement, jour après jour, et nous disent que détruire un enfant dans l'utérus est un « soin de santé» et un « service essentiel ».

C'est parce qu'ils nous disent que la pilule contraceptive n'a pas d'effets secondaires et qu'elle est aussi un « service de santé », que la pilule abortive est sûre et l'avortement n'a pas d'impact négatif sur les femmes et des centaines d'autres mensonges que nous savons être des mensonges. » (13) Il est vrai que beaucoup dénoncent la présence de fœtus avortés dans la composition des vaccins. Une question d'éthique et de santé, l'Homme peut-il être cannibale sans risque ? Et en sus, ce coronavirus attire de plus en plus l'hostilité d'assermentés d'Hippocrate et pas des moindres.

En Angleterre, les musulmans se réveillent en se demandant si le vaccin est halal. Notamment contre un virus plutôt cool. Nombre de morts, chiffres disponibles sur le site de l'OMS (début 2020 jusqu'au 1er mai) : - Coronavirus (237.000) ; - Malaria (327.000) ; - Suicides (358.000) ; - Accidents de route (450.000) ; Cancer (2.740.000) ; Malnutrition (3.731.000) ; - Maladies infectieuses (4.331.000). (14) Sans parler de la générosité exceptionnelle de l'Etat, notamment aux USA : « Le sénateur Dr Scott Jensen...a reçu un document de 7 pages qui lui a montré comment remplir un certificat de décès comme « diagnostic Covid-19 » même lorsqu'il n'y a pas de test de laboratoire confirmant le diagnostic. » Selon Jensen : « En ce moment Medicare détermine que si un patient est admis à l'hôpital pour une Covid-19, vous recevez 13.000 dollars...sous respirateur,... 39.000... Personne ne peut me dire, après 35 ans dans le monde de la médecine, que parfois ce genre de choses a un impact... » (15)... Que dire des autres fléaux modernes comme le diabète, le cœur, l'obésité, les maladies respiratoires causées par la pollution, les guerres et les génocides dont les « Big Money » sont responsables en particulier Bill Gates... Robert F. Kennedy Jr, Président de Children's Health Defense, nous explique comment Bill Gates contrôle la communication mondiale et la censure : « Bill Gates est le plus grand producteur de vaccins et le plus grand donateur de l'OMS, depuis que...Trump a interrompu le soutien américain en attendant une enquête sur...la crise du Covid-19 par l'OMS...Ses agences commercialisent, maintenant, des armes pour son empire du vaccin. En janvier 2019, M. Gates a demandé à l'OMS de déclarer que l'« hésitation à l'égard des vaccins » constituait une « menace mondiale pour la santé »...signalant ainsi une ruée vers l'or de l'industrie pharmaceutique mondiale pour rendre les vaccins obligatoires à tous. Gates a maximisé ses dons au président du comité du renseignement, Adam Schiff. En février 2019, Schiff a écrit à Facebook, Google, Amazon leur demandant de censurer « la désinformation sur les vaccins »... « Les vaccins sont à la fois efficaces et sûrs, a écrit Schiff. Il n'y a pas de preuves que les vaccins provoquent des maladies mortelles et invalidantes. » Un an plus tôt, il avait poussé un projet de loi visant à augmenter le budget de l'administration du tribunal des vaccins à 11. 200.000 dollars afin de réduire les retards dans la mise en place des vaccins. Le tribunal avait versé 4 milliards de dollars pour les décès et les handicaps liés aux vaccins... » (16).

On remarque que les usines de M. Gates passent des vaccins aux armes et vice versa. Sans état d'âme, la main qui « sauve » l'enfant est la même qui peut déchiqueter avec la bombe d'un drone ou une kalachnikov. On comprend pourquoi, l'armée est sollicitée pour la vaccination de masse. Pourquoi l'Afrique est allée jusqu'à inventer les faux carnets de vaccination. Pourquoi subit-elle des génocides et guerres civiles à répétition en sus d'être fournisseuse des cobayes pour BigPharma ? En France, dernièrement, une loi permet aux propriétaires d'animaux de les livrer aux laboratoires. Au début de la Pandémie, en Chine, des animaux furent jetés par les fenêtres. Heureusement l'intelligence artificielle s'étend aux animaux. Robot sans virus transmissible, sans exigence et efficace à souhait. La re- « déconstruction » des nouvelles « Lumières » de Gates, l'accoucheur du nouveau monde, s'offre le bébé à la sortie du ventre maternel : « Le vaccin contre le coronavirus pourrait faire partie de la vaccination systématique des nouveau-nés. » On voit mal des pays comme l'Allemagne et le Japon s'y précipiter. Discrimination positive ou humanisme « gatesienne », ils seront les derniers servis au bonheur vaccinal de tous: «... M. Gates a souligné dans son bloc que les vaccins doivent être sûrs et efficaces, même s'ils font l'objet d'une procédure accélérée... « Je pense que les pays à faible revenu devraient être parmi les premiers à recevoir le vaccin, car les gens risquent beaucoup plus de mourir en ces endroits...La mise en circulation du vaccin dans des pays à faible revenu, pourrait sauver des millions de vies.» Il est plus facile de dire que de faire vacciner toute la population mondiale et certaines personnes pourraient attendre le vaccin pendant des années. Il a également rappelé que la Fondation Gates travaille sur une chaîne...de plusieurs types de vaccins qui coûteront des milliards... « Les gouvernements doivent rapidement trouver un mécanisme pour mettre à la disposition les fonds nécessaires. » (17) Madame et Monsieur utilisent les mêmes mots, virus « sûr et efficace. » Ils torpillent le dicton, à tout seigneur tout honneur. La fièvre antiracisme tombe à pic. Au point où l'Eglise, après avoir avalé l'hostie qu'Eve peut très bien être le premier homme-femme et Adam, la femme-homme sortie des côtes, la voilà se demandant si la statue du Christ n'est pas raciste. Sans doute, une façon de l'épargner de la démolition avant de la repeindre. C'est sans doute Saint Augustin qui s'est demandé pourquoi Dieu a crée la femme. Avant de penser à la procréation. Avec l'utérus artificiel et le vaccin contre le cancer de l'utérus, le fameux Gardasil, on condamne bien la gueuse avant le gueux. Dans une civilisation des armes et notamment biologiques, Eve est un non-sens. Banni de l'histoire et des universités, ressuscité dans l'urgence par un monde en sidération, Albert Caraco, un philosophe pas comme les autres, en est convaincu: «La paix du monde veut que le principe féminin l'emporte, je n'articule là rien d'extraordinaire, les femmes et la paix s'accordent et même cela parut un motif de mésestime à leur endroit puisque la guerre a passé pour la source des vertus...Je comprends à la rigueur que les hommes puissent être juifs ou chrétiens et plus encore musulmans, mais qu'une femme veuille consentir à l'être au lieu de renvoyer les 3 systèmes dos à dos, m'étonne d'autant plus qu'il est des femmes raisonnables et sensibles. Or qu'est-ce qu'elle y trouve à l'avantage de son sexe ? Un lot d'insultes proférées par les plus saintes bouches, à commencer par Dieu...Nous attendons après trop de prophètes, une prophétesse.» Glissons. L'Algérie africaine et arabe est en bonne position. On imagine les vaccins déjà débarqués. Qui sait ? En tous les cas, si les caisses sont vides et les indigènes lessivés et séchés, on a les bijoux de famille. Pas ceux des femmes, liquidés à l'Indépendance. Un bled riche avec un peuple pauvre, ça rassure le bienfaiteur et le malfaiteur... Pourtant, les chiffres officiels démontrent que les 15 pays les plus riches sont les plus atteints. Et ce sont eux, qui sont hostiles aux vaccins et notamment à celui de la Covid-19. Partout, en Allemagne, en France, au Canada, en Suisse...et bien sûr aux USA, la bataille fait rage. On mobilise des avocats, des toubibs, des sommités dans le domaine y compris des Prix Nobel. Ils savent que leur tour viendra. De défaites en défaites, nous volons vers la victoire. « Les riches qui règnent sur une société en voie d'effondrement, s'achètent seulement le privilège d'être les derniers à mourir de faim. » (Jared Diamond) ... De « gouverner, c'est croire » (Machiavel), on est passé de « croire, c'est vacciner ». Dessine-moi un « pays à faible revenu ». À l'exception du Venezuela et de Cuba : « Le Venezuela, malgré les attaques crapuleuses qu'il subit fait tellement mieux que nous (France) dans la lutte contre le coronavirus, avec l'aide de Cuba, que l'ONU vient de lui demander l'autorisation d'étudier sa stratégie de surpression de la pandémie pour la reproduire dans d'autres pays. » (18) D'après la carte en ligne en temps réel de l'OMS : Venezuela, 10 morts (taux 0,3 par million), 334 infectés ; prise en charge gratuite. Qui dit mieux ? Revenons au combat des deux titans: Pr Raoult et Dr Fauci. Deux sommités naviguant sur deux lignes parallèles sans quitter la géométrie plane euclidienne. Impossibilité de trouver un point commun. Le premier, 68 ans, plus célèbre avec un remède pas cher qui guérit les malades partout dans le monde y compris Trump. Né en Afrique, proche des Africains, mauvais élève à l'école qu'il quitte à 17ans pour bosser dans les navires. Deux ans plus tard, il passe le bac lettres en candidat libre. Son paternel toubib n'accepte de financer les études que de son choix. Pour notre malheur, le cancre aurait pu vouloir devenir acteur, policier, mercenaire, pirate ou pire politicien. Malgré tout, le vilain petit canard arrive à faire partie des meilleurs infectiologues de la planète. (19) Classé 1er au monde pour les maladies transmissibles en 2020 (20). L'autre, 79 ans, le plus grand expert des maladies infectieuses aux USA. Impact planétaire, plus de 45 doctorats honoris causa. On ne compte plus le nombre des Académies prestigieuses dont il est membre, des Conseils d'Instituts scientifiques, aux sociétés de recherches jusqu'aux Associations et comités de rédaction de journaux y compris de l'édition. Sans oublier sa participation-collaboration dans plus de 1.000 publications scientifiques. Tout y est les arts, les sciences et les lettres. Sans parler des prix et médailles y compris à l'international. Tout en étant conseiller à la Maison-Blanche depuis Reagan. (21) En face de lui, le Pr Raoult paraît un pygmée fixé à sa jungle marseillaise. Passons aux détails : Fauci déclare au Congrès : « Rien ne garantit que le vaccin sera réellement efficace...Il a également averti qu'il y avait un potentiel pour un vaccin pour rendre le cours de la maladie encore plus fort...Un autre souci parmi les épidémiologistes, a déclaré Fauci, est que le vaccin se retourne contre et renforce le virus. » (22) « Fauci citant « une perturbation inquiétante » dit au Congrès que le virus n'est pas sous contrôle...Avant d'affirmer : « Le virus ne va pas disparaitre. »...Il a dit qu'il était « prudemment optimiste » pour la réalisation du vaccin. Il a également promis aux législateurs qu'il ne permettrait pas à aucun vaccin d'être mis sur le marché tant qu'il n'aurait pas été prouvé à la fois sûr et efficace. Et même alors, il peut y avoir différents vaccins pour différentes populations et certains peuvent nécessiter des rappels. » (23) L'octogénaire, toubib de 6 présidents us, croulant sous les médailles scientifiques, préfère la dangerosité d'un vaccin au remède basique, confirmé et pas cher d'un Pr Raoult : « Scientifiquement parlant, je ne crois pas qu'on puisse assurer que ce traitement fonctionne. » (24) Remarquons comment il va allégrement du conditionnel au présent. Etrange accusation de la part de celui qui plane en solo au sommet de la santé mondiale. Au point de défier Trump. Pour son immunité, mission accomplie auprès des élus. Maitrise de la sémantique surfant en Superman au-dessus d'un volcan de points d'interrogation et suspension à l'infini. En clair, c'est le flou à conjuguer à tous les temps. On retiendra que le virus n'est pas sous contrôle, qu'il ne va pas disparaitre et que le vaccin, celui administré aux Américains, sera sûr et efficace. On se demande que serait un vaccin ni sûr ni efficace quand on voit les résultats des précédents. Quant des toubibs nous disent : 1-on n'a pas isolé le Covid19 ; 2- les tests sont tout sauf fiables ; 3- « Personne n'est mort du coronavirus » ; 4- un Prix Nobel obtenu 1980 pour avoir prouvé que la vaccination de masse est une aberration scientifique. Réponses : 1- Dans un article de 30 pages dans la revue NéoSanté 101, le Dr canadien David Crowe dit qu'on n'a aucune preuve que le virus a été isolé. (25) 2- Pour le Dr Pascal Sacré, la fiabilité des tests se résume à : « - Des faux négatifs (vraies malades non dépistées ) ; - Des faux positifs (des malades qui n'en sont pas) ; - Des tests qui repèrent des fragments de virus et non le virus lui-même ( un manque de visibilité que partage le Dr Crowe...) ; - Des tests qui ne qualifient pas la charge virale, l'élément le plus important ; - Des kits de tests infectés par le virus lui-même : vous pouvez l'attraper en vous faisant dépister ! » (26) Le Dr Sacré s'inspire d'un expert international, John P.A. Loannidis, Pr de médecine et chercheur de l'école de médecine et l'école d'humanité et de sciences à l'université de Standford. Ce Directeur du Stanford Prevention Research Center... est formel : «Alors que la pandémie de coronavirus s'installe, nous prenons des décisions sans données fiables. » 3-Personne n'est mort du coronavirus, déclare le Dr Stoian Alexov, célèbre pathologiste européen et président de l'Association bulgare de pathologie, dans une interview réalisée le 8 mai par le Dr Stoycho Katsarov, président du Centre pour la protection des droits des citoyens à Sofia et ancien vice-ministre de la Santé. (27) Le Dr Alexov affirme que lui et ses collègues de toute l'Europe n'ont trouvé aucune preuve de décès dû au coronavirus sur ce continent. Il qualifie l'OMS d' « organisation criminelle » qui est en train de créer le chaos mondial en utilisant la peur sans fournir de preuves vérifiables. Il précise que de nombreux décès en Italie considérés causés par la Covid-19, ont été vaccinés contre la grippe H1N1. D'après lui, le vaccin détruit le système immunitaire. Pour le Dr Alexov et le Dr Katsarov, les conséquences seront qu'il y aurait beaucoup de morts de cancer et autres maladies à cause de la fermeture des hôpitaux et interruption des traitements. Ils ont observé que la peur et le stress diminuent considérablement le système immunitaire. Et le Dr Alexov d'ajouter : « je peux affirmer à 200 % que toutes les maladies chroniques seront plus graves et plus aigues... cette pandémie n'est pas celle du virus, mais de la peur et du stress. »...L'auteur note que le Dr Alexov pratique la médecine depuis 30 ans, son dossier est irréprochable avec d'importantes responsabilités. On se demande quelle mouche l'a piqué pour qu'il ose se tirer une balle dans les deux jambes quand on sait que le financement de la pathologie provient de l'Etat qui obéit aux directives de l'OMS ? Réponse : « c'est assez stressant pour nous et pour moi, en particulier, car nous avons des protocoles et des procédures que nous devons utilisés...un autre pathologiste dans 100 ans, va dire : « Hé ces pathologistes ne savaient pas ce qu'ils faisaient...» Et le Dr Alexov de préciser que beaucoup de ses collègues en Europe, en Chine, Canada, Australie résistent fortement aux pressions... (28) On comprend mieux le suicide des toubibs, plus ils sont compétents plus ils sont sensibles. Vulnérables, non pas aux pressions, aux chantages, à la corruption, mais au regard des malades, à la confiance perdue...Et dire qu'ils sont les mieux placés pour la théorie du 100eme singe... ; 4 - L'Immunologue français Jean Dausset, Prix Nobel de médecine en 1980 pour avoir découvert en 1958, le complexe majeur d'histocompatibilité permettant la greffe d'organe. Il a aussi travaillé sur le décryptage du génome humain. Wikipeadia n'est pas très bavard à son sujet. Pourtant, il a découvert que si nous avons 4 groupes de sang en partage, notre système immunitaire est beaucoup plus complexe. Plusieurs dizaines qui rendent toute vaccination de masse incohérente... Grosso-modo, à chaque système immunitaire, son vaccin. L'injection sera totalement nocive pour les uns, passablement pour les seconds, inutile pour les 3èmes , moins fiable pour les 4èmes , un peu plus pour les 5èmes etc. On comprend que le vaccin ne tue pas tous les enfants, ne les rend pas tous autistes, handicapés, susceptibles d'être malades, les épargne avec une épée de Damoclès invisible. Le plus insignifiant et dur, c'est quand il efface leur rire, les rend perturbés, comme attardés du jour au lendemain...

A l'époque, le Dr Dausset croyait que la vaccination de masse allait être enterrée illico presto. Nous voilà, 70 ans, plus tard enterrant son prix Nobel avec notre système immunitaire. En 1933, au début du New Deal, Franklin Roosevelt alertait : « Il faut choisir. Nous pouvons avoir la démocratie ou nous pouvons avoir la richesse concentrée entre les mains de quelques-uns ; mais nous ne pouvons pas avoir les deux. » Depuis des décennies, depuis Reagan recruteur du Dr Fauci, la santé des Américains ne cesse de se dégrader. Au point où leur mortalité infantile est la plus importante des pays occidentaux. C'est Reagan qui a levé l'interdiction de l'Aspartame pour le mettre sur la table de la population mondiale. Influencé par son ami, un certain Donald Rumsfield, dirigeant du groupe pharmaceutique C.D.Searle (fabricant de l'aspartame). Chef de cabinet à la Maison-Blanche, il vend à Monsanto la poule aux œufs d'or en embauchant 12 millions de dollars. (29) On se souvient de ces horribles images sur le Web, résultat d'une expérience allemande. Des souris nourries à l'aspartame et déformées par des tumeurs aussi grosses qu'un pamplemousse. Le plus célèbre édulcorant n'a pas épargné les médicaments et les pots spécial-bébé. Face à la méfiance grandissante, ces derniers n'ont pas disparu pour autant. On peut les retrouver sur les plateaux des maisons de retraite où, la Covid-19 fait du bon boulot...Les attentats du 11 septembre font de lui l'homme de la guerre en Afghanistan et l'un des stratèges de la guerre en Irak de 2003. Sans oublier la grippe aviaire et le fameux Tamiflu. Souvenons, le médicament miracle contre la grippe. Dans une lettre de Rokuro Hama, chef de l'Institut à but non lucratif de Pharmacovigilance du Japon, au British Medical Journal, en réponse à l'article du 08/12/2009, présentant le très faible niveau d'étude des études d'efficacité de l'oseltamivir alias Tamiflu, publié par la firme fabricante Roche, on lit : « Le Tamiflu n'est pas seulement inefficace, il est surtout dangereux. Voilà le problème. » Plus gros consommateur au monde du Tamiflu, le Japon est le mieux placé pour évaluer les dégâts. Et l'expéditeur d'énumérer : « - réactions psychotiques et psychiatriques graves ; - complications rénales et diabétiques ; - aggravation du risque vital en cas où... -dépressions respiratoires, insuffisantes hépatiques graves...- Augmentation des décès observée aux USA, chez des femmes enceintes... » (30) La Maison-Blanche du temps de Reagan, ami de Rumsfield, ne devait pas être de tout repos pour un assermenté d'Hippocrate, notamment d'un Dr Fauci. Quand on sait que Rumsfield, avant d'être secrétaire à la Défense, était le président du Conseil d'administration de Gilead Sciences qui a développé le Tamiflu... D'après, le magazine ‘Fortune', 31/10/2005, il aurait possédé 5 à 25 millions dans la Société...» (31) Il faut ajouter que c'est Reagan qui a ouvert les portes au libéralisme sauvage, a relancé la guerre froide et planifié la déstabilisation de l'Amérique latine. Et moult coups foireux dans le monde, dixit Naom Chomsky. Sa seule excuse, sa santé. Dès le début de sa présidence, il eut recours à des audioprothèses. Puis à des opérations chirurgicales, cancer du colon, cancer au nez, gonflement de la prostate, etc. Avant de finir dans les bras d'une maladie neurodégénérative, l'Alzheimer. L'homme venu du spectacle inaugure la nouvelle ère mondiale en Superman bionique adoubé à Merlin l'Enchanteur. Pas étonnant, que le monde actuel ne sache plus s'il est réveillé ou pas, à l'agonie ou en convalescence. Par chance, les messies sont vaccinés contre le doute. Dans un article, ‘Comment Facebook encercle l'Afrique', on peut lire : « ...De nombreuses industries et sociétés de service sont en train de faire faillite... à cause du confinement...Certaines par contre, ont tiré profit...Facebook, Google (propriétaire de Youtube), Microsoft, Apple et Amazon, écrit The New York Times « sont en train de faire agressivement de nouveaux paris, car la pandémie du coronavirus en a fait des services quasiment essentiels ». Tous ces Tech Giants (Géants de la technologie) sont étatsuniens, défini non plus comme un Social Network mais comme un Ecosystème...a dépassé les 3 milliards d'utilisateurs mensuels. On ne s'étonnera donc pas si, en pleine crise du coronavirus, Facebook lance le projet d'un des plus grands réseaux de câbles sous-marins, le 2Africa : long de 37.000km (presque la plus grande circonférence de la Terre), il encerclera tout le continent africain, en le reliant au nord à l'Europe et à l'est au Moyen-Orient... « Le réseau permettra à des centaines de millions de personnes d'accéder ...jusqu'à la 5G. » Voilà ; en somme, la motivation officielle du projet. Une seule donnée suffit à en douter : en Afrique sub-saharienne environ 600 millions de personnes, équivalent à plus de la moitié de la population, n'ont pas accès à l'électricité. A quoi servira alors le réseau... ? A relier plus étroitement aux maisons mères des multinationales, ces élites africaines qui en représentent les intérêts dans les pays les plus riches en matières premières, alors que monte la confrontation avec la Chine qui est en train de renforcer sa présence économique en Afrique. Le réseau servira aussi à d'autres objectifs. Il y a 2 ans, en mai 2018, Facebook a établi un partenariat avec l'Atlantic Council (Conseil Atlantique)...L'objectif spécifique du partenariat est de garantir « l'utilisation correcte de Facebook dans les élections dans le monde entier, en surveillant la désinformation et l'interférence étrangère , en aidant à éduquer les citoyens et la société civile »...la fiabilité de l'Atlantic Council, particulièrement en Afrique, se déduit par la liste officielle des donateurs qui le financent : le Pentagone et l'OTAN et autres industries guerrières... ExxonMobil et d'autres multinationales, Bank of America et d'autres groupes financiers, les fondations de Rockefeller et Soros. » (32) Avant de conclure, l'auteur ajoute à notre chance d'Africains jouissant de l'électricité : « Le laboratoire de recherche digitale juridique » de l'Atlantic Council, à travers Facebook, pourra communiquer chaque jour aux medias et aux personnalités politiques africains quelles informations sont « fausses » et quelles sont « vraies ». Les informations personnelles et les systèmes de traçage de Facebook pourront être utilisés pour contrôler et frapper les mouvements d'opposition. La large-bande, y compris la 5G pourrait être utilisée par les forces spéciales US et d'autres dans leurs opérations en Afrique. » Et de définir les 37.000 câbles comme une «...version moderne des vieilles chaines coloniales. » On comprend pourquoi les dictateurs africains ont repris du poil de la bête, ils retrouvent le sourire et leur complicité d'antan. Adieu Hirak et autres émeutes, notamment de la faim de l'après Covid-19 si le vaccin mondial de Gates nous prête vie. A rêver des vieilles chaînes coloniales où l'indigénat ne s'appliquait qu'aux mains, pas aux neurones. En Algérie, par exemple, on est vraiment dans le numérique au propre et au figuré. La 0G, on l'a compris, c'est quand les autorités coupent le courant (plus souvent que rarement). La France a promis de nous aider, question électricité, on espère qu'elle ne va pas nous refiler ses Linky que les Français semblent apprécier autant que l'extraction du gaz de schiste sous leurs délicats pieds. Le fil recousu, on passe à la 1G, bien sûr, avec les nuisances de la 4G, c'est-à-dire : factures et ondes magnétiques qualifiées par l'OMS de « potentiellement dangereuses ». Il existe des cigales qui dorment et ne se réveillent que tous les 17 ans. Se reproduisent et retournent à leur sommeil. Le célèbre yogi Sadhguru se demande comment font-elles pour compter les jours sans se tromper. Et si nous étions, nous, programmés pour dormir comme ces étranges insectes. Mais par paresse, erreur de calcul, nous avons cassé la montre pour continuer à dormir ? Nous voilà au jour J, tels des zombies en plein Ordre mondial, à l'ère du combat contre le racisme et du confinement yo-yo. Et découvrant que le naturel revient à la vitesse de la lumière quand on naît au mauvais endroit avec les mauvaises racines : « Pendant que les Européens et les Arabes sont absorbés par le coronavirus, les Anglo-Saxons changent l'ordre du monde. Sous le commandement US, le Royaume-Uni a pris le contrôle de l'entrée de la mer Rouge ; les Emirats arabes unis se sont retournés contre l'Arabie saoudite...Désormais, le Yémen est scindé en deux...et l'intégrité territoriale de l'Arabie saoudite est menacée... Le président des USA...et le président de facto des Emirats arabes unis..., les deux hommes d'affaires sont en train de réorganiser le Moyen-Orient élargi... Le prince héritier saoudien...., après avoir torturé son ami d'enfance trop brillant, après avoir assassiné ses rivaux, après avoir exécuté le chef chiite de son opposition, après avoir embastillé et dépouillé ses frères et oncles, après avoir fait découper à Istanbul, un Frère musulman trop bavard, n'a plus personne pour le soutenir... » (33) Pourtant, c'est connu, le désert enfante le poète et le prophète. Où sont-ils en ces temps où on en a tant besoin ? On a cru que les psychopathes n'existent que dans les films hollywoodiens à l'image les dinosaures. Mais soyons honnêtes, les grandes puissances n'envahissent les lieux qu'en hyènes. Elles donnent le temps au cadavre, qu'elles n'ont pas refroidi, de refroidir. « Dans leur croisade contre les individus, les pouvoirs de jadis (Eglise, Parti, Famille, Armée, Ecole) durent essuyer mille ripostes, révoltes et protestations. Mais la bienveillante machine à conditionner d'aujourd'hui ne s'attire, elle, que des éloges (ou au moins des silences). Jamais on n'avait vu les individus collaborer à leur propre perte (à leur liquidation de leur négativité vitale) avec autant d'enthousiasme. » (34). Dans les années 90, l'auteur ajoute : « Le roman était un beau bateau qui, après avoir navigué quatre siècles sur l'océan de toutes les divergences, de tous les paradoxes, de toutes les disparités, rentre aujourd'hui de force au port de l'indifférence et du programmé. L'aider à ne pas accoster trop vite est la seule chose que nous puissions faire. » (35) Le conseil est toujours d'actualité. En cette saison des tomates, un expert nous dit que cela ne sert à rien de se ruiner en remède pour les protéger des maladies. Le seul moyen, c'est de les fortifier... Rire ?! Il y a 2000 ans, Galien remarquait que les femmes gaies guérissaient plus vite que les femmes tristes. Dans son livre ‘Inhibition de l'action', le Pr Henri Laborit note qu'il ne suffit pas d'un contact avec un microbe ou un virus pour contracter la maladie. « On a trop focalisé sur le microbe, le virus ou le toxique cancérigène, écrit-il, et pas assez sur le sujet, sur son histoire passée et présente, ses rapports avec son environnement.» (36) En somme son roman. Alors que ceux qui bousillent l'environnement et se focalisent sur le microbe et le virus, n'arrêtent pas d'ajouter les milliards aux milliards. Ces responsables de cet effondrement mondial, sans rire, imposent le remède et culpabilise, la proie jusqu'à l'étouffer avec la dernière pelletée de terre. Nombreuses sont les études qui concluent à la régression de notre QI. Il suffit de le constater, au final, on veut se débarrasser des vieux. Si on ne peut rien contre l'expérience on stoppe la transmission. Que dire à l'ère des réseaux pédophiles ? L'ex pape Benoit XVIII accuse mai 68 avec son slogan « interdit d'interdire» d'avoir banalisé la pédophilie jusque dans l'Eglise. Une Eglise, de plus en plus déserte et associée à la mondialisation. Y compris la Mosquée, malgré le nombre et la malléabilité. Il ne reste que d'incinérer les cendres du cadavre et jouer à Dieu, avec un autre couple qu'Adam-Eve à l'humanité indéterminée. Et comme tout gravite autour du dieu Argent, la parole est au FMI avec La Grande Réinitialisation (Great Reset) sera : « le thème d'un sommet unique qui aura lieu en janvier 2021 et qui sera convoqué par le Forum Economique Mondial (FMI). Et si l'on vous parle d'un grand reset, d'une refonte du système monétaire et économique, c'est parce qu'à ce moment-là, celui que nous connaissons sera tombé. Ils font tout pour ça, vous commencez à voir le loup ? » (37) Bill Gates déclare que les « rassemblements de masse » ne reviendront peut-être pas sans un vaccin mondial. (38) Pourquoi vacciner alors qu'il existe le remède du Pr Raoult, désigné le plus efficace par des médecins dans une grande enquête... « Tout cela semble de la pure folie...Le mois dernier, encore le Dr Fauci, directeur des allergies et des maladies infectieuses, a déclaré devant une sous-commission du Sénat que plus de 80 % des personnes infectées par le coronavirus, se « rétablissent spontanément» sans aucune intervention médicale... Pourquoi le confinement mondial a été conçu pour tout le monde... ?... un vaccin mis au point à la hâte qui pourrait aggraver les effets de la maladie (dixit Fauci)...Si le vainqueur est un vaccin mondial éventuellement doté de nanotechnologies d'identification, ne vous attendez pas que les riches fassent la queue avec leurs enfants pour l'obtenir, les premiers. En 2015, l' ‘American Journal of Public Heath' a mené une enquête dans 6.200 écoles de Californie...a constaté que les exemptions de vaccins étaient 2 fois plus fréquentes chez les enfants de maternelle, inscrits dans des établissements privés. Il semble que l'élite parie beaucoup sur le développement d'un vaccin de traçage d'identité..., mais il est clair qu'elle continuera à vivre dans son propre quartier clôturé au sein du gouvernement mondial. » On constate que tout ce qui avait été dit par les théoriciens du complot, se réalise en pis. Les aboyeurs contre ce qu'ils appellent les Fake news, le confirment sans ciller. Ils préparent l'après- Covid-19 avec des plans élaborés et un vaccin avec puce incorporée. Microsoft a déjà déposé un brevet pour l'introduction des nanoparticules dans le vaccin. D'après le Dr Tall Schaller, les personnes vaccinées seront contrôlées définitivement grâce à la G5 dont la fréquence fait vibrer les nanoparticules. D'après le Dr, le contenu du vaccin aux nanoparticules décrites dans le Brevet du 26/03/2020 sont : -un conservateur qui sera probablement le Thimérosal, dérivé mercuriel mortel, strictement interdit chez l'homme ; - des antibiotiques tels que la Néocycine , la Polymyxine, etc. 40 à 60 fois plus d'aluminium de la dose maximale permise par l'OMS...Alors que l'état de santé infantile est déjà bien inquiétante : sur 800.000 enfants, 600.000 sont malades. ( 39) En septembre 2019, 3 mois avant le coronavirus, les chercheurs du ‘Massachussetts Institute of Technology', entreprennent un projet qui implique « l'exploitation de multiples technologies d'identification biométrique des nourrissons « qui est basé sur l'immunisation des nourrissons »...la « marque de la bête » serait livrée avec un vaccin probablement administré par GAVI, Agence mondiale des vaccins, financée par la Fondation Gates (40) «...le coronavirus qui pousse le monde vers une nouvelle Grande Dépression « est utilisé comme couverture pour l'avènement d'un nouveau système financier numérique avec un vaccin forcé et une nanopuce créant l'identité numérique complète et individuelle. » (41) Les craintes de cet analyste semblent se réaliser avec l'interview d'un Gates avec CBS This Morning, déclarant à l'animateur Anthony Mason que « les rassemblements de masse pourraient devoir être interdits à l'ère du coronavirus , à moins qu'un programme de vaccination à grande échelle ne soit pas mis en place...Selon Gates, un « rassemblement de masse c'est, des spectateurs d'un match, n'importe quel événement sportif, culturel, social, des manifestations de rue, ... Nous voilà face à un homme qui est plus que le Dieu des religions monothéistes qui se contentait de cibler une petite partie de la planète où vivent les enfants d'Abraham. Le vieux Dieu juif-chrétien-musulman a complètement ignoré les Peaux-rouges et les Peaux-jaunes. Le nouveau veut « marquer » de sa patte, les 7 milliards. Pour un vaccin mondial, on se demande où sont passés les chiffres après la virgule : les 500 millions environ. Souvenons-nous, c'est exactement le nombre de survivants avancé par les corbeaux de jadis. Imaginons un monde où l'Afrique se retrouve sans Africains et le monde arabe sans Arabes. C'est terrible, mais on l'imagine sans effort meme si on en fait partie. Non seulement la nature a horreur du vide, mais aussi des poids morts qui commencent à peser. La Polynésie n'est pas une ex colonie française comme l'Algérie. Même si elle possède des partis indépendantistes, elle n'a fait aucune guerre de libération et donc n'a pas le prestige du 1,5 million de martyrs encore moins demandeuse d'une quelconque réparation. Pourtant, les Polynésiens ont eu leur lot de souffrance autant que celui des Algériens sinon plus : 1- En 1847, la France impose son protectorat. 2- En 1957 le droit de vote est octroyé aux Autochtones. 3- En 1977, l'école admet les langues locales. 4- La France a mené plus de 150 essais nucléaires atmosphériques entre 1966 et 1974 suivis de plus de 150 essais souterrains suspendus en 1992 et repris en 1995-1996 avant d'être stoppés. D'après le site ‘Outremers 360', ce pays ambitionne d'atteindre 75 % d'énergies renouvelables dès 2030. Après les 50 % en 2020. La Polynésie nous interpelle parce qu'un avocat peut porter plainte et gagner son procès contre l'Etat sur sa gestion concernant la pandémie Covid-19. Stupéfiant. Trois plaintes, trois succès : 1- Contre l'interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes. Le Tribunal estime qu'il s'agit « d'une atteinte grave et manifestement illégale.» 2- Contre le couvre-feu (de 21h à 5h du matin). Le Tribunal lève l'interdiction en déclarant qu'il n'était « plus justifié par la situation. » 3-Enfin l'interdiction de la vente d'alcool se retrouve limitée qu'au week-end. (Figaro 07/05/2020) On se demande si un tel exploit est possible en France, la Protectrice. Si ce protectorat accepterait ce que l'Algérie indépendante depuis 1962 a accepté : le gaz de schiste et les OGM de Monsanto, pour n'en citer que ceux-là ? Infiniment plus préoccupants qu'un couvre-feu, qu'un rassemblement de plus de 100 personnes ou la vente d'alcool. Quand les mots d'indépendance et de dépendance ne veulent rien dire, alors divaguons... Ghis Lanctot , dit que la médecine a un corps, mais pas d'âme. Ce qui explique qu'elle n'a appris dans ses études que la maladie pour devenir toubib. Jamais la santé. Tout en remarquant que le changement du système ne peut précéder le changement de soi. Violée à 3 ans par son père, elle décide à cet âge de se prendre en charge. Elle écrit « La Mafia médicale » après avoir étudié de l'intérieur le système us. Elle défie le gouvernement canadien en refusant de payer ses impôts quand elle constate que son argent va tout droit dans les poches des banquiers. Son équivalence arabe, c'est Nawal Saadaoui qui l'incarne avec l'écriture d'une autre mafia, tout aussi mafieuse, dirait Lapalisse. Deux femmes qui confirment les paroles de Nietzche « pour faire danser une étoile, il faut passer par le chaos. Sans oublier, en ces temps de coronavirus, d'évoquer Tu Youyou, la femme chinoise qui décroche la Prix Nobel pour avoir redécouvert l'efficacité de l'Artemisia (chih ) contre la malaria. Et comme le dit Albert Caraco, si la paix est un principe féminin, seules les femmes peuvent s'opposer à la guerre menée par Gates et compagnie contre la vie. On comprend pourquoi, les maîtres du monde se sont acharnés, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale, à les détruire par des médicaments, des drogues y compris pour les enfants, destruction du couple en sachant que le divorce, d'après les statistiques augmentent leur pauvreté. Plus on les manipule par des droits leurres plus la prostitution augmente. Idem pour l'industrie du X génératrice de violence dont elles sont les premières victimes. Il ne manquait que les vaccins obligatoires dès la naissance pour leur ouvrir un énième enfer, s'occuper d'enfants qui évoluent en sens inverse quand ils ne sont pas atteints par les maladies des vieux. Sans parler de la malbouffe, la pollution, la disparition des animaux, la destruction des arbres, de la verdure remplacée par le vert des OGM pour se retrouver en pleine pandémie fictive ou réelle. Qu'importe, il suffit d'y croire, dixit Machiavel : « Le véritable danger de chaque nouvelle épidémie est l'échec ou, pour mieux dire, le refus de comprendre...Le Capital est le fer de lance de l'accaparement des dernières forêts primaires et des terres agricoles...Ces investissements favorisent la déforestation et le développement, ce qui entraîne l'apparition des maladies... » (42) Le Capital est représenté par une poignée de multimilliardaires qui semblent avoir plus de puissance que Dieu, lui-même, s'Il existe. Dans les 3 religions, il y a le Verbe. Le Tout-Puissant s'adresse à l'Homme, le sollicite, lui édicte ses commandements. Avec les nouveaux dieux terrestres, pas de blabla. Ils vont directement au cerveau et prennent son contrôle. Et aucun gouvernement n'est de taille à leur résister. Y compris celui de Trump, s'il a trop d'argent pour être corrompu, résistera-t-il à la menace ? « L'opération Rubicon a été mise en route à Berlin et Washington pour écouter tous les pays du monde et toutes les personnes ciblées... « Parmi ses clients, les deux rivaux, le Pakistan et l'Inde, des juntes militaires latino-américaines, l'Argentine, l'Arabie saoudite, l'Iran, l'Autriche, la Turquie, la Libye, la Grèce, le Qatar, le Japon, la Corée du Sud et même le Vatican. » (43) De facto, ces clients très spéciaux (chefs d'Etats, organisations secrètes d'Etat ou des sociétés privées) ont tous payé de leur poche un argent à un prix élevé pour que leurs informations, devant rester secrètes, se retrouvent au final entre les mains de la CIA et du BND. (44) Que dire des pays qui ne comptent pas assez ni pour les corrompre ni pour les menacer ? Comme effacés de la carte... Ne nous dissimulons pas, l'espèce humaine ne survivra guère, à moins qu'elle ne se métamorphose..., avertit Albert Caraco. Pour le Pr Montagnier, la nature triomphe toujours. Pas toujours, on le voit avec l'ile de Pâques, les arbres ne sont jamais revenus. Que pouvons-nous craindre de pire que la mort ? En 2010, un article scientifique « a prédit que 2020 serait un vrai foutoir. Le chercheur en se basant sur les mathématiques, l'écologie, la biologie de l'évolution et l'anthropologie, est arrivé au point où tous les troubles sociaux convergent vers un point d'ébullition en 2020 : «L'analyse historique quantitative révèle que les sociétés humaines complexes sont affectées par des vagues récurrentes et prévisibles d'instabilité politique. » Il a identifié des cycles de 50 ans d'instabilité et des cycles de 40 à 60 ans de croissance économique et de turbulences (vagues de Kondratiev).Seule faille, l'universitaire n'a pas deviné la pandémie due au Covid-19 comme Gates et la CIA. Et l'auteur de préciser : « Les archives montrent que les sociétés peuvent éviter les catastrophes. Nous devons trouver des moyens d'atténuer les effets négatifs de la mondialisation sur le bien-être des gens. L'inégalité économique, qui s'accompagne d'une dette publique croissante, peut être combattue en rendant les taux d'imposition plus progressifs. Et nous ne devrions pas étendre notre système d'enseignement supérieur au-delà de la capacité de l'économie à absorber les diplômes universitaires. » (45) Et si justement ces effets négatifs sont le but, la catastrophe pour re déconstruire ». Après la destruction de la classe moyenne tiermondiste, l'Ogre mondial s'attaque à celle qui reste : l'Europe. Le Brexit n'était-il pas du sauve-qui-peut, là où on voyait une lubie bien british. Sans classe moyenne, bienvenue au monde du Maitre et du serf. Pourquoi ? Ils n'ont pas peur de nous le dire maintenant : « Le thème de l'Agenda 2030 de l'ONU (The Great Reset) est un monde durable sous l'égide de l'OMS...la Fondation Gates. En 2015, les Nations Unies ont publié un document... « Transformer notre monde »...L'administration Obama ne l'a jamais soumis au Senat pour ratification, sachant qu'il échouerait. Pourtant, il est en train d'être mis en œuvre à l'échelle mondiale. Pour comprendre le double langage de la durabilité, il faut remonter à Maurice Strong, un pétrolier canadien milliardaire, ami de David Rockefeller...Strong a créé le Programme...pour l'environnement ...pour étudier exclusivement le CO2 d'origine humaine. En 1992, il a déclaré : « Le seul espoir de la planète n'est-il pas que les civilisations industrialisées s'effondre ? N'est-il pas de notre responsabilité d'y parvenir ?...La décision de diaboliser le CO2, l'un des composés les plus essentiels à la survie de toute vie humaine et végétale, n'est pas le fruit du hasard. Pour le Pr Richard Lindzen, physicien de l'atmosphère au MIT : « Le CO2 a des attraits différents selon les personnes. Après tout...ce n'est pas un polluant, c'est