Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

48 radiateurs volés dans une résidence universitaire: 5 présumés coupables arrêtés et saisie de 2 véhicules

par A. Zerzouri

  Après deux mois d'investigations, les éléments de la 9ème Sûreté urbaine de la nouvelle ville Ali Mendjeli, sont arrivés à démanteler un groupe de criminels composé de 5 individus, âgés entre 20 et 32 ans, qui tombent sous les chefs d'inculpation d'association de malfaiteurs, vols qualifiés commis de nuit, avec utilisation de véhicules et destruction de biens d'autrui. Une enquête a été ouverte dans cette affaire, à la suite d'une plainte déposée par une entreprise étrangère, signalant la disparition de nombreux radiateurs, dans un chantier de réalisation d'une résidence universitaire, à l'Université ‘Salah Boubnider' Constantine ‘3', indique un communiqué de la cellule des relations publiques, de la Sûreté de wilaya. Ajoutant que le 8 février dernier, les services de permanence de la 9ème Sûreté urbaine ont reçu un appel, aux environs de minuit, au sujet de la présence d'un véhicule utilitaire suspect, stationné à l'extérieur du mur de clôture d'une résidence universitaire, la même résidence qui a été ciblée par de multiples vols. L'intervention rapide des policiers a permis d'appréhender, sur place, un individu qui se trouvait devant le véhicule suspect. Et, l'on découvrira lors de la fouille du véhicule en question, 25 radiateurs de chauffage, de 10 barres. Un autre individu sera arrêté, dans la même nuit, après un ratissage des lieux, ayant permis également la saisie du matériel utilisé par les voleurs pour leur sale besogne, souligne le communiqué de la police. La poursuite des investigations débouchera sur l'arrestation de 3 autres complices, ainsi que la récupération de 23 autres radiateurs de 10 barres, dans un quartier de la ville d'El Khroub, et la saisie d'un second véhicule utilitaire, après perquisition des domiciles des mis en cause sur autorisation des autorités judiciaires, indique la même source. Ajoutant que les mis en cause ont été présentés avant-hier devant le procureur de la République territorialement compétent.