Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Documentation : «l'Algérie aléatoire»

par Ahcene - Djaballah Belkacem

Voilà donc un document, assez rare dans le genre. Très gros, mais pas trop. Très long, mais juste ce qu'il faut. Très fouillé, hyper documenté et foisonnant de toutes sortes d'informations. Une sorte de grande bibliothèque consacrée à l'Algérie. Un travail encyclopédique des temps modernes ? Une recension bibliographique ? Un état des lieux dans la lignée des grands classiques du genre ? Un méga Digest de l'Algérie contemporaine ? Ou bien, tout simplement, est-ce un (gros) essai critique et analytique de la société dans toutes ses composantes : géographie, histoire, culture, économie, sociologie, histoire, politique… ? En fait, un peu de tout, et de tout un peu, mais assez suffisant pour être un ouvrage relevant des sciences politiques, un tantinet partisan, malgré ses dimensions d'exposés didactiques jalonnant l'ouvrage tout au long de sa lecture.

La lecture de cet ouvrage peut prendre beaucoup de temps, mais ses multiples entrées le rendent assez accessible selon les centres d'intérêt de chacun pour le parcourir.

Les lecteurs lambda algériens et autres, toujours curieux quand il s'agit de notre pays (cet encore grand inconnu par beaucoup…. car, peut-être, évoluant très vite, trop vite) n'ont pas toujours les compétences suffisantes pour porter un jugement sur le bien-fondé de telle ou telle information rapportée par la presse et ses journalistes et, aujourd'hui, par les réseaux sociaux et leurs animateurs. A cet égard, l'ouvrage présenté doit beaucoup à la notoriété et aux titres des auteurs convoqués à plusieurs, chacun étant le spécialiste, presque toujours, incontesté de son domaine.

Notre auteur, bien téméraire et sûr de lui, s'y est aventuré, aidé en cela par une longue expérience de «journaliste de terrain» et d'«observateur social» averti. Bravo l'artiste ! L'importance et la qualité du travail accompli laisse pantois et invite à lui tresser quelques lauriers bien mérités. Et, il est certain que les lecteurs potentiels en demanderont toujours davantage, car c'est le propre de l'encyclopédisme : le savoir n'est jamais fini. C'est un ogre en faim continuelle. «Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir» (Confucius). Du coup, l'éditeur qui aura la «chance» et l'«audace» de publier un tel document est, par avance, à saluer, car il fera fi des jugements parfois sévères sur la gouvernance du pays ; une gouvernance objectivement bien peu aisée, et ce depuis l'indépendance, tant les défis de toutes sortes étaient (et sont encore) nombreux et complexes. On les comprendra d'ailleurs bien mieux en parcourant l'ouvrage. Bref ! Un beau livre qui gagnerait à être diffusé à travers le réseau institutionnel et d'entreprises, en Algérie et à l'étranger. Un livre - source documentaire de qualité pour tous les journalistes, diplomates, fonctionnaires, universitaires… tous ceux qui souffrent d'un manque d'information sur l'Algérie contemporaine. Plus tard, peut-être, prolonger ce travail par l'apport de contributions externes (journalistes et universitaires, entre autres), un collectif qui approfondirait les connaissances sur les facettes multiples d'une réalité en mal de développement. Déjà, peut-être, initier un site pour consultation libre sur le Net ; ça y est, c'est maintenant fait ! et il est sur https://tribune-diplomatique-internationale.com, un site multimédia proposé par cet auteur à l'imagination fertile.

Préface de Ahcene - Djaballah Belkacem