Envoyer à un ami | Version à imprimer | Version en PDF

Destinés aux demandeurs ayant déposé des dossiers à l'OPGI: Un programme de 6.800 logements pour la formule «à points»

par J. Boukraâ

Au grand bonheur des milliers de postulants au logement sociaux, dans sa formule dite ‘à points' , le wali d'Oran Mouloud Chérifi a annoncé, sur les ondes de la radio locale , qu'un nouveau quota de logements sociaux sera inscrit en début d'année prochaine.

Selon le premier responsable de l'exécutif, ce quota de 6.800 logements sociaux sera destiné à la formule des « points ». En effet, des dizaines de mal-logés, de plusieurs quartiers de la ville d'Oran, attendent, depuis plus de 2 décennies, un logement de ce type. Ils ont organisé plusieurs sit-in de protestation, devant le siège de la wilaya d'Oran. Il s'agit des demandeurs de logement qui ont déposé des demandes, auprès des services de l'OPGI, depuis plus de 2 décennies mais qui n'ont, toujours, pas bénéficié d'un logement. Certains affirment avoir déposé leur dossier, depuis 1975. Ces derniers affirment, que malgré les nombreuses démarches et les protestations pacifiques, ils n'ont toujours pas été intégrés, dans les nombreuses opérations de relogement qu'a connues la wilaya. Certains affirment qu'ils occupent une pièce chez des parents depuis 10 ans et ont déposé une demande de logement social depuis plusieurs années et à ce jour ils n'ont rien vu venir. Ces familles précisent, également que la commission d'attribution chargée d'étudier les dossiers des postulants ne s'est jamais penchée sur leur cas, puisque jusqu'à présent, aucun demandeur ayant déposé son dossier, dans les années 90 et bien avant n'a obtenu un logement.

«Chaque année, on nous appelle pour renouveler notre dossier, et nous répondons favorablement aux doléances de l'OPGI, malheureusement, nous n'avons reçu que des promesses », assure un habitant de Haï El Makari. Il est à rappeler, que des promesses ont été faites, il y a quelques années, par un ex-wali d'Oran, pour consacrer un quota spécial de logements socio-locatifs, pour les demandeurs de la formule ‘à points'. Rappelons, d'autre part, que le programme élaboré par les services de la wilaya, de l'année en cours, porte sur la distribution de11.500 logements publics locatifs. Ainsi et depuis le début de l'année, près de 3.700 LPL ont été distribués. Le relogement de 1.600 familles, résidant au vieux bâti à Haï Sidi El Bachir, se fera dans les prochains jours, après l'achèvement des travaux d'aménagement externes . Dans le cadre de la résorption de l'habitat précaire dans la wilaya, il est prévu, la fin de l'année en cours, le relogement de plus de 4.000 familles, vers de nouveaux logements, dans le cadre de l'opération de relogement de la 2ème tranche de Haï Snaouber (ex Les Planteurs), selon les services de la wilaya.