Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Ténès: Un nouveau lycée, mais pas de transport

par Bencherki Otsmane

  Le problème de transport se pose avec acuité pour les élèves fréquentant le nouveau lycée «Bensalhi» situé à la sortie ouest de la ville de Ténès. Pour rappel, ce nouvel établissement du secondaire a été construit en remplacement d'une ancienne école datant de l'ère coloniale située en plein centre-ville et qui faisait office de lycée. Cependant, si les lycéens apprécient d'étudier dans le nouveau lycée, ils sont confrontés à un problème de taille à savoir celui du transport.

Des élèves que rencontrés à mi-chemin entre Ténès ou Oued-Gseb (lieu où est implanté le lycée) «déplorent le manque de transport entre la ville et leur établissement». Les lycéens font remarquer que faute de repas à midi ils consacrent plus de temps sur la route que dans les classes. D'autres élèves s'insurgent devant le mutisme des autorités locales qui tardent à y remédier. Il faut souligner que cette situation se répercute sur les études des élèves car ils arrivent souvent en retard d'une part et oblige d'autre part leurs parents à venir les raccompagner lorsqu'ils sortent des classes à 17h30 où il fait déjà nuit. Un parent d'élève nous a confié : «nous craignons notamment pour nos filles qui doivent faire un parcours à pied dans une totale obscurité». Face à cette défaillance qui pénalise grandement les élèves, ces derniers réclament un transport, au moins aux heures de rentrée et de sortie des classes.